accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
La nouvelle version de Sage One intègre une gestion de stocks dans le cloud
17/10/2017 Sage annonce une mise à jour universelle de Sage One pour notamment permettre la gestion et la valorisation des stocks via le cloud.
Partenariat entre Sage et Praxedo
16/10/2017 Praxedo, leader français de la gestion d'interventions en mode SaaS, a interfacé sa solution avec Sage 100c, permettant ainsi aux PME/PMI proposant des interventions terrain de facturer au plus juste et plus vite leurs c ...
SAP France met en place une flotte automobile responsable
13/10/2017 La filiale française du géant allemand cherche ainsi à anticiper la hausse des taxes sur le diesel et noue un partenariat avec le spécialiste de la location ALD Automotive afin de guider le groupe vers une mobilité plus ...
IFS acquiert Workwave
13/10/2017 Grâce à cette acquisition, l'éditeur suédois renforce sa position dans le monde des solutions de gestion de services et propose une solution s'adressant à l'ensemble des entreprises de services industriels quels que soie ...
Rimini Street fusionne avec GP Investments Acquisition
13/10/2017 La société fusionnée conserve le nom Rimini Street, Inc., lève 50 millions de dollars d'investissement et fait son entrée au Nasdaq sous le code RMNI.
Stephen Murphy remplace Joe Cowan à la tête d'Epicor
05/10/2017 Le conseil d'administration de l'éditeur américain nomme Stephen Murphy au poste de PDG, suite au départ à la retraite de Joe Cowan, qui quittera ses fonctions de dirigeant et son mandat d'administrateur à la fin du mois ...
Agena3000 choisit Toronto comme porte d'entrée vers le marché américain
02/10/2017 Le spécialiste choletais de la gestion des données de l'industrie et de la distribution poursuit son développement avec l'ouverture d'une filiale à Toronto, au Canada. D'ici à 5 ans, la société française ambitionne de ré ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La gestion tout schuss chez Ski Clinic
10/10/2017 Ski Clinic est un magasin de vente et location de matériel de glisse, neuf ou d'occasion. Son atout différenciateur développé depuis 25 ans se niche dans son atelier de préparation, qui propose des services entretien hau ...
Swarovski déploie Workday
25/09/2017 La division cristal de Swarovski vient d'annoncer la mise en œuvre de Workday dans le cadre d'un programme de transformation de ses ressources humaines sur 3 ans. Ce projet comprend les solutions Workday Human Capital Ma ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
WorkPLAN Solutions, un engouement sans précédent sur le Salon Solutions ERP 2017 de Paris
16/10/2017 WorkPLAN Solutions, le logiciel d’ERP / Gestion de Projets de Vero Software, participait pour la 3ème fois aux Salons Solutions 2017 Porte de Versailles en Septembre. Après un important travail de com ...
Convention USF : Esker, partenaire privilégié depuis plus de 15 ans
03/10/2017 Pour la 5 ème année consécutive, Esker sera partenaire Platinium de la Convention des Utilisateurs SAP® Francophones (USF) 2017, qui aura lieu les 4 et 5 octobre prochains à Lille. Esker confirme ai ...
Fives dématérialise ses factures fournisseurs avec Esker pour améliorer sa gestion dans un contexte international
02/10/2017 Fives, groupe d’ingénierie industrielle spécialisé dans la conception de machines, équipements de procédé et lignes de production pour les plus grands industriels mondiaux, a choisi Esker pour dématér ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
L'ERP, composante importante d'une solution décisionnelle
 
07/12/2016 :: Présent à tous les niveaux, opérationnel, tactique et stratégique, le décisionnel est transverse et l'ERP contribue de manière intrinsèque à la solution BI. Jusqu'où va l’ERP et quelles sont ses limites qui conduisent l'entreprise à déployer des outils complémentaires ? Un récent "dossier de recherche" du CXP, réalisé par Patrick Rahali, évoque le sujet. En voici les grandes lignes.

L'ERP reste le principal logiciel de l'entreprise, largement déployé et utilisé par un maximum d'utilisateurs. Son caractère stratégique vient justement du fait qu'il affecte potentiellement tous les processus de l'entreprise. Le SI d'une entreprise est composé d'un ou de plusieurs progiciels interconnectés, orchestrés par un ERP maître. Ce dernier a étendu son périmètre fonctionnel au fil des années. Depuis que l'ERP existe, il n'a cessé de s'enrichir fonctionnellement. La BI (Business Intelligence) n'échappe pas à ce phénomène : si les entreprises utilisatrices optent depuis longtemps pour des solutions best-of-breed, quand elles souhaitent mieux exploiter la puissance de l'ERP, c'est qu'elles ont constaté que la fonction décisionnelle de l'ERP est généralement limitée et insuffisante.

Pour rivaliser sur ce terrain face aux leaders mondiaux, les ERP du "Tier 2" ont souvent noué des partenariats avec des éditeurs de BI. Parallèlement, certains ont développé des enrichissements ou procédé à des acquisitions, comme Microsoft, Infor ou Unit4. L'ERP joue un rôle majeur dans le SI et, directement ou indirectement, dans la BI. Il est le premier outil de communication et de collaboration de l'entreprise. Il est aussi de fait le premier outil de Business Intelligence, car il collecte des données, les centralise sur une base unique en les structurant. Il les rend accessibles ou les diffuse selon les droits de chaque utilisateur et offre des restitutions "intelligentes" et si possible contextuelles.

La question qui se pose et qui revient de manière récurrente concerne la nécessité de compléter l'ERP par un outil de BI. La couverture de l'ERP sur le plan de la BI est-elle suffisante ? Jusqu'où va l'ERP et à partir de quand l'entreprise a-t-elle besoin d'outils complémentaires ?

L'ERP et ses limites

L'ERP propose généralement au moins une fonction de reporting, permettant au mieux de mesurer l'activité en vue de la comprendre. Auparavant, les entreprises demandaient à leur éditeur (ou à l'intégrateur) de construire des états spécifiques à chaque nouvelle demande interne, demande qui se traduisait par quelques jours de prestation, ce qui pouvait représenter un budget important selon les entreprises ou limitait les demandes au risque de brider l'activité.


Globalement le périmètre fonctionnel d'un ERP est très variable d'un éditeur à l'autre mais reste toujours très large. Lorsque l'ERP propose une gestion BI "convenable", il peut couvrir quasiment l'ensemble des processus classiques, de la collecte à la restitution des données sous forme de graphiques ou de tableaux de bords. Les "gros" éditeurs d'ERP ont développé des data warehouse, incluant des cubes, rapports, rôles, etc. SAP, par exemple, proposait BW avant le rachat de Business Objects, qui infléchira la stratégie et la nature des offres. D'autres éditeurs, comme Oracle, Infor ou Microsoft disposent de solutions décisionnelles d'un niveau intéressant. La plupart des autres éditeurs préfèrent jouer la carte du partenariat.

Mais, toutes les grandes entreprises et la plupart des PME éprouvent le besoin de déployer une solution décisionnelle en complément de leur ERP : plusieurs aspects font défaut aux ERP pour les entreprises qui souhaitent une BI poussée. Les utilisateurs attendent plus de possibilités en matière de restitution, de graphiques, de tableaux de bords ainsi que des graphiques dynamiques qui permettent de "plonger" pour obtenir l'origine de la donnée ou au contraire de remonter à un niveau plus agrégé (drill down et drill up). Les managers souhaitent pouvoir procéder à des modifications de leurs cubes sans forcément toucher à l'ERP, ou encore modifier le format d'une restitution en quelques clics en interne (sans prestation).

L'ERP gère un très grand nombre de transactions et de données mais aurait du mal à stocker tout ce qui se passe dans l'entreprise. En effet, les systèmes d'information deviennent hybrides, les offres SaaS se multiplient et les opérations effectuées avec Excel n'ont pas toutes disparu.

Le recours aux solutions décisionnelles

Pour croiser des données internes avec des données externes provenant de sources diverses, les suites décisionnelles sont plus performantes que l'ERP. Un des enjeux pour l'entreprise est d'anticiper en s'appuyant sur des algorithmes capables de traiter des volumes de données plus importants et plus hétérogènes. L'objectif est de proposer aux managers des indicateurs, des métriques, des agrégations (consolidations) combinant plusieurs dimensions (paramétrables) ainsi que des outils de simulation, toutes fonctions qui relèvent de systèmes décisionnels s'appuyant sur l'ERP.

Les outils décisionnels savent interroger une base de données relationnelle à l'aide du langage SQL pour restituer les données dans une forme attractive et lisible. La plate-forme choisie devra permettre des restitutions figées, supporter le reporting de masse et l'ensemble des outils de Data Visualisation. S'agissant de la restitution, il faut également considérer la publication, la distribution et l'accès à l'information.

L'ERP est souvent considéré comme l'outil "back office" du système d'information qui héberge le référentiel et enregistre les transactions, les mouvements, etc. Les processus sont alors souvent réduits à des associations entre les tables en fonction de règles et de conditions paramétrables. La vraie valeur ajoutée des ERP n'est pas toujours perçue car elle réside dans la collecte, le stockage et le traitement des données. Les fonctions décisionnelles de l'ERP ou les outils de BI implémentés permettent de valoriser l'intérêt et les apports de l'ERP car ils montrent concrètement le résultat de tout le travail effectué dans l'ombre.

Tendances et perspectives actuelles

La BI est aujourd'hui un monde très actif et mouvant.

Les SI hybrides gagnent du terrain et dans ce contexte, l'ERP fait figure de pierre angulaire fonctionnelle en assurant à la fois la continuité de chaque processus d'un bout à l'autre de la chaine de valeur et en les interconnectant via les autres progiciels : par exemple, le processus de vente impacte le flux financier mais possiblement aussi celui de la production, des achats, des RH, de la maintenance, etc.

Les API et autres connecteurs prennent une place importante dans ce SI où l'ERP cohabite avec des progiciels spécialisés de type best-of-breed.

La combinaison ERP + BI évolue avec l'avènement des traitements in-memory et du cloud. Lors du choix d'une solution, les différentes pistes doivent être étudiées sous l'angle technique et organisationnel, mais aussi en fonction de la stratégie de gouvernance de l'entreprise pour ce qui concerne les données, et notamment les aspects liés à la sécurité.


Parallèlement, la fonction décisionnelle doit traiter plus de données en moins de temps et tend vers le temps réel. L'Internet des objets, l'arrivée de robots (bots), le télétravail et de manière générale les évolutions technologiques, fonctionnelles, organisationnelles, comportementales etc. peuvent conduire à la multiplication des données à prendre en charge par le système d'information et par l'ERP.

Analytics ?

Depuis quelques années, les éditeurs parlent aussi d'analytics. Selon certains éditeurs et en fonction de la compréhension du terme, la BI concernerait plutôt la dimension opérationnelle et l'analyse des données historiques provenant de sources multiples permettant ou facilitant la prise de décision. L'analytics concernerait plutôt l'exploration des données historiques provenant de différents systèmes sources pour l'analyse statistique, la modélisation prédictive, etc. afin d'identifier les tendances pour anticiper les évolutions. L'analytics peut être compris comme un sous segment de la BI.

Vers un SI plus intelligent

Les outils de simulation permettent la modélisation de futurs scénarios envisageables en se basant sur l'étude des données et l'extrapolation des relations entre elles. On évalue l'impact, le résultat, en fonction du modèle relationnel. Le "data mining" modélise les scénarios passés et permet d'imaginer ceux qui sont les plus probables en tenant compte des relations entre les données. Ces notions sont assez proches et contribuent à la prédiction et à l'anticipation.

L'analyse prédictive servira par exemple à évaluer le potentiel d'une base de prospects (scoring) ou le comportement de la clientèle dans le retail, combinant des données internes et externes à l'entreprise.

La réalité augmentée, la cinématique, etc. sont aussi des notions qui bouleversent les habitudes et qui devraient transformer de nombreux métiers.

Benoît Herr d'après le dossier de recherche du CXP "L'ERP, 1er outil BI du système d'information"

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Gestion des données : gare aux coûts cachés qui minent la rentabilité
16/10/2017 Conséquences de dysfonctionnements ou d'erreurs humaines, les coûts cachés liés à la gestion des données peuvent être réduits grâce aux outils d'ADM (Applications Data Management). Légers, ils permettent d'agir à deux ni ...
Le BYOD, principal danger pour les données
26/09/2017 La protection des documents par mot de passe, la reconnaissance faciale et les contrôles d'accès sont jugés comme les mesures de sécurité les moins efficaces.
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
26, 27 & 28 septembre 2017 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
Gestion des données ...
Le cloud bouscule le...
La gestion tout schu...
L'innovation numériq...
La mobilité au servi...
Le plein de solution...
Le BYOD, principal d...
Dépêches
La nouvelle version ...
Partenariat entre Sa...
SAP France met en pl...
IFS acquiert Workwav...
Rimini Street fusion...
Stephen Murphy rempl...
Agena3000 choisit To...
Communiqués de presse
WorkPLAN Solutions, ...
WorkPLAN ERP/GPAO au...
...
Convention USF : Esk...
Fives dématérialise ...
...
Emplitude étend son ...
Evénements
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
Universités d'été 20...
Congrès de l'Ordre d...
FIP...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik