accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Lancement de Docuware 7.1
21/05/2019 L'éditeur de solutions GED et workflow annonce la V7.1 de sa solution éponyme. Le principal atout de cette nouvelle version réside dans le traitement automatique des lignes de factures. En outre, la nouvelle licence util ...
La croissance organique du top 10 des ESN en ligne avec le marché
20/05/2019 teknowlogy Group vient de publier son classement 2018 des ESN. Le bilan est plutôt bon : 9 ESN du top 10 ont bénéficié d'une croissance cumulée supérieure à celle du marché, à 5,3 %.
Renaissance Numérique et Syntec Numérique appellent à se saisir de la révolution des données
15/05/2019 Les données rebattent les cartes de notre économie et de notre société et redistribuent les jeux de pouvoirs au sein de nos organisations et entre pays. Mais cette mise en données du monde est une réalité qui n'est pas t ...
Opentext prévoit de nouveaux services de gestion de contenus
15/05/2019 Ces nouveaux services cloud fonctionneront avec SAP Cloud Platform afin d'harmoniser les services de données et de contenus.
delaware présente FAST-VIM
15/05/2019 Intégrateur de solutions SAP sur le marché français, delaware France présente sa solution FAST-VIM (Vendor Invoice Management), une offre permettant aux utilisateurs d'environnements SAP de gérer leurs factures entrantes ...
Unit4 lance des migrations cloud à prix forfaitaire
14/05/2019 Toujours à l'occasion de sa conférence utilisateurs Connect à Amsterdam, Unit4 a annoncé proposer à ses clients des migrations vers le cloud au forfait, pour leur permettre de bénéficier plus rapidement d'une expérience ...
Unit4 propose son bot Wanda en standard
14/05/2019 À l'occasion de sa conférence utilisateurs Connect, qui se tient ces jours-ci à Amsterdam, l'éditeur néerlandais Unit4 a annoncé que son bot Wanda serait intégré en standard à son ERP Business World pour aider les entrep ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Nataïs va utiliser la blockchain pour offrir plus de transparence au consommateur
10/05/2019 Grâce à son service de blockchain, SAP, via son CO-Innovation Lab (COIL) et son partenaire STMS, aide le producteur français de popcorn Nataïs, leader européen du maïs à éclater, à numériser sa chaîne d'approvisionnement ...
Le lunetier français Morel se développe à l'international
06/05/2019 Après avoir mis en œuvre la solution Infor M3 Fashion en France et en Suisse l'an dernier, Morel poursuit le déploiement sur l'ensemble de ses filiales afin de garantir un système d'information centralisé, moderne, fiabl ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Le Groupe Lapeyre choisit Esker pour digitaliser son cycle Purchase-to-Pay
21/05/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un contrat avec le Groupe Lapeyre™, filiale du Groupe Saint-Gobain, spécialisée dans ...
HighCo dématérialise 100% de ses factures fournisseurs avec Esker
08/04/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par le Groupe HighCo, société spécialisée dans les solutions marketing intelligentes, pour déma ...
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Un club très consensuel
 
20/12/2016 :: Crée en 1991, le club des utilisateurs de l'ERP Qualiac entretient un relation gagnant-gagnant avec l'éditeur. Une formule originale lui permet même d'intégrer quelques ajustements dans le progiciel.

Le marché français des ERP regorge d'éditeurs indépendants, souvent régionaux, à taille humaine, qui, depuis des décennies, tiennent tête avec brio aux grands éditeurs internationaux. Qualiac en est l'un des plus brillants exemples. Pour ces éditeurs, l'existence d'un club utilisateurs n'a ni plus ni moins d'intérêt que pour les géants allemands ou américains. C'est pour cela que l'éditeur auvergnat a, il y a 25 ans déjà, poussé à la création de son propre club utilisateurs.

Bien sûr, ce club ne saurait rivaliser en termes de taille avec les USF (Utilisateurs de SAP Francophones) et autres AUFO (Association des Utilisateurs Francophones d'Oracle) : le club utilisateurs Qualiac compte aujourd'hui 80 membres, dont quelques noms prestigieux comme l'INA ou l'Opera de Paris, soit tout de même une bonne moitié des entreprises utilisatrices de la solution. Pour mémoire, Qualiac compte quelque 160 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 19 M€ (prévisions 2016).

Gwenhaël Hébert (de la STIME, la filiale informatique du groupement des Mousquetaires) est la présidente du club et Benoît Billot (Le Figaro Classifieds) son vice-président. Association de type "Loi de 1901", les intérêts pour une entreprise utilisatrice à y adhérer en versant ses 500 euros de cotisation annuelle sont nombreux : information et suivi des évolutions technologiques et fonctionnelles des produits de la gamme (matériels, outils, applications), partage d'expériences échanges... Mais le club est aussi force de proposition auprès de l'éditeur, même si, comme le souligne Gwenhaël Hébert, "notre rôle n'est pas de dicter sa stratégie à l'éditeur". Selon une étude menée par le club lui-même auprès de ses adhérents, 77 % y voient l'occasion d'échanger expériences et bonnes pratiques.

Plutôt fonctionnel

Le rôle du club est aussi de favoriser et d'étendre le spectre d'utilisation dans le progiciel, d'infléchir les orientations et évolutions des constructeurs que ce soit en termes de matériels, de systèmes d'exploitation, de logiciels systèmes ou d'outils.

Pas moins de quinze commissions sont actives au sein du club, parmi lesquelles celles s'occupant des achats (stockés et non-stockés), des ventes, du secteur public, de la santé, de la GPAO, des stocks, de la maintenance, des finances, des immobilisations (étonnamment NdlR), du RIA (Rich Internet Application), c'est-à-dire de l'ergonomie, de la dématérialisation... Toutes répondent à des besoins utilisateurs et au sein de chaque commission siège un représentant de l'éditeur : celui-ci est là pour chiffrer les demandes et déterminer comment y répondre : "le club est autonome et nous ne sommes pas intrusifs", déclare Claude-Emmanuel Chapelan, responsable avant-vente et partenariats technologiques chez Qualiac.


Gwenhaël Hébert (STIME) et Benoît Billot (Le Figaro Classifieds), respectivement présidente et vice-président du club utilisateurs Qualiac

Mais aucune de ces commissions ne concerne la technique, comme les performances de la base de données ou le cloud, par exemple. "il y en a eu par le passé, notamment sur l'archivage, les performances ou encore la possibilité de monter des data-warehouse. Mais il n'y en a plus pour le moment", constate Claude-Emmanuel Chapelan.

Pourtant, sur les bases de données, il y aurait un vrai sujet, au moins de vigilance : 80 % des utilisateurs de Qualiac tournent sous Oracle (le reste se répartissant sur SQL Server pour 15 %, puis sur Sybase et DB2. L'utilisation d'une base de données Open Source n'est pour l'instant techniquement pas possible car l'ERP repose sur les procédures stockées, une fonctionnalité peu probante sur les bases de données libres) et une grande proportion utilise cette base de données en mode runtime. Or, Oracle a récemment beaucoup augmenté ses tarifs de runtime pour certains éditeurs, dont SAP. Il semblerait que Qualiac échappe pour l'heure à cette hausse : "nous ne sommes pas touchés par cette augmentation tarifaire", déclare Claude-Emmanuel Chapelan. "Nous bénéficions d'une offre tarifaire agressive qui nous permet d'assurer la maintenance de niveaux 1 et 2. Ainsi, notre client n'a qu'un seul interlocuteur, pour l'ERP comme pour la base de données".

La pratique du co-développement

Selon l'étude citée plus haut, 79 % des adhérents du club estiment que celui-ci contribue à l'évolution des produits. De fait, l'éditeur a une démarche originale et alloue chaque année un quota de jours de développement au club, qui a ainsi les moyens d'apporter des améliorations mineures au produit : depuis cinq ans, 700 jours de développement ont ainsi été offerts au club, permettant d'intégrer 116 besoins utilisateurs au standard de l'application. "Nous sommes une société un peu singulière", estime Claude-Emmanuel Chapelan.

En 2016, ce sont 185 jours de développement qui ont été alloués au club. Le nombre de jours destinés à traiter un sujet est limité à une vingtaine, sans quoi cela devient un projet de développement à part entière. Et il fluctue également selon les années en fonction du plan d'édition de l'éditeur et de ses effectifs. "Mais nous essayons toujours de rester dans un volant de jours intéressant pour le club", précise Claude-Emmanuel Chapelan. Actuellement par exemple, l'éditeur mène un projet d'envergure avec le passage de toute sa solution en HTML 5, afin d'être agnostique et de s'adapter à tous les devices. "De fait, le nombre de jours alloués au club devra être adapté, mais sera quoi qu'il en soit proposé", affirme Claude-Emmanuel Chapelan.

À noter qu'il existe par ailleurs aussi des formules de co-financement des développements. Et le club appuie pour la certification de personnes au sein des intégrateurs : Qualiac passe en effet pour deux tiers de ses projets par ses partenaires, soit que la distribution et l'intégration soient réalisées entièrement par le partenaire, soit en mode hybride, Qualiac étant alors co-traitant ou sous-traitant, mais l'intégration étant réalisée par le partenaire. Peu nombreux, ces partenaires sont néanmoins d'importance et ont pour nom Deloitte, Capgemini, Syxperiane ou encore Sopra Steria.

Pas de cloud

"La STIME ne s'est même pas posé la question du cloud lorsque nous avons changé notre infrastructure", se souvient Gwenhaël Hébert, alors même que cette évolution est récente. Et Claude-Emmanuel Chapelan enfonce le clou : "sur tous les cahiers des charges que nous traitons, soit une cinquantaine dans l'année, il n'y a pas une seule demande de cloud. Je pense que c'est lié à notre cible, les ETI, qui n'est pas forcément prête à externaliser ses informations, notamment financières. En outre, le système est central et doit pouvoir interférer aisément avec les autres systèmes. Dans ce contexte, les DSI sont réticentes à faire le pas vers ce genre d'infrastructures".

En disant cela, notre interlocuteur fait toutefois la différence entre SaaS et cloud. "Qualiac ne souhaite clairement pas s'orienter vers le SaaS, car nous estimons que ne n'est pas un modèle économique que l'on peut proposer sur de l'ERP. En revanche, s'agissant du cloud, nous avons depuis plus d'un an une plate-forme qui tourne sur Amazon Web Services".

D'autres activités

Parmi celles-ci, la journée utilisateurs du club se confond avec l'assemblée générale annuelle : la dernière en date s'est tenue les 17 et 18 novembre à Paris. Elle rassemble en général la quasi-totalité des adhérents et l'édition 2016 n'a pas failli à la règle. En outre, le club va désormais également prendre part au "Qualiac Day", l'événement annuel de l'éditeur. "Nos relations avec l'éditeur sont cordiales et symbiotiques, même s'il y a eu parfois des points de friction, comme ça a pu être le cas à propos de la gratuité de l'intégration de nouvelles fonctionnalités légalement ou réglementairement obligatoires", se satisfait Gwenhaël Hébert.

Le club est également présent à travers son site Internet et sur Linkedin. Ses ambitions non dissimulées sont de recruter encore plus d'adhérents et de faire fonctionner encore plus de commissions, pour encore plus d'efficacité.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Le RGPD un an après : ce que l'on a appris
22/05/2019 Le 25 mai, les entreprises qui traitent les données personnelles des résidents de l'UE célèbreront le premier anniversaire de l'application du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Comment optimiser l'utilisation des données à travers une gestion intelligente de l'information ?
13/05/2019 En 2019, la quantité de toutes les données sur Terre est de 2,7 Zettabytes, ce qui équivaut à 200 milliards de films HD. Bien sûr, cet amas de données croit à une vitesse fulgurante et double tous les deux ans. À titre d ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Le RGPD un an après ...
Les apports de l'IA ...
Connaitre les possib...
L'analytique autonom...
Comment optimiser l'...
Nataïs va utiliser l...
Commerce connecté : ...
Dépêches
Lancement de Docuwar...
La croissance organi...
Renaissance Numériqu...
Opentext prévoit de ...
delaware présente FA...
Unit4 lance des migr...
Unit4 propose son bo...
Communiqués de presse
Le Groupe Lapeyre ch...
HighCo dématérialise...
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik