accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Un partenariat pour aider les entreprises à être payées plus facilement et plus vite
23/10/2018 Selon l'étude "Retards des délais de paiements" de Plum Consulting réalisée pour Sage en décembre 2017, les retards de paiement représentent un manque à gagner de 51 milliards d'euros pour l'économie française. C'est pou ...
Syntec Numérique et Cinov-IT saluent le lancement officiel de France Num
16/10/2018 Partenaires de France Num, les deux organisations sont mobilisées depuis plusieurs années pour la transformation numérique des TPE-PME. Elles avaient déjà lancé un plan d'actions conjoint sur ce sujet en avril 2017, inte ...
Une plate-forme métier pour les experts-comptables
10/10/2018 Microsoft noue un partenariat avec Gest'Innov qui permettra de conjuguer les expertises pour construire la plate-forme du futur au service des collaborateurs et des clients de cabinets d'expertise-comptable.
L'industrie du logiciel contribue à hauteur de mille milliards d'euros au PIB de l'UE
09/10/2018 Avec le Royaume-Uni et l'Allemagne, la France contribue à hauteur de 63 % à la valeur ajoutée totale du PIB direct de l'UE pour l'industrie du logiciel.
Salons Solutions de Lyon : le programme des conférences
09/10/2018 La 1ère édition lyonnaise des salons Solutions (ERP –Dématérialisation – CRM et BI) se tiendra les 19 novembre après-midi et 20 novembre toute la journée au centre de congrès de Lyon. Elle sera assortie d'un pro ...
Quel est l'impact de la transformation numérique sur les métiers ?
09/10/2018 Telle est la thématique retenue pour la journée utilisateurs du DynsClub, le club des utilisateurs de solutions Microsoft Dynamics, qui se tiendra le 29 novembre prochain au centre de conférences de l'éditeur, privatisé ...
Divalto annonce son partenariat avec Yooz
09/10/2018 L'éditeur alsacien annonce son partenariat avec Yooz (groupe Itesoft-Yooz), société spécialisée dans les logiciels de dématérialisation des flux d'information. Les deux entreprises unissent leurs compétences pour fournir ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
ba&sh accélère son développement à l'international
22/10/2018 ba&sh, marque française de luxe accessible en forte croissance, recherchait une solution de gestion adaptée à ses ambitions internationales. C'est Cylande, filiale du groupe Cegid, qui a été retenue et qui accompagne la ...
Le PMU déploie la signature électronique
25/09/2018 Plus d'un an après le déploiement de la signature électronique de Yousign, les bénéfices ressentis par le PMU sont nombreux : meilleure image auprès des clients et collaborateurs, gains de temps, impact écologique positi ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Convention USF : Esker partenaire Platinium de cette nouvelle édition lyonnaise
09/10/2018 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, confirme son engagement auprès des utilisateurs SAP en étant partenaire Platinium de la Convention des Util ...
Esker et Rimilia signent un partenariat basé sur l’Intelligence Artificielle pour proposer une solution globale de gestion des encaissements
26/09/2018 Lyon, le 25 septembre 2018 – Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un partenariat mondial avec Rimilia, un des leaders des ...
Digitalisation des achats : Esker renforce son offre Purchase-to-Pay avec l’intégration des catalogues de fournisseurs externes
24/09/2018 A l’occasion des Salons Solutions (24, 25 et 26 septembre 2018 – Paris, Porte de Versailles), Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce l’inté ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Report One : du décisionnel léger, rapide et efficace
 
06/01/2012 :: En pleine mutation, la business intelligence suscite de nombreuses vocations. Parmi les jeunes pousses qui commencent à se faire remarquer, Report One se distingue par ses choix technologiques, sa facilité de mise en œuvre et son marché. Nous avons rencontré son président, Philippe Timsit.

"Les besoins en reporting ont changé, constate Philippe Timsit, président de Report One. "On fait de plus en plus de reporting 'jetable' pour chercher une information en quasi temps réel, en fait quelques minutes ou quelques heures. Une fois que le service concerné a obtenu la réponse, il peut orienter ses recherches dans une direction précise. Et il peut jeter le rapport."

Mais bien sûr, à côté de ces besoins légers, il existe des besoins plus conséquents, en particulier dans les grandes entreprises. La mise en œuvre et l'utilisation des solutions diffèrent donc selon le contexte.

MyReport, un produit souple et rapide à mettre en œuvre

Report One est un éditeur français créé en 2001 dans le but de développer une solution décisionnelle adaptée aux PME : c'est le produit MyReport. "Avec MyReport, un utilisateur peut commencer à travailler en 3 à 4 heures dans sa partie", affirme Philippe Timsit. Il faut bien sûr qu'au préalable les données aient été extraites et préparées. Mais ensuite, les utilisateurs peuvent faire beaucoup de chose au fil de l'eau. "Avec la plupart des autres produits, la moindre modification ne peut se faire que dans le cadre d'un projet, avec un cahier des charges. Aujourd'hui, on ne peut plus attendre des mois pour avoir un résultat", explique Philippe Timsit. "MyReport est souple et convient bien en période de crise."

Des choix technologiques pragmatiques

Report One a choisi de conserver Excel comme outil de restitution, à cause de sa présence dans toutes les entreprises et de la connaissance qu'en ont les utilisateurs. "Mais Excel est dangereux", prévient Philippe Timsit. "20 à 30 % des rapports produits avec Excel sont faux à cause de problèmes intrinsèques de l'outil. Par exemple, une ligne ajoutée à la fin d'un tableau n'est pas prise en compte dans les totaux." C'est pourquoi MyReport utilise Excel comme simple outil de restitution pour déposer l'information : tous les calculs sont faits en amont et non pas dans le tableur. Seul le masque est fait en Excel. Cela n'empêche pas l'utilisateur de créer sous sa propre responsabilité des tableaux de calculs à la main dans Excel.

Il est possible de récupérer les données depuis Excel, de transférer les fichiers plats vers la base de données ou vers d'autres outils. MyReport est livré avec la base de données Open Source Firebird, mais le produit peut s'interfacer avec la plupart des bases de données du marché : Oracle, SQL Server, PostGreSQL... Et pour une base particulière, Report One développe un pilote ODBC approprié.

Des évolutions répondant à des besoins réels


Philippe Timsit, président de Report One

À la demande du réseau de distributeurs et des utilisateurs finaux, Report One a développé un nouveau module donnant l'accès à MyReport sur le Web. Toujours dans le même esprit, c'est un outil léger et facile à utiliser. "Une heure d'installation physique du produit sur le serveur Web puis quelques jours de mise à disposition des informations sur le Web le rendent accessible aux utilisateurs", se félicite Philippe Timsit. Sorti de développement à la fin de l'été 2011, il est depuis utilisé en interne et sera officiellement lancé début 2012.

MyReport est diffusé sous forme de licences avec contrat de maintenance. L'arrivée du module Web a lancé la réflexion sur le mode SaaS et les formules d'abonnements. Mais des questions se posent sur la localisation des données et la connexion avec les applications. Pour le moment, le réseau n'a pas transmis de demandes pour ce mode.

Report One, l'évolution du marché et la concurrence

Interrogé sur le marché et la concurrence, Philippe Timsit répond avec franchise aux questions. Tout d'abord, il constate que le marché de la business intelligence devrait croître de 4 à 5 % en 2012, alors qu'on parlait de 9 % il y a un an. La crise de 2008 a provoqué à l'époque quelques secousses : des projets de partenariat au Royaume-Uni ont été bloqués, et le chiffre d'affaires a légèrement baissé en France à cause de projets reportés. Mais le marché est ensuite reparti. "Nous n'avons quasiment pas été touchés par la crise de 2011. Report One a tenu son plan de route, d'investissement et de chiffre d'affaires à 1 % près", constate Philippe Timsit.

Du côté de la concurrence, Report One rencontre souvent Qlikview et BusinessObjects. Qlikview s'adresse à des clients plus gros et travaille beaucoup en direct (l'éditeur n'a que 20 distributeurs), BusinessObjects visant plutôt le haut du marché. L'éditeur commence aussi à rencontrer Tableau Software, plus récent sur le marché hexagonal. Philippe Timsit cite aussi Prelytis et parfois Symtrax. En pratique, des clients déjà équipés de BusinessObjects choisissent MyReport pour obtenir des résultats plus rapidement "Report One fait de la 'BI light' à tous les niveaux, depuis l'infrastructure jusqu'à la restitution.", précise Philippe Timsit.

La tendance actuelle de la BI en mémoire est liée à la demande de résultats en temps réel. "Mais la réalité est différente", affirme Philippe Timsit. "C'est un discours d'avant-vente, des termes incontournables utilisés par le marché. En fait, Qlikview a besoin d'une batterie de serveurs car il est gourmand en mémoire. De son côté, Report One utilise les serveurs de l'entreprise. L'ETL se fait la nuit. Mais une option spécifique permet d'accéder aux données en temps réel, ce qui optimise les accès."

Des chiffres prometteurs

Report One compte aujourd'hui plus de 2 300 clients finaux, avec plus de 13 000 utilisateurs. L'éditeur a mis en place une stratégie de distribution indirecte et a constitué un réseau de distributeurs qui s'étoffe régulièrement. Il ne traite en direct que les grosses entreprises qui ne veulent pas passer par un distributeur. Les quelque 300 partenaires du réseau sont des distributeurs, des intégrateurs et des éditeurs (dont Sylob et Wavesoft). Un quart des distributeurs Report One sont aussi distributeurs des produits Sage.

En moyenne, dans une entreprise, une ou deux personnes construisent les données, dix les visualisent. Le tarif est de l'ordre de 10 à 15 000 euros pour le client final. "Les autres acteurs sont 20 à 30 % au-dessus. Mais une guerre des prix est à venir", pronostique Philippe Timsit.

La société prévoit 40 % de croissance en 2012 : "c'est mécanique avec la montée en charge des distributeurs", précise Philippe Timsit. Le chiffre d'affaires de 2011 sera compris entre 2,9 et 3 millions d'euros. L'objectif de 2012 est de 4,3 millions d'euros, et celui de 2013 de 5,8 millions d'euros. Un chiffre de 8 à 9 millions d'euros est visé pour 2015 : Report One rejoindrait ainsi le top 100 des éditeurs français. "Les bénéfices de la société représentent 6 à 7 % du chiffre d'affaires car nous réinvestissons beaucoup dans les équipes et le développement. Nous avons donc un fort potentiel organique", ajoute Philippe Timsit.

D'un effectif de 35 personnes en 2011, Report One compte atteindre 50 personnes en 2012. La société a besoin de 3 à 4 commerciaux supplémentaires (il y en a 10 actuellement), de 3 à 4 consultants (en plus des 10 consultants existants), d'un chef de produit : 15 postes ont été définis. "Mais nous avons du mal à trouver des bons profils. Nous pourrions y arriver en absorbant une société de 8 à 10 personnes.", nous confie Philippe Timsit. Une telle opportunité de croissance externe permettrait aussi à Report One de récupérer une clientèle et un réseau et d'acquérir une nouvelle technologie.

Des clients et des partenaires actifs

Report One s'implique fortement dans la formation de ses distributeurs : elle dure de 10 à 15 jours répartis sur une période de 10 à 12 mois, avec une importante partie pratique. Report One accompagne le distributeur chez ses premiers clients, puis celui-ci prend son autonomie. La mise en place d'une solution chez un client prend en moyenne 4 à 6 jours. Mais il y a des cas extrêmes comme Groupama qui fonctionne en mode projet avec deux consultants à plein-temps qui interviennent dès qu'il y a une modification à faire.

Les groupes multinationaux mettent en place des stratégies adaptées. Par exemple chez Alma Consulting, cabinet européen de conseil opérationnel en réduction des coûts, qui s'étend par croissance externe, chaque nouvelle filiale adopte Report One. Le groupe a normalisé ses rapports, qu'il exige sous la même forme de toutes ses filiales. Pour toute nouvelle filiale, une équipe du groupe intervient donc pour remettre en forme les données et générer les rapports en quelques semaines avec Report One.

Report One enrichit le catalogue de solutions spécifiques développées par ses distributeurs. Le distributeur Ouest Décision a ainsi développé une solution de bilan carbone avec MyReport. Autre exemple, un expert a développé au-dessus de MyReport une solution d'optimisation des achats, qui améliore la communication entre les informaticiens et les spécialistes métiers. Un autre produit sera bientôt disponible : il s'agit d'un outil fournissant une analyse en texte clair de l'évolution financière d'une société à partir des bilans annuels successifs obtenus aussi bien d'une source numérique que de documents scannés.

"Report One se fait connaître sur le thème des vrais besoins des entreprises", conclut Philippe Timsit.

René Beretz

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Intelligence artificielle : une menace pour nos emplois ?
22/10/2018 La capacité de l'humain à traiter des quantités massives d'information ainsi que sa capacité à créer des structures cérébrales artificielles capables de reproduire nos raisonnements a, depuis quelques temps, ouvert le dé ...
Cartographie du parcours client : 5 erreurs communes qu'il convient d'éviter
15/10/2018 Quel que soit le secteur d'activité, les évolutions technologiques ont bouleversé la façon de consommer et par conséquent les relations entre les entreprises et leurs clients. Pour mieux connaître ces derniers et savoir ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2018 - tous droits réservés
Articles
Relations entre SAP ...
Intelligence artific...
ba&sh accélère son d...
Cartographie du parc...
Donnée et nouveaux u...
L'abonnement se renf...
Passage à la dématér...
Dépêches
Un partenariat pour ...
Syntec Numérique et ...
Une plate-forme méti...
L'industrie du logic...
Salons Solutions de ...
Quel est l'impact de...
Divalto annonce son ...
Communiqués de presse
...
Convention USF : Esk...
Esker et Rimilia sig...
Digitalisation des a...
Esker renforce son e...
Kärcher North Americ...
Esker emménage dans ...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik