accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
La nouvelle version de Sage One intègre une gestion de stocks dans le cloud
17/10/2017 Sage annonce une mise à jour universelle de Sage One pour notamment permettre la gestion et la valorisation des stocks via le cloud.
Partenariat entre Sage et Praxedo
16/10/2017 Praxedo, leader français de la gestion d'interventions en mode SaaS, a interfacé sa solution avec Sage 100c, permettant ainsi aux PME/PMI proposant des interventions terrain de facturer au plus juste et plus vite leurs c ...
SAP France met en place une flotte automobile responsable
13/10/2017 La filiale française du géant allemand cherche ainsi à anticiper la hausse des taxes sur le diesel et noue un partenariat avec le spécialiste de la location ALD Automotive afin de guider le groupe vers une mobilité plus ...
IFS acquiert Workwave
13/10/2017 Grâce à cette acquisition, l'éditeur suédois renforce sa position dans le monde des solutions de gestion de services et propose une solution s'adressant à l'ensemble des entreprises de services industriels quels que soie ...
Rimini Street fusionne avec GP Investments Acquisition
13/10/2017 La société fusionnée conserve le nom Rimini Street, Inc., lève 50 millions de dollars d'investissement et fait son entrée au Nasdaq sous le code RMNI.
Stephen Murphy remplace Joe Cowan à la tête d'Epicor
05/10/2017 Le conseil d'administration de l'éditeur américain nomme Stephen Murphy au poste de PDG, suite au départ à la retraite de Joe Cowan, qui quittera ses fonctions de dirigeant et son mandat d'administrateur à la fin du mois ...
Agena3000 choisit Toronto comme porte d'entrée vers le marché américain
02/10/2017 Le spécialiste choletais de la gestion des données de l'industrie et de la distribution poursuit son développement avec l'ouverture d'une filiale à Toronto, au Canada. D'ici à 5 ans, la société française ambitionne de ré ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La gestion tout schuss chez Ski Clinic
10/10/2017 Ski Clinic est un magasin de vente et location de matériel de glisse, neuf ou d'occasion. Son atout différenciateur développé depuis 25 ans se niche dans son atelier de préparation, qui propose des services entretien hau ...
Swarovski déploie Workday
25/09/2017 La division cristal de Swarovski vient d'annoncer la mise en œuvre de Workday dans le cadre d'un programme de transformation de ses ressources humaines sur 3 ans. Ce projet comprend les solutions Workday Human Capital Ma ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
WorkPLAN Solutions, un engouement sans précédent sur le Salon Solutions ERP 2017 de Paris
16/10/2017 WorkPLAN Solutions, le logiciel d’ERP / Gestion de Projets de Vero Software, participait pour la 3ème fois aux Salons Solutions 2017 Porte de Versailles en Septembre. Après un important travail de com ...
Convention USF : Esker, partenaire privilégié depuis plus de 15 ans
03/10/2017 Pour la 5 ème année consécutive, Esker sera partenaire Platinium de la Convention des Utilisateurs SAP® Francophones (USF) 2017, qui aura lieu les 4 et 5 octobre prochains à Lille. Esker confirme ai ...
Fives dématérialise ses factures fournisseurs avec Esker pour améliorer sa gestion dans un contexte international
02/10/2017 Fives, groupe d’ingénierie industrielle spécialisé dans la conception de machines, équipements de procédé et lignes de production pour les plus grands industriels mondiaux, a choisi Esker pour dématér ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Les données de l'Etat mises à la disposition des citoyens
 
07/07/2010 :: Voici trois ans qu'a été créée l'APIE (Agence du Patrimoine Immatériel de l'État), première et unique institution au monde entièrement tournée vers la valorisation des actifs immatériels de l'État (Français, en l'occurrence). Elle a récemment fait le point sur les principaux axes qui orientent ses travaux : la valorisation des informations publiques et celle des savoir faire et des marques publics.

Il s'agit en quelque sorte du pendant dans le secteur public de l'observatoire de l'immatériel, dont nous vous avions déjà parlé dans nos colonnes. Bien entendu, les actifs immatériels dépassent de loin les seuls investissements logiciels, mais le numérique y tient malgré tout un rôle majeur. La manifestation du 24 juin à Bercy était ouverte aux professionnels des secteurs public et privé, enseignants, chercheurs et journalistes. Nous en avons donc profité pour en tirer quelques pistes et sujets de réflexion.

Conséquence des grèves nationales, notamment dans les transports, ce jour-là (nous étions le 24 juin), Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'État chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique auprès du Premier ministre, n'a pas pu assurer l'introduction de la manifestation, comme initialement prévu. C'est Fabrice Mattatia, conseiller technique à son cabinet, qui l'a remplacée et nous a indiqué que "La simplification des démarches était une priorité pour les usagers : 91% des français pensent que les démarches administratives sont trop lourdes et près de 93% pensent que leur simplification devrait être un objectif prioritaire pour le gouvernement". Et Eric Mattatia d'insister sur les avancées effectuées depuis 2007, en termes de nombre de télédéclarants ou de réduction du nombre de formulaires par exemple, pour conclure malgré tout sur la sous-utilisation d'internet par l'administration.

C'est pour cette raison qu'un groupe d'experts, formé il y a deux ans, a remis ses conclusions aux ministres en début d'année. Le groupe a fait 25 propositions, dont 10 étaient plus emblématiques que les autres. Parmi celles-ci, "État lab", plate-forme d'innovation de services permettant aux acteurs tiers de développer des services innovants à partir des données publiques. Cette mesure est en plein dans le champ de compétence de l'APIE.

Les données publiques au service de tous


Danielle Bourlange, directrice générale adjointe de l'APIE

"Ce volume extrêmement riche et diversifié d'informations est le reflet de la production intellectuelle des agents de l'État", souligne Danielle Bourlange, directrice générale adjointe de l'APIE, au cours du premier des deux débats de la matinée.

Si "ces données représentent le petit bout de la lorgnette", comme l'estime Henri Verdier, président de l'association Cap digital, dans la mesure où les volumes des données produites chaque jour sont absolument colossaux, on peut se poser la question de l'intérêt des données produites par l'État. "Ce sont souvent des données officielles", répond Danielle Bourlange. "Environnementales, sociales, juridiques, statistiques ou autres, leur richesse vient du fait qu'elles font référence : seuls les pouvoirs publics peuvent par exemple obliger les entreprises à déclarer leur chiffre d'affaires, les particuliers leurs revenus, toutes choses à l'origine des bases de données de l'INSEE. Dans un autre registre, seul l'État est habilité à produire des normes juridiques."

"L'enjeu majeur de la bataille du numérique ces quelques prochaines années est la création d'emplois non délocalisables, grâce à des données et à de la valeur ajoutée produites localement, voir ultra-localement", estime Bernard Benhamou, délégué aux usages de l'internet. Si l'Europe n'a pas réussi à être réellement présente sur le marché des services numériques à haute valeur ajoutée, la géolocalisation devrait lui donner une seconde chance.

Question de prix

"Les données de l'État ne constituent qu'une infrastructure de plus, qu'on pourrait appeler cognitive, comparable à l'infrastructure routière, par exemple,", estime Henri Verdier. Alors comment les usagers pourront-ils accéder à cette infrastructure ?"Le coût ne doit pas être une barrière à l'entrée", déclare Danielle Bourlange. "Le but est de faire du droit à la réutilisation des données, qui a été inscrit dans la loi, une réalité et de faire en sorte que ces données alimentent fortement la créativité et l'innovation à tous niveaux. De plus, la loi exclut toute exclusivité et là encore, il faut en faire une réalité pour que les PME comme les grandes entreprises puissent exploiter ce gisement."

"Aucun service de grande taille à valeur ajoutée sur l'internet n'a été créé par une grande entreprise. Ce sont toujours des PME", rappelle Bernard Benhamou. "L'un des volets de l'équation économique c'est de faire en sorte que ces données soient accessibles, utilisables par des petites structures et qu'elles permettent de créer rapidement des services à valeur ajoutée. Le prix ne doit donc pas être discriminant pour de nouveaux entrants, sans quoi on risque une glaciation autour des acteurs déjà dominants, qui ne sont pas européens, ce qui reviendrait à se tirer une balle dans le pied."

En conclusion, la question du prix est loin d'être tranchée, même si de nombreux grands principes, plus louables les uns que les autres, ont été avancés autour de cette table ronde.

Valoriser les marques

Le second débat de cette matinée portait sur la reconnaissance et la valorisation des marques et savoir-faire. S'il concernait sans doute moins le numérique que le premier, il est malgré tout intéressant de savoir que, par exemple, les Abu Dhabiens reversent annuellement à la France 400 millions d'euros pour la simple utilisation du mot "Louvre" (Abu Dhabi, capitale des Émirats Arabes Unis, construit en ce moment même un musée appelé "Louvre Abu Dhabi"). La prise de conscience de la valeur de notre patrimoine immatériel est en marche. Et c'est sans doute une excellente chose à l'heure de la mondialisation.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Gestion des données : gare aux coûts cachés qui minent la rentabilité
16/10/2017 Conséquences de dysfonctionnements ou d'erreurs humaines, les coûts cachés liés à la gestion des données peuvent être réduits grâce aux outils d'ADM (Applications Data Management). Légers, ils permettent d'agir à deux ni ...
Le BYOD, principal danger pour les données
26/09/2017 La protection des documents par mot de passe, la reconnaissance faciale et les contrôles d'accès sont jugés comme les mesures de sécurité les moins efficaces.
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
26, 27 & 28 septembre 2017 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
Gestion des données ...
Le cloud bouscule le...
La gestion tout schu...
L'innovation numériq...
La mobilité au servi...
Le plein de solution...
Le BYOD, principal d...
Dépêches
La nouvelle version ...
Partenariat entre Sa...
SAP France met en pl...
IFS acquiert Workwav...
Rimini Street fusion...
Stephen Murphy rempl...
Agena3000 choisit To...
Communiqués de presse
WorkPLAN Solutions, ...
WorkPLAN ERP/GPAO au...
...
Convention USF : Esk...
Fives dématérialise ...
...
Emplitude étend son ...
Evénements
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
Universités d'été 20...
Congrès de l'Ordre d...
FIP...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik