accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
La CNIL prononce une sanction de 50 millions d'euros à l'encontre de Google
21/01/2019 La formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction record de 50 millions d'euros à l'encontre de la société Google LLC en application du RGPD pour manque de transparence, information insatisfaisante et absence de ...
Infor annonce un investissement d'1,5 milliard de dollars
16/01/2019 L'éditeur annonce avoir conclu un accord lui permettant de percevoir un investissement provenant de ses actionnaires Koch Equity Development, LLC (KED) et Golden Gate Capital, avant une éventuelle introduction en bourse.
Salesforce enrichit Commerce Cloud
16/01/2019 De nouvelles API et de nouveaux services développeurs offrent la possibilité aux marques d'aller au-delà de leurs sites de vente en ligne et de moderniser chaque expérience d'achat (applications, réseaux sociaux, assista ...
Hommage à Bruno Vanryb
14/01/2019 C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition de Bruno Vanryb, le 12 janvier, à l'âge de 61 ans. Fondateur notamment d'Avanquest, Bruno Vanryb était une figure emblématique de l'entrepreneuriat et ...
Blockchain en France : que nous disent les levées de fonds
10/01/2019 Cliquez sur l'image ci-dessous pour l'agrandir et visualiser la dernière infographie de Futurs.io, l'agence de conseil, de production et de communication du groupe Maltem dédiée aux technologies et aux usages innovants, ...
L'expérience, enjeu clé de l'innovation des organisations
10/01/2019 L'institut d'études a ce mois-ci interrogé les Français sur l'innovation et les tendances "retail". Le "Rendez-vous de l'innovation" réalisé en partenariat avec Saegus, SAP, Stratégies, BFM-Business, 01 net et l'Usine no ...
Eureka Solutions lance la version 7 de son ERP
09/01/2019 L'éditeur joue la carte de l'innovation en annonçant la disponibilité immédiate de la nouvelle version de sa solution Eureka ERP intégrant de l'intelligence artificielle.
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
L'EISTI redonne la main aux utilisateurs pour le reporting
26/12/2018 Avec les HANA Rapid Views de Decivision, l'école d'ingénieurs booste les possibilités analytiques de SAP HANA.
Vinci Energies migre vers S/4HANA
17/12/2018 En raison d'une forte croissance externe, Vinci Energies a souhaité regrouper ses activités sur un ERP unique. Le groupe est ensuite passé sur S/4HANA afin de bénéficier des innovations apportées par la plate-forme. Une ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Esker certifiée point d’accès pour la plateforme PEPPOL par l’IMDA à Singapour
10/01/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce son autorisation en tant que point d’accès PEPPOL par l’agence gouvernementale singapourienne IMDA ( ...
Hays passe à 2/3 de factures électroniques grâce à Esker
07/01/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par Hays, leader mondial du recrutement et spécialiste du travail temporaire, pour sa solution ...
Esker nommée dans le Top FL100+ 2018 des éditeurs de solutions par Food Logistics
17/12/2018 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation basées sur les technologies d’Intelligence Artificielle, maintient sa position dans le TOP FL100+ des éditeurs de solutions ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Sage X3 enfin disponible dans le cloud
 
22/03/2016 :: Dès la conférence mondiale X3 de Lisbonne, en mai 2014, une version cloud de l'ERP pour ETI de Sage avait été annoncée. "C'est une question de mois", disait Christophe Letellier, alors CEO de Sage Mid-market, une entité aujourd'hui disparue (cf. "Sage propulse X3 vers le cloud". En avril 2016, X3 dans un cloud public sera enfin devenu une réalité.

La France est à la traîne, quant à la disponibilité de X3 dans le cloud : les États-Unis avaient poussé fort et obtenu cette disponibilité il y a un an déjà, suivis du Royaume-Uni à l'automne. Alors qu'il s'agit d'un produit français au départ, il arrive en avril dans un cloud en France.

Aujourd'hui, Serge Masliah, directeur général de Sage France, adopte une position très pragmatique par rapport au cloud et à son adoption et déclare vouloir se mettre "au service de la transformation numérique des entreprises". Il s'appuie sur diverses études, souvent commanditées par Sage auprès d'analystes du marché, pour tirer ses conclusions. "83% des Français utilisent Internet et 42 % utilisent Facebook. En France, le e-commerce a connu une croissance de 14,3 % en 2015 et les ventes réalisées à partir de smartphones ou de tablettes ont progressé de 39% en 2015. Le marché en France est donc assez mature, friand de réseaux sociaux, et le e-commerce s'y développe grâce au m-commerce", constate-t-il. Pour lui, dans ce contexte les enjeux du dirigeant de PME sont de se centrer sur le client, d'adapter son organisation et de se servir des relations humaines comme catalyseur. Enfin, il note que "l'introduction de nouveaux services de cloud public ou cloud privé est une priorité pour 55 % des personnes interrogées dans le cadre de la 'IDC/ Sage : European Survey 2015'".


Serge Masliah, directeur général de Sage France

Pour répondre à ces enjeux, l'éditeur a annoncé un bouquet de nouveaux nouveaux produits dans le cloud, constitué de trois produits : Paie OnLine, HR OnLine et son produit phare pour les ETI et grosses PME, X3, donc. L'ensemble vient enrichir l'offre existante. Ces produits seront disponibles dès avril et tous connaissent d'ores et déjà des "early adopters", c'est-à-dire des entreprises ayant fait l'expérience de ces produits en avant-première. Concernant X3 en France, il n'y en a qu'un. Il s'agit de la société Bois & Matériaux, appartenant au groupe britannique Wolseley. S'il s'agit pour l'heure de la seule entreprises ayant expérimenté X3 dans le cloud, "il y a une forte demande et d'autres entreprises sont en cours de déploiement", précise Isabelle Saint-Martin, chef du marché ERP.

L'installation de Bois & Matériaux a été réalisée dans le cloud public AWS (Amazon Web Services) et concerne essentiellement la gestion des immobilisations. "Il nous fallait une solution de gestion des immobilisations compatible avec la norme française mais aussi avec la norme européenne, IFRS, pour reprendre l'existant. Nous avons opté pour le module gestion des immobilisations en version SaaS de Sage parce qu'elle nous offrait la possibilité d'ajouter progressivement des modules à côté de la première fonction et parce qu'elle nous dispensait de l'acquisition d'un serveur", déclare Sébastien Amice, responsable du domaine applicatif finance à la DSI de Bois & Matériaux.

X3 dans le cloud

Le marché de X3 dans le cloud (ETI et PME de plus de 100 collaborateurs) concerne 427 000 ETI dans le monde, qui lancent 25 000 projets tous les ans. En Europe, les ETI lancent 12 000 projets (soit près de la moitié) et la France entre 1 000 et 1 200. "Il s'agit d'un marché mature, de renouvellement", constate Serge Masliah.

Le produit proposé par l'éditeur dans le cloud est exactement le même que celui proposé on-premise, " parce qu'il ne faut pas créer de disruption", estime Serge Masliah. Son périmètre fonctionnel est identique. Un accès Web et mobile universel permet d'utiliser la gestion commerciale, des achats, de la production, de la logistique, des services, de la relation client, la gestion financière, des ressources humaines ou le pilotage. Multi-langues, multi-législations, multi-sites, X3 dans le cloud permet une gestion avancée des organisations distribuées et donc d'embrasser tout type d'entreprise.

X3 est donc hébergé chez AWS en Europe, contrairement à d'autres offres de Sage, qui elles sont proposées dans le cloud Azure. "Ce choix est lié à des raisons tactiques", explique Claude Cordier, directeur marketing produits et services de Sage France : certaines offres reposant sur l'utilisation de SQL Server, l'éditeur a préféré Azure pour celles-là. Mais ce n'est pas le cas de X3.

L'administration et le service sont assurés par Sage, d'où un interlocuteur unique pour l'entreprise cliente. Le produit est multi-tenant, lorsqu'il est dans un cloud public, mais – première entorse aux principes du cloud – présente une base de données par client, "pour des questions de confidentialité et de paramétrage", déclare le directeur général. Par ailleurs, il faut noter que les solutions verticales développées par des partenaires de Sage ne pourront être déployées que dans un contexte de cloud privé.


Claude Cordier, directeur marketing produits et services de Sage France

Pour Serge Masliah, X3 dans le cloud présente quatre avantages principaux : une rapidité de déploiement (de l'ordre de 30 jours), grâce à une accessibilité et une visibilité en temps réel des données, une simplicité et une facilité d'administration, la richesse fonctionnelle et la flexibilité. Sur ce dernier point, ce sont l'adaptabilité, l'évolutivité et l'extensibilité du périmètres qui sont mis en avant. Quant à la rapidité de déploiement, elle est à comparer aux durées annoncées pour un déploiement on-premise : "il faut un minimum de 35 à 40 jours", précise Isabelle Saint-Martin. Côté tarif, Sage X3 est proposé à partir de 75 € par mois et par utilisateur.

Les deux autres annonces du bouquet

Ces nouvelles offres s'intègrent dans la gamme Online de Sage et viennent compléter l'offre existante.

Sage Paie OnLine est l'offre Cloud de gestion de la paie pour les PME. Il s'agit du même produit que Sage Paie. Il est hébergé dans le cloud Azure et bénéficie d'un support 24/7. Le principe de fonctionnement dans le cloud est le même que pour X3, c'est-à-dire un logiciel multi-tenant mais une base de données unique pour chaque client.

Enfin, Sage HR OnLine est l'offre de gestion des talents de l'éditeur. Elle peut être déployée en standalone, y compris dans le cloud, mais s'intègre aussi à X3 et à Sage Paie, ainsi qu'avec des logiciels de gestion de la paie tiers. Fonctionnellement, elle couvre le recrutement, la gestion du capital humain, la gestion des compétences et la gestion des talents.

L'offre cloud public de HR OnLine est hébergée chez AWS et adopte, là encore, le même principe de fonctionnement.

Ces offres sont également disponibles dès avril 2016, HR Online étant proposé à partir de 1,40 € par mois et par salarié, Paie Online à 2 € par mois et par salarié, pour une entreprise de 50 personnes. Avec ces trois annonces, l'offre cloud de Sage est désormais complète.

Une démarche calquée sur la demande

Aujourd'hui, Sage fait de l'ordre de 10 % de ses ventes dans le cloud. Mais la vision de l'éditeur est plus d'accompagner les entreprises dans leur transformation numérique que de les pousser vers de nouvelles technologies. Et Serge Masliah de rappeler cette évidence que "si 10 % des ventes se font dans le cloud, il reste 90 % de on-premise. La demande cloud va croissant, mais la demande classique reste majoritaire. La révolution numérique, en ce qui nous concerne, est en fait une évolution. Elle se fait, progressivement, domaine après domaine".

Ainsi, l'éditeur ne s'est pas fixé d'objectif en ce qui concerne le SaaS. "Nous pensons pouvoir raisonnablement tabler sur le double de chiffre d'affaires cloud d'ici trois ans, soit 20 %. Mais c'est une estimation, pas un objectif", conclut Serge Masliah.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Accélération et innovation continue : les attendus du nouvel âge industriel
16/01/2019 À un de ses "followers" qui prévoyait un rafraichissement complet des véhicules Tesla en 2021, Elon Musk ne s'est pas contenté de répondre par la négative. "Rien de cela chez Tesla (...), nos voitures sont améliorées ...
Le DSI doit reprendre le contrôle des données de l'entreprise
08/01/2019 Le cloud est souvent considéré comme la meilleure réponse à l'augmentation constante du volume des données. Néanmoins, son utilisation a soulevé plusieurs questions quant à la confiance que l'on peut lui accorder : qui g ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Les préoccupations d...
Migrer vers S/4HANA,...
Accélération et inno...
2018, année de toute...
Le Groupe Emplio dev...
Le DSI doit reprendr...
Quand l'IA se met au...
Dépêches
La CNIL prononce une...
Infor annonce un inv...
Salesforce enrichit ...
Hommage à Bruno Vanr...
Blockchain en France...
L'expérience, enjeu ...
Eureka Solutions lan...
Communiqués de presse
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
11ème édition du For...
Esker renforce sa pr...
Alpes Contrôles s’in...
Éditeurs ERP, faites...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik