accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Sage propose Sage One aux start-up de la Station F
11/07/2017 Dans la foulée de son programme "accélérateur de business" annoncé lors du dernier salon des entrepreneurs, l'éditeur souhaite accompagner les start-up avec sa solution cloud et mobile Sage One.
Les tendances clés du marché de la gestion des processus documentaires
10/07/2017 Dans le cadre de la 12ème édition de Solutions Demat'Expo et des Salons Solutions, qui se tiendront du 26 au 28 septembre prochains, le cabinet d'analyse Markess vient de publier les résultats de son étude int ...
Les responsables RH et finance moteurs de la disruption digitale
10/07/2017 Une nouvelle étude menée par MIT Technology Review et commanditée par Oracle révèle qui sont les acteurs clés de l'automatisation du cloud : la finance, les RH et l'informatique voient leur rôles évoluer.
Unit4 lance une solution de gestion financière
06/07/2017 La nouvelle version de la solution Unit4 Financials permet aux clients de collecter à partir de leurs applications métier un volume illimité de données transactionnelles en temps réel et de les analyser séparément.
L'EBP Académie certifiée DataDock
04/07/2017 Cure de jouvence pour le catalogue des formations proposées par EBP à ses clients et partenaires : les formations dispensées par EBP Académie obtiennent la certification DataDock conformément au Décret Qualité N°2015-790 ...
Nouvelles signatures et extensions de périmètre pour Infor Hospitality
03/07/2017 Plus de 3000 entreprises ont été concernées au cours de la dernière année fiscale.
Lettre à Hala Zeine de la part de l'USF
30/06/2017 L'USF (association des Utilisateurs Francophones de SAP) a envoyé une lettre à Hala Zeine, vice-présidente senior de la stratégie de commercialisation de SAP, à propos de la problématique des accès indirects, lettre tran ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Carrefour optimise la dématérialisation de ses coupons de réduction
20/06/2017 Le groupe Carrefour, deuxième distributeur mondial et premier en Europe, a fait appel à Couchbase, éditeur de logiciel spécialisé dans la technologie de base de données, en Décembre 2016 pour l'optimisation de son applic ...
Un ERP spécialisé, gage de réussite et de qualité dans la grande distribution ?
20/06/2017 Afin d'accompagner sa croissance rapide, Wish International a pris le parti de s'équiper d'un ERP spécialisé dans la distribution alimentaire.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Esker poursuit son développement avec le recrutement de 60 nouveaux collaborateurs
20/06/2017 Après l’intégration d’une cinquantaine de nouveaux collaborateurs en 2016, l’ETI lyonnaise annonce un plan de recrutement ambitieux de 60 nouveaux collaborateurs pour l’année 2017.
Frit Ravich gagne du temps et améliore son service clients grâce à Esker
13/06/2017 L’entreprise espagnole Frit Ravich, spécialisée dans la production de snacks et de friandises pour l’hôtellerie et l’industrie agroalimentaire, a choisi la solution Esker pour automatiser la gestion d ...
14e Biennale de Lyon : une année placée sous le signe de l’Art Contemporain pour Esker et ses salariés
08/06/2017 Déjà partenaire de la 13ème édition, Esker a souhaité renouveler son engagement auprès de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon qui se tiendra du 20 septembre 2017 au 7 janvier 2018 à Lyon, sur le th ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Données de références et gouvernance, bases du MDM
 
08/06/2010 :: Le MDM, Master Data Management, est-il une solution magique pour résoudre le problème des données de référence d'une entreprise? C'est en tout cas une technologie qui peut aider à régler des questions de gouvernance de données grâce à la participation des métiers, à condition de bien définir le périmètre et de mener les projets de manière progressive.

Disposer d'un référentiel unique de données est le rêve de toute entreprise et de tout informaticien. Mais la réalité est souvent bien différente. C'est ce qu'expliquait Raphaël Bénoliel, directeur de la division EIM (Enterprise Information Management) chez Business & Decision, lors de la Matinale du MDM qu'organisait cette SSII le 2 juin dernier : « Le système d'information d'une entreprise est émietté entre les multiples d'applications dont elle dispose : ERP, CRM, datawarehouse... Ce sont des silos qui ont du mal à répondre aux besoins des métiers, qui ont du mal à s'étendre. C'est particulièrement vrai lorsque l'entreprise veut déployer une stratégie Internet agressive. Il faut donc rendre les systèmes plus agiles, adopter une approche plus transversale, regrouper les données dans un point central. Par ailleurs, de nouvelles contraintes poussent également à ce genre d'approche, en particulier des dispositions réglementaires qui insistent sur la traçabilité des données. »

La centralisation des données n'est pas une opération neutre. Elle suppose une participation très large des différents acteurs de l'entreprise pour bien établir leurs caractéristiques mais aussi les faire évoluer dans le temps. La gouvernance des données est donc essentielle : cette notion, difficile à définir, suppose une prise de décision collective et coordonnée.

Quel sont les types de données concernés par le MDM ? Les premières catégories citées sont les produits et les clients. Encore que pour cette deuxième catégorie, plutôt volatile, tout le monde ne soit pas d'accord. Mais les données de référence peuvent être bien plus variées. Antoine Chauvet, responsable practice MDM chez Business & Decision, cite deux autres types de référentiels : le c'ur de métier de l'entreprise (par exemple les brevets pour une entreprise pharmaceutique, la flotte de véhicules pour un loueur) et les données de support, par exemple pour la RH, les finances, l'organisation.

La définition des données ou les subtilités de la sémantique

Joël Richardeau, directeur practice Green chez Business & Decision, constate que la définition d'une master data (donnée maître) n'est pas chose aisée. « Les notions ne sont pas toujours claires. Il peut y avoir plusieurs définitions du chiffre d'affaires dans une entreprise selon les services. Autre exemple : quelle est la différence entre "forfait", "package" et "bundle" lorsque ces différents mots sont utilisés par différents services ? Il est donc important de travailler en mode collaboratif, de constituer un groupe de personnes pour donner un sens commun aux données de l'entreprise.

La puissance de modélisation des solutions de MDM est donc essentielle. C'est le point que met en avant l'éditeur spécialisé Orchestra Networks. Les possibilités de modélisation de sa solution EBX.Platform sont extrêmement riches et peuvent prendre en compte tous les aspects des données d'un métier sans limitation de structure ou de technologie, ce qui permet d'effectuer rapidement des prototypes donnant à voir aux utilisateurs des modèles concrets que l'on peut immédiatement corriger et adapter. L'outil permet aussi de définir des branches pour anticiper sur l'avenir. Il comporte aussi un moteur d'héritage, qui permet d'adapter des données globales (par exemple un catalogue mondial) à des situations locales par simple surcharge.

Les différents types d'architectures

Une application de MDM peut se présenter sous des formes variées. On distingue 3 types principaux d'architecture :

1. L'application MDM centralisée ou externalisée, située en amont de toutes les applications de l'entreprise, constitue le point d'entrée des données qui sont ensuite propagées à l'ensemble des consommateurs. « La mise en place d'une telle structure ambitieuse peut être longue et complexe », prévient Bruno Labidoire, directeur technique Europe du Sud d'Informatica. « Attention à l'effet tunnel et à l'impact sur les applications..

2. Le MDM est assuré sous la forme d'un hub situé au carrefour de toutes les applications. Il reçoit les informations des applications, les structure, les complète, les nettoie, puis les redistribue. Informatica distingue deux types de MDM « centraux » : le hub d'identité, qui contient des pointeurs vers les applications sans copie des données, et le mode « coexistence » avec réplication des données dans le MDM.

3. Un MDM en aval de toutes les applications est également possible. Il sert à dépolluer les flux mais ne repropage pas les données. Il permet de gagner en qualité sur les applications stratégiques comme le CRM ou la BI. Aussi nommé référentiel analytique, ce type de MDM de reprise des données améliore la qualité des données sans améliorer les processus. Il peut être considéré comme une première étape de mise en place d'un MDM.


Exemple d'architecture Informatica

En pratique, les projets MDM sont très variés. Et les architectures effectivement mises en place sont souvent hybrides. En particulier, certains systèmes (comme l'IBM i, ex-AS/400) doivent conserver leurs données en interne et il y aura obligatoirement réplication, même pour une architecture centralisée. La mise en ?uvre d'une MDM ne se fait pas nécessairement sous la forme d'un hub unique. Orchestra Networks vient, par exemple, de lancer D3 (Distributed Data Delivery), nouveau module d'EBX.Platform, destiné à la mise en place d'une architecture MDM distribuée, donnant plus de souplesse et de sécurité à des ensembles hétérogènes et répartis sur plusieurs sites distants.

Commencer avec des projets ciblés et de taille modeste

Selon le type d'architecture envisagé et le périmètre du projet, l'impact sur les applications est plus ou moins important. La mise en place d'un référentiel analytique n'a que peu d'impact sur les applications. Les autres architectures entraînent des modifications, la plus perturbante étant le MDM amont.

Il existe une grande variété de projets MDM mais ce n'est en aucun cas un gros projet d'infrastructure qui remet en cause le fonctionnement de l'entreprise. Les entreprises qui ont tiré profit du MDM ont toutes commencé par un petit projet ciblé. Ce que confirme Antoine Chauvet : « Il faut trouver le plus petit ensemble qui peut apporter quelque chose au métier, au niveau du nombre de classes, de processus, de systèmes d'information. Un projet avec cinq classes, un processus, un système est un projet réaliste. »

La stratégie de mise en ?uvre d'un MDM passe par plusieurs étapes : analyse et détermination du périmètre, migration des données, déduplication, maintenance de la cohérence du référentiel. Le système s'étend progressivement par une mise en commun graduelle et une extension du périmètre. Le projet initial peut se mener en 3 à 6 mois.

Après avoir consolidé et standardisé toutes les données, l'entreprise dispose des moyens d'industrialiser et d'étendre son référentiel de données pour de multiples usages. Ainsi Boulanger, distributeur de produits électroniques domestiques, s'appuie-t-il sur son MDM, réalisé avec le produit MDM Server for PIM d'IBM, aussi bien pour son catalogue papier que pour son site Web, ses campagnes d'e-mailing, ou encore les étiquettes très documentées qu'il associe à ses produits.

Des solutions variées éditées par des spécialistes ou de grands acteurs

Très naturellement, les grands fournisseurs de progiciels d'entreprise se sont toujours préoccupé de gérer les référentiels de données : Oracle et SAP proposent donc des solutions MDM. C'est aussi le cas des spécialistes de la BI et de la gestion de données d'entreprise comme SAP BusinessObjects, Information Builders, IBM/Cognos, DataFlux ou Informatica. Sans oublier les spécialistes du middleware comme Tibco. On rencontre aussi des éditeurs spécialisés ou atypiques, comme Talend, spécialiste de la gestion de donnée en mode Open Source, Microsoft, qui a ajouté un module de MDM issu d'un rachat dans SQL Server, ou Orchestra Networks, spécialiste du MDM. Mais de nombreux acteurs spécialisés ont été rachetés par d'autres éditeurs : Siperian par Informatica, Initiate Systems par IBM, Amalto par Talend.

René Beretz

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
MAFISYS
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Les 4 méga-tendances incontournables qui transforment le secteur manufacturier français
19/07/2017 Le concept d'industrie 4.0 recouvre la numérisation du secteur manufacturier et l'avènement de l'Internet des Objets associés à l'intelligence artificielle et la science des données. Correctement mise en œuvre, l'industr ...
Bilan après six mois de labellisation Scorefact
11/07/2017 L'intégrateur de solutions logicielles de gestion pour les PME et les grandes entreprises Cosmo Consult France s'est engagé dans le processus de labellisation Scorefact fin 2016 sur le produit Microsoft Dynamics NAV. Tro ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
26, 27 & 28 septembre 2017 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
Les 4 méga-tendances...
L'écosystème d'Infor...
Bilan après six mois...
Quel DSI, pour quell...
Le cloud en appui...
L'absence de déclara...
Des projets innovant...
Dépêches
Sage propose Sage On...
Les tendances clés d...
Les responsables RH ...
Unit4 lance une solu...
L'EBP Académie certi...
Nouvelles signatures...
Lettre à Hala Zeine ...
Communiqués de presse
...
...
...
...
...
...
...
Evénements
FIP...
INDUSTRIE LYON 2017...
Web-conférence : spé...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik