accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Mike Ettling devient PDG de Unit4
17/04/2019 Il y avait longtemps que les dirigeants de l'éditeur néerlandais n'avaient pas bougé. On ne pourra plus le dire : Mike Ettling remplace Stephan Sieber au poste de président directeur général.
Unit4 rachète Intuo
10/04/2019 Ce rachat permettra à l'éditeur néerlandais d'intégrer une solution en cloud de HCM (Human Capital Management) et ainsi d'aider les entreprises du secteur des services à mieux accompagner leurs collaborateurs.
Internet des objets : des cloud reliés les uns aux autres
09/04/2019 SAP et T-Systems connectent leurs plates-formes cloud aux appareils et capteurs de réseau. Cela permet aux clients d'intégrer de manière transparente les données IoT dans leurs systèmes SAP.
Syntec Numérique se demande où est passé le numérique
09/04/2019 Alors que la campagne des européennes bat son plein, le numérique semble absent des débats ; un constat que regrette Syntec Numérique.
easiware acquiert dictanova
09/04/2019 Avec l'acquisition de cette start-up reconnue pour ses compétences de pointe en machine learning et analyse sémantique, easiware consolide son offre et expertise unique en data science appliquée à la relation client et a ...
Infor finalise l'acquisition de ReServe Interactive
08/04/2019 Avec l'acquisition de cette solution 'Sales & Catering', l'éditeur enrichit son expertise dans le secteur de l'hôtellerie.
Eureka Solutions recrute
08/04/2019 L'éditeur du logiciel Eureka ERP annonce l'ouverture de 10 postes de consultants pour intégrer de nouveaux experts au sein de ses équipes techniques et de conseil de Nantes et Mulhouse.
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
HighCo dématérialise 100 % de ses factures fournisseurs
08/04/2019 Le Groupe HighCo, société spécialisée dans les solutions marketing intelligentes, pour dématérialiser le traitement de ses factures fournisseurs, utilise les solutions d'Esker ; ce projet s'inscrit dans sa stratégie de t ...
Bricoman consolide ses ventes en ligne
23/03/2019 L'éditeur d'un moteur de recherche de nouvelle génération dédié aux acteurs du e-commerce Sensefuel annonce accompagne Bricoman dans l'amélioration de ses ventes en ligne au travers d'une recherche performante et intelli ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
HighCo dématérialise 100% de ses factures fournisseurs avec Esker
08/04/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par le Groupe HighCo, société spécialisée dans les solutions marketing intelligentes, pour déma ...
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
Ça bouge chez CalvaEDI, la filiale d’Esker spécialisée dans l’Echange de Données Informatisé (EDI)
04/02/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce le changement de gouvernance et l’emménagement dans de nouveaux locaux de sa filiale CalvaEDI, spéci ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Les États Généraux d'Eurocloud prennent de l'épaisseur
 
06/05/2013 :: Nouveau lieu, fréquentation en hausse oblige, intervention du patron de la DISIC et programme élargi aux DSI sont au menu de l'édition 2013, 8ème du nom, de l'événement annuel de l'association Eurocloud France. Henry-Michel Rozenblum, secrétaire général, nous en dit plus.

Jusqu'ici, lors de ses États Généraux, Eurocloud, association d'offreurs du cloud, abordait avant tout des sujets spécifiques à ce métier en plus des thèmes d'intérêt général. Cette année, les DSI font leur entrée dans le programme avec une conférence de clôture de Régis Delayat, DSI de SCOR et administrateur du CIGREF, sur le thème "pour une vision commune du cloud entre clients et fournisseurs". Cette conférence sera précédée de la table ronde "ce que les DSI attendent de leurs partenaires cloud". Les DSI ont longtemps été perçus comme les adversaires du cloud, mais sont en train de changer d'attitude.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Pour Henry-Michel Rozenblum, "les choses évoluent dans le bon sens. Un grand nombre de DSI ont évolué dans leur approche du cloud computing et les réticences tendent à disparaître. Le dialogue et l'échange sont devenus possibles". Il est vrai qu'aujourd'hui la question n'est plus de savoir s'il faut intégrer des solutions cloud au SI de son entreprise mais comment et quand le faire. Les DSI avaient cependant des raisons de s'inquiéter, non seulement pour des raisons de perte de maîtrise potentielle, mais aussi parce que le passage au cloud n'est pas neutre et implique de former les gens et de changer de culture. "Le volet social est un vrai sujet, sur lequel Eurocloud est en discussion avec la CGPME. Globalement, l'atmosphère est bonne et les DSI sont positifs : ils se réapproprient la problématique. Si les métiers sont à l'avant-garde de l'adoption du cloud, il faut ensuite intégrer ces applications au SI, notamment via des API". Jean-Michel Bérard, président du directoire d'Esker, éditeur ayant négocié avec succès son virage vers le SaaS, confirme cette tendance et ne voit pas pourquoi les DSI s'inquiéteraient : "le SaaS et le cloud représentent une légère mutation du métier de DSI, mais ne le remettent pas en cause. L'entreprise adopte certes une solution extérieure, mais la DSI continue à piloter le projet. Les craintes sont donc infondées, car la valeur ajoutée d'une DSI est de mener des projets, pas de faire des développements. Et ceci reste valable même si le choix initial de la solution a été fait par une direction métier".

Les vrais chiffres ?

Henry-Michel Rozenblum explique que l'association a été quelque peu irritée par cette étude du cabinet Forrester relayée par le JDN selon laquelle la France serait le pays du monde qui croit le moins au SaaS. Il ne croit pas en la validité de cette étude, "menée par un statisticien et qui porte sur 1000 entreprises, dont combien en France ? Sans doute moins de 100", estime-t-il. "Or, cet échantillon est trop faible pour pouvoir établir des statistiques. On se base donc sur des données extrêmement fragiles".

Notre interlocuteur se targue d'être en mesure de fournir les vrais chiffres du cloud et du SaaS en France lors des États Généraux, à l'occasion de la conférence plénière "Le Cloud en France, les vrais chiffres". Celle-ci verra notamment Sylvie Chauvin, présidente du cabinet Markess International, présenter la 7ème édition de son "baromètre des prestataires du cloud computing", qui servira de base aux discussions. "Nous allons challenger les intervenants à cette table ronde à ce sujet", promet Henry-Michel Rozenblum. Aux côtés de Mathieu Poujol, de PAC et d'Emmanuelle Olivié-Paul, de Markess International, interviendront des acteurs du terrain, en l'occurrence Alexandre Morel d'OVH et Stéphanie Ortéga, associée chez KPMG.

Le cloud et l'État

C'est Jacques Marzin, directeur de la DISIC (Direction Interministérielle des Systèmes d’Information et de Communication), à qui reviendra d'ouvrir la journée, sur le thème de l'adoption du cloud par l'état français. Homme de "parler vrai", on se souvient notamment du rôle majeur joué par Jacques Marzin dans la conduite du projet Chorus, qui a fait couler tant d'encre, alors qu'il était directeur de l'AIFE (Agence pour l’Informatique Financière de l'État). L'intervention promet d'être d'un grand intérêt.

Créée en février 2011, la DISIC fait partie intégrante de la politique de modernisation de l’action publique. Elle organise et pilote la conception et la mise en œuvre d’opérations de mutualisation de systèmes d’information et de communication entre les différentes administrations de l’État et autres autorités administratives. L'État compte plus de 120 centres informatiques, répartis sur tout le territoire national. Parmi ses missions, la DISIC est notamment chargée de conduire les opérations de mutualisation et de piloter la rationalisation et la transformation de l’outil de production. Dans ce cadre, Jacques Marzin présentera la démarche en préparation pour la mise en œuvre d'un cloud privé orienté services. "Il sera intéressant de voir comment l'État aborde le sujet du cloud, car les secteurs parapublic et même privé s'inspirent fortement de ce qu'il fait. Nous allons bénéficier ici de la vision d'un haut fonctionnaire chargé d'importantes responsabilités", assure Henry-Michel Rozenblum.

Autres temps forts

Parmi les autres temps forts de cette journée, on peut citer la conférence sur le financement des acteurs du SaaS, qui verra notamment intervenir Paul-François Fournier, directeur du pôle innovation et membre du comité exécutif de la BPI (Banque Publique d’Investissement). À cette occasion seront présentées les conclusions du livre blanc produit par la commission financement d'Eurocloud sur le sujet.

Les API (Application Program Interface) et leur enjeu feront l'objet d'un atelier animé par Mathieu Hug, cofondateur de RunMyProcess, belle réussite française, qui vient d'être revendue à Fujitsu. À l'heure où l'intégration des applications SaaS dans les SI de l'entreprise est un sujet chaud, les API sont la pierre angulaire des écosystèmes numériques actuels et à venir.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Sujet encore jamais abordé dans le cadre des États Généraux, l'atelier "les commerciaux pour vendre du cloud" sera suivi avec intérêt. Les intervenants y répondront à des questions de fond dont la moindre n'est pas celle de la mesure des performances et de la rémunération des commerciaux. Les acteurs du domaine marchent en effet sur des œufs en la matière : la prudence est de mise, car comme le dit Jean-Michel Bérard, "le passage au SaaS est une bombe thermonucléaire, car le chiffre d'affaires décroît immédiatement". Cet atelier verra notamment intervenir Jacques Froissant, CEO de la société de conseil en recrutement Altaïde.

Dernier temps fort important, la cérémonie de remise des trophées Eurocloud 2013 : les candidatures sont closes depuis quelques jours et 107 dossiers au total ont été enregistrés dans les 6 catégories proposées (meilleure start-up française, meilleure offre du cloud, meilleur cas client du secteur privé, meilleur cas client du secteur public, meilleure performance financière et responsabilité sociétale des entreprises). "Nous testons cette année un nouveau trophée, celui de la responsabilité sociétale des entreprises", précise Henry-Michel Rozenblum. "Les dossiers intéressants sont nombreux, ce qui rend la sélection d'autant plus difficile. Il y a un vrai intérêt des acteurs pour cette distinction".

Succès attendu

En prévision d'une fréquentation largement à la hausse, l'association a changé de lieu pour sa manifestation. "Nous espérons dépasser les 500 entreprises présentes (entreprises et non personnes), ce qui dépasse de loin le nombre des adhérents à l'association", explique Henry-Michel Rozenblum. C'est pour cela qu'Eurocloud a réservé le centre de conférences de l'ancien hôtel Nikko, aujourd'hui appelé Novotel Tour Eiffel, pour l'occasion. Les conférences plénières se dérouleront dans l’amphithéâtre, d'une capacité de 400 personnes.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Les objets connectés sont les chevaux de Troie de notre époque
08/04/2019 Pourquoi les appareils IoT représentent-ils toujours un énorme marché malgré leurs failles de sécurité béantes ? Parce qu'ils sont vendus sans avertissement sur les risques potentiels.
La donnée, c’est de l’argent ou comment gérer les Dark Data dans les services financiers
26/03/2019 La donnée est reconnue pour être l’une des ressources les plus précieuses pour les entreprises. Pourtant, même une donnée peut perdre de sa valeur. Tout comme la monnaie, elle change et évolue constamment avec l’appariti ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Un nouvel ERP dans l...
Infor : ERP cloud et...
Toute la puissance d...
HighCo dématérialise...
Les objets connectés...
Premières annonces d...
Divalto se dote d'un...
Dépêches
Mike Ettling devient...
Unit4 rachète Intuo...
Internet des objets ...
Syntec Numérique se ...
easiware acquiert di...
Infor finalise l'acq...
Eureka Solutions rec...
Communiqués de presse
HighCo dématérialise...
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
11ème édition du For...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik