accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
RGPD, l'année test est terminée
24/06/2019 Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données personnelles) a soufflé sa première bougie le 25 mai dernier. S'il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur les externalités positives de cette récente l ...
Les entreprises françaises confirment leur intérêt pour les solutions cloud de Google
18/06/2019 Plénière à l'occasion du Google Cloud Summit de Paris introduite par le PDG de Google Cloud, Thomas Kurian : pour l'événement, les principaux partenaires de l'entreprise étaient réunis en ce 18 juin.
Une fusion gagnante pour une édition qui fera date
18/06/2019 Les cabinets d'études s'accordent pour annoncer que les marchés de l'IoT, du MtoM, des objets connectés et de l'embarqué vont bénéficier d'une pleine croissance durant la prochaine décennie et donc d'investissements mass ...
Version 6.2 pour Coheris CRM
14/06/2019 Univers smartphone enrichi, intelligence artificielle multi-langues et sécurité sont les ingrédients de la dernière version de Coheris CRM 6.2
Année record pour exægis
12/06/2019 Un an après le rachat de la société d'études Markess, exægis, société dont la vocation est de faciliter le financement, le développement et l'investissement des acteurs du secteur, annonce une année record avec une crois ...
Salesforce rachète Tableau
11/06/2019 Et réalise la plus grosse acquisition de son histoire, à 15,7 milliards de dollars. Il s'offre ainsi l'un des éditeurs d'analytique et de visualisation les plus en vue aujourd'hui.
L'éditeur Euro Logiciel passe dans le giron du groupe Oslo
07/06/2019 Avec cette acquisition, Oslo accélère le développement de son offre point de vente tout en diversifiant sa clientèle de professionnels, des petites et moyennes chaînes alimentaires jusqu'aux commerces de proximité en pas ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Quand la robotique transforme le secteur de l'assurance
17/06/2019 Pour mieux répondre aux attentes des clients et faire face aux changements du marché assuranciel, Generali France a choisi Avanade comme intégrateur de solutions RPA (Robotic Process Automation) . Les premiers enseigneme ...
La Redoute veut devenir le premier acteur numérique mode et maison en France
12/06/2019 La Redoute s'appuie sur Bazaarvoice pour capitaliser sur les notes et avis générés par ses client(e-s). En intégrant le Contenu Généré par les Consommateurs (CGC) dans sa stratégie "Customer first", l'acteur entend renfo ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Esker et KPMG annoncent un partenariat aux Pays-Bas
17/06/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un partenariat avec KPMG Pays-Bas, un des cabinets leaders de l'audit, du conseil et ...
Application mobile de suivi de parc d'outils, collaborative
05/06/2019 Qui n’a pas perdu des machines sur les chantiers, et sans savoir à quel employé la machine a été remise ? Notre application mobile est construite pour artisans et chefs d’entreprises qui veulent im ...
Le Groupe Lapeyre choisit Esker pour digitaliser son cycle Purchase-to-Pay
21/05/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un contrat avec le Groupe Lapeyre™, filiale du Groupe Saint-Gobain, spécialisée dans ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Comment s'écarter de la DSI sans pour autant l'exclure ?
 
08/10/2014 :: De nombreuses directions métiers souhaitent réintégrer dans leur DSI des applications qu'elles ont développées sans la consulter. Mais ceci n'est faisable que si certains prérequis informatiques ont été respectés. Pour comprendre ces derniers, une cellule de médiation s'avère indispensable.

CRM, catalogue électronique, site d'e-commerce, application de workflow, etc... Les projets conçus et déployés seuls par les métiers sont aujourd'hui légions. Que ces derniers s'appuient sur des applications directement accessibles sur le cloud ou développées par leurs propres prestataires, leurs motivations restent identiques : se tenir à l'écart des équipes, des méthodes et des procédures de la DSI. Leur objectif ? Gagner en réactivité et en liberté fonctionnelle.

Pourtant, avec le recul, il devient évident que cette coupure radicale avec l'informatique présente, à terme, de nombreux inconvénients, voire génère des véritables points de blocage. Au point que de nombreuses directions métiers souhaitent désormais réintégrer à minima leurs applications au sein de la DSI.

Les effets pervers des ilots applicatifs

Avant de se pencher sur les conditions de cette réintégration, arrêtons-nous sur les effets pervers induits par ces ilots applicatifs. Principal écueil constaté sur le terrain : ces projets sont difficilement exportables au reste de l'entreprise en raison de leur incompatibilité avec les standards de la DSI, lesquels touchent toutes les strates de l'informatique. Prenons le cas des navigateurs, un classique. On ne compte plus les applications Web développées par un département compatibles uniquement avec Chrome et Firefox, dans l'impossibilité d'être diffusées aux autres services, Internet Explorer étant le seul navigateur validé au niveau groupe. Autre cause de friction : la mobilité. Pour ne pas respecter les protocoles de sécurité en vigueur, de nombreuses applications développées pour smartphones ou tablettes n'ont pas accès à certains contenus d'entreprise hébergés sur des serveurs centraux. Enfin, DSI et métiers achoppent souvent sur les technologies de développement. Là encore, combien de logiciels développés dans un langage particulier (le php par exemple) ne seront jamais maintenus par la DSI qui en a validés d'autres (Microsoft ou Java) ?

De telles fractures sont problématiques. Les directions métiers, quoiqu'elles en disent, auront toujours besoin un jour ou l'autre de la DSI pour supporter les applications qu'elles ont choisies ou développées sans la consulter. Ne serait-ce, a minima, que pour généraliser leur production au reste de l'entreprise, et, ensuite, pour en garantir le bon fonctionnement. À un moment ou à un autre, c'est certain, la DSI devra intervenir lorsque les solutions afficheront des signes de faiblesse ou une chute de performance.

Un médiateur pour concilier DSI et métiers

Dès lors, comment rapatrier ces applications dans le giron de la DSI ? Une option - illusoire - consisterait à faire rentrer les utilisateurs dans le rang en les réalignant sur le mode de fonctionnement historique, c'est-à-dire toutes opérations SI régies par la DSI. Mais soyons réalistes : il est impossible de faire machine arrière. Si les directions métiers ont gouté à la liberté de déployer en des temps record leurs propres applications, ce n'est pas pour y renoncer aussi vite. D'autant que les projets menés hors de la DSI font office de laboratoire d'expérimentation et sont, en ce sens, précieux pour coller au plus près des usages des utilisateurs.

En revanche, la prise d'indépendance vis-à-vis de la DSI n'interdit pas de respecter un minimum les standards de celle-ci. C'est la voie médiane qui nous semble idéale. Ces contraintes de la DSI ne sont pas si compliquées à mettre en œuvre. Comme indiqué précédemment, elles imposent des choix de développement, de sécurité, d'architectures de déploiement ou de qualité de service.

Seulement, en pratique, le respect de ce socle minimal ne va pas de soi : même minimalistes, ces exigences liées au SI sont trop complexes à décrypter par les métiers. C'est la raison pour laquelle nous préconisons la présence d'un médiateur, en l'occurrence, d'une cellule intermédiaire. Interne ou externe à l'entreprise, cette structure est constituée de profils techniques et métiers (RH, Marketing, communication, etc.). Elle soutient les projets dès leur genèse, en amont, donc, de la maitrise d'œuvre traditionnelle.

Dans les faits, cette cellule de démarrage recueille les exigences minimales de l'informatique et les traduit aux concepteurs métiers de l'application. Véritable pôle de vulgarisation, il oriente également les métiers vers les bonnes personnes au sein de la DSI, capables de de les assister. Enfin, il est investi d'une mission pacificatrice : il doit convaincre les DSI de lâcher du lest. Le développement et le déploiement de certaines applications doivent pouvoir leur échapper à quelques conditions. Plutôt que de contrer ce mouvement d'indépendance, autant l'encadrer. En produisant, par exemple, une charte répertoriant dans un vocabulaire compréhensible par les métiers, les exigences minimales à respecter par toutes les directions métiers tentées par l'aventure en solo.

Le concept de cette cellule de médiation est nouveau mais ô combien urgent à appliquer dans les entreprises, au risque de radicaliser encore les positions entre DSI et directions métiers et de ne plus pouvoir enjamber le fossé qui se creuse chaque jour entre les deux populations...

Charles Baudelot, directeur associé de Feel&Clic

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
TOPSOLID
APRODIX
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Anticiper son archivage avant de migrer vers SAP S/4HANA
17/06/2019 La date de fin de système historique ECC de SAP est annoncée par l'éditeur à horizon 2025. La migration ou le passage vers le système de nouvelle génération S/4HANA devient une réalité concrète pour la majorité des entre ...
Quelle place pour l'ERP ces prochaines années ?
14/06/2019 Les systèmes informatiques ne cessent de se développer et de gagner en fonctionnalités pour permettre aux entreprises de mener à bien leurs opérations et d'offrir à leurs collaborateurs des outils générateurs de confort ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Quand la robotique t...
Anticiper son archiv...
Un horizon toujours ...
L'innovation numériq...
L'APM dans la pratiq...
Quelle place pour l'...
Comment sécuriser le...
Dépêches
RGPD, l'année test e...
Les entreprises fran...
Une fusion gagnante ...
Version 6.2 pour Coh...
Année record pour ex...
Salesforce rachète T...
L'éditeur Euro Logic...
Communiqués de presse
Esker et KPMG annonc...
Application mobile d...
Le Groupe Lapeyre ch...
HighCo dématérialise...
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik