accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Les projets de l'USF pour 2019
23/03/2019 À l'issue du printemps de l'USF, événement parisien annuel qui réunit les membres de l'association des Utilisateurs Francophones de toutes les solutions SAP (USF), l'assemblée générale a élu un conseil d'administration d ...
Cegid lance une plate-forme fiscale nouvelle génération
19/03/2019 L'éditeur ouvre de nouvelles possibilités d'analyse à ses clients en lançant sa nouvelle solution Cegid Tax Ultimate, qui adresse les besoins des grandes entreprises et ETI en matières déclaratives, de prévisions et de r ...
Le grand prix des 4èmes trophées de la transformation numérique va à la SNCF
13/03/2019 Organisés par notre confrère Solutions Numeriques, les trophées de la transformation numérique ont récompensé en 2019 16 projets numériques innovants.
Delaware ouvre une agence à La Madeleine
12/03/2019 Le spécialiste de la mise en œuvre d'environnements SAP s'agrandit en région nord en intégrant sa nouvelle agence à La Madeleine. L'objectif pour l'intégrateur delaware est d'une part d'accélérer sa croissance dans la ré ...
Partenariat entre PTC et IFS
12/03/2019 Cette collaboration représente le rapprochement des deux éditeurs autour de la solution d'optimisation des pièces détachées Servigistics et des solutions IFS de gestion pour les services sur site, la gestion des actifs e ...
Ines CRM veut être choisi pour la satisfaction de ses clients
11/03/2019 Ines CRM est le premier éditeur de solutions CRM en mode SaaS à obtenir le label Scorefact pour la satisfaction de ses clients. Jusqu'à ce jour, seuls quelques éditeurs et intégrateurs CRM, notamment sur Microsoft Dynami ...
L'école supérieure d'ingénieurs ESIGELEC accueille le premier Girls' Lounge de SAP en France
11/03/2019 Cette annonce s'inscrit dans le prolongement des relations qu'entretiennent depuis plusieurs années l'école et SAP. Dans ce contexte, l'ESIGELEC est notamment labellisée NextGen Hub par SAP depuis 2016 et détentrice du l ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Bricoman consolide ses ventes en ligne
23/03/2019 L'éditeur d'un moteur de recherche de nouvelle génération dédié aux acteurs du e-commerce Sensefuel annonce accompagne Bricoman dans l'amélioration de ses ventes en ligne au travers d'une recherche performante et intelli ...
Bumble Bee Foods utilise la technologie blockchain pour tracer son thon de l'océan à l'assiette
12/03/2019 Bumble Bee Foods, dont le siège social est situé à San Diego, est la plus grande conserverie nord-américaine de produits de la mer, annonce utiliser la solution SAP Cloud Platform Blockchain pour suivre sa filière de tho ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
Ça bouge chez CalvaEDI, la filiale d’Esker spécialisée dans l’Echange de Données Informatisé (EDI)
04/02/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce le changement de gouvernance et l’emménagement dans de nouveaux locaux de sa filiale CalvaEDI, spéci ...
Esker certifiée point d’accès pour la plateforme PEPPOL par l’IMDA à Singapour
10/01/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce son autorisation en tant que point d’accès PEPPOL par l’agence gouvernementale singapourienne IMDA ( ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Comment s'écarter de la DSI sans pour autant l'exclure ?
 
08/10/2014 :: De nombreuses directions métiers souhaitent réintégrer dans leur DSI des applications qu'elles ont développées sans la consulter. Mais ceci n'est faisable que si certains prérequis informatiques ont été respectés. Pour comprendre ces derniers, une cellule de médiation s'avère indispensable.

CRM, catalogue électronique, site d'e-commerce, application de workflow, etc... Les projets conçus et déployés seuls par les métiers sont aujourd'hui légions. Que ces derniers s'appuient sur des applications directement accessibles sur le cloud ou développées par leurs propres prestataires, leurs motivations restent identiques : se tenir à l'écart des équipes, des méthodes et des procédures de la DSI. Leur objectif ? Gagner en réactivité et en liberté fonctionnelle.

Pourtant, avec le recul, il devient évident que cette coupure radicale avec l'informatique présente, à terme, de nombreux inconvénients, voire génère des véritables points de blocage. Au point que de nombreuses directions métiers souhaitent désormais réintégrer à minima leurs applications au sein de la DSI.

Les effets pervers des ilots applicatifs

Avant de se pencher sur les conditions de cette réintégration, arrêtons-nous sur les effets pervers induits par ces ilots applicatifs. Principal écueil constaté sur le terrain : ces projets sont difficilement exportables au reste de l'entreprise en raison de leur incompatibilité avec les standards de la DSI, lesquels touchent toutes les strates de l'informatique. Prenons le cas des navigateurs, un classique. On ne compte plus les applications Web développées par un département compatibles uniquement avec Chrome et Firefox, dans l'impossibilité d'être diffusées aux autres services, Internet Explorer étant le seul navigateur validé au niveau groupe. Autre cause de friction : la mobilité. Pour ne pas respecter les protocoles de sécurité en vigueur, de nombreuses applications développées pour smartphones ou tablettes n'ont pas accès à certains contenus d'entreprise hébergés sur des serveurs centraux. Enfin, DSI et métiers achoppent souvent sur les technologies de développement. Là encore, combien de logiciels développés dans un langage particulier (le php par exemple) ne seront jamais maintenus par la DSI qui en a validés d'autres (Microsoft ou Java) ?

De telles fractures sont problématiques. Les directions métiers, quoiqu'elles en disent, auront toujours besoin un jour ou l'autre de la DSI pour supporter les applications qu'elles ont choisies ou développées sans la consulter. Ne serait-ce, a minima, que pour généraliser leur production au reste de l'entreprise, et, ensuite, pour en garantir le bon fonctionnement. À un moment ou à un autre, c'est certain, la DSI devra intervenir lorsque les solutions afficheront des signes de faiblesse ou une chute de performance.

Un médiateur pour concilier DSI et métiers

Dès lors, comment rapatrier ces applications dans le giron de la DSI ? Une option - illusoire - consisterait à faire rentrer les utilisateurs dans le rang en les réalignant sur le mode de fonctionnement historique, c'est-à-dire toutes opérations SI régies par la DSI. Mais soyons réalistes : il est impossible de faire machine arrière. Si les directions métiers ont gouté à la liberté de déployer en des temps record leurs propres applications, ce n'est pas pour y renoncer aussi vite. D'autant que les projets menés hors de la DSI font office de laboratoire d'expérimentation et sont, en ce sens, précieux pour coller au plus près des usages des utilisateurs.

En revanche, la prise d'indépendance vis-à-vis de la DSI n'interdit pas de respecter un minimum les standards de celle-ci. C'est la voie médiane qui nous semble idéale. Ces contraintes de la DSI ne sont pas si compliquées à mettre en œuvre. Comme indiqué précédemment, elles imposent des choix de développement, de sécurité, d'architectures de déploiement ou de qualité de service.

Seulement, en pratique, le respect de ce socle minimal ne va pas de soi : même minimalistes, ces exigences liées au SI sont trop complexes à décrypter par les métiers. C'est la raison pour laquelle nous préconisons la présence d'un médiateur, en l'occurrence, d'une cellule intermédiaire. Interne ou externe à l'entreprise, cette structure est constituée de profils techniques et métiers (RH, Marketing, communication, etc.). Elle soutient les projets dès leur genèse, en amont, donc, de la maitrise d'œuvre traditionnelle.

Dans les faits, cette cellule de démarrage recueille les exigences minimales de l'informatique et les traduit aux concepteurs métiers de l'application. Véritable pôle de vulgarisation, il oriente également les métiers vers les bonnes personnes au sein de la DSI, capables de de les assister. Enfin, il est investi d'une mission pacificatrice : il doit convaincre les DSI de lâcher du lest. Le développement et le déploiement de certaines applications doivent pouvoir leur échapper à quelques conditions. Plutôt que de contrer ce mouvement d'indépendance, autant l'encadrer. En produisant, par exemple, une charte répertoriant dans un vocabulaire compréhensible par les métiers, les exigences minimales à respecter par toutes les directions métiers tentées par l'aventure en solo.

Le concept de cette cellule de médiation est nouveau mais ô combien urgent à appliquer dans les entreprises, au risque de radicaliser encore les positions entre DSI et directions métiers et de ne plus pouvoir enjamber le fossé qui se creuse chaque jour entre les deux populations...

Charles Baudelot, directeur associé de Feel&Clic

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Cinq raisons pour lesquelles le mot de passe n'est pas près de disparaître
04/03/2019 Avec la sortie l'an dernier de l'iPhone X, Apple a une nouvelle fois créé l'événement en introduisant la reconnaissance faciale dans ses téléphones, permettant d'utiliser Apple Pay et certaines autres applications en n'u ...
À propos de la lourde amende que risque Facebook aux États-Unis
20/02/2019 Après l'amende record de 50 millions d'euros infligée par la CNIL à Google dans le cadre du RGPD en début d'année, cette nouvelle sanction qui pourrait atteindre le montant exceptionnel de 2 milliards de dollars, rappell ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Bricoman consolide s...
Une décennie de Big ...
L'intelligence artif...
Bumble Bee Foods uti...
Solutions RH : une p...
Solutions : le grand...
Cinq raisons pour le...
Dépêches
Les projets de l'USF...
Cegid lance une plat...
Le grand prix des 4<...
Delaware ouvre une a...
Partenariat entre PT...
Ines CRM veut être c...
L'école supérieure d...
Communiqués de presse
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
11ème édition du For...
Esker renforce sa pr...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik