accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
IFS acquiert mplsystems Limited et Field Service Management Limited
06/08/2017 L'offre de service management de l'éditeur se complète désormais d'solution de gestion de la relation client complète et connectée, avec notamment l'intégration de la gestion des centres de contact omnicanal.
Première implémentation de la norme Factur-X dans un ERP
06/08/2017 Akretion annonce la publication en logiciel libre de ​modules pour l'ERP Open Source ​Odoo permettant la génération de factures au format Factur-X.
Sage propose Sage One aux start-up de la Station F
11/07/2017 Dans la foulée de son programme "accélérateur de business" annoncé lors du dernier salon des entrepreneurs, l'éditeur souhaite accompagner les start-up avec sa solution cloud et mobile Sage One.
Les tendances clés du marché de la gestion des processus documentaires
10/07/2017 Dans le cadre de la 12ème édition de Solutions Demat'Expo et des Salons Solutions, qui se tiendront du 26 au 28 septembre prochains, le cabinet d'analyse Markess vient de publier les résultats de son étude int ...
Les responsables RH et finance moteurs de la disruption digitale
10/07/2017 Une nouvelle étude menée par MIT Technology Review et commanditée par Oracle révèle qui sont les acteurs clés de l'automatisation du cloud : la finance, les RH et l'informatique voient leur rôles évoluer.
Unit4 lance une solution de gestion financière
06/07/2017 La nouvelle version de la solution Unit4 Financials permet aux clients de collecter à partir de leurs applications métier un volume illimité de données transactionnelles en temps réel et de les analyser séparément.
L'EBP Académie certifiée DataDock
04/07/2017 Cure de jouvence pour le catalogue des formations proposées par EBP à ses clients et partenaires : les formations dispensées par EBP Académie obtiennent la certification DataDock conformément au Décret Qualité N°2015-790 ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Carrefour optimise la dématérialisation de ses coupons de réduction
20/06/2017 Le groupe Carrefour, deuxième distributeur mondial et premier en Europe, a fait appel à Couchbase, éditeur de logiciel spécialisé dans la technologie de base de données, en Décembre 2016 pour l'optimisation de son applic ...
Un ERP spécialisé, gage de réussite et de qualité dans la grande distribution ?
20/06/2017 Afin d'accompagner sa croissance rapide, Wish International a pris le parti de s'équiper d'un ERP spécialisé dans la distribution alimentaire.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Esker poursuit son développement avec le recrutement de 60 nouveaux collaborateurs
20/06/2017 Après l’intégration d’une cinquantaine de nouveaux collaborateurs en 2016, l’ETI lyonnaise annonce un plan de recrutement ambitieux de 60 nouveaux collaborateurs pour l’année 2017.
Frit Ravich gagne du temps et améliore son service clients grâce à Esker
13/06/2017 L’entreprise espagnole Frit Ravich, spécialisée dans la production de snacks et de friandises pour l’hôtellerie et l’industrie agroalimentaire, a choisi la solution Esker pour automatiser la gestion d ...
14e Biennale de Lyon : une année placée sous le signe de l’Art Contemporain pour Esker et ses salariés
08/06/2017 Déjà partenaire de la 13ème édition, Esker a souhaité renouveler son engagement auprès de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon qui se tiendra du 20 septembre 2017 au 7 janvier 2018 à Lyon, sur le th ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Un point sur la dématérialisation des factures
 
08/02/2017 :: La dématérialisation des factures est un chantier important pour les organisations, privées comme publiques, qui doivent se conformer aux obligations légales qui les conduiront d'ici 2020 à recevoir et à émettre des factures électroniques. Un récent "dossier de recherche" du CXP, réalisé par Muriel Guénon, est consacré à ce sujet. En voici les grandes lignes.

Une facture est un document comptable qui sert de preuve juridique des échanges commerciaux. Elle est aussi une pièce justificative auprès des autorités fiscales donnant droit à la déductibilité de la TVA. Elle intervient dans quatre fonctions : comptable, fiscale, commerciale et juridique.

Au titre du droit fiscal et du droit commercial, la facture doit être archivée pendant 10 ans et doit pouvoir être restituée en cas de litige ou de contrôle. Elle est soumise au code du commerce, au code général des impôts et au livre des procédures fiscales. Elle doit porter les mentions obligatoires exigées par ces trois corpus.

Les enjeux

Depuis le bulletin officiel du 18 octobre 2013, trois procédés de facturation sont admis par l'administration fiscale pour garantir l'authenticité de l'origine, l'intégrité et la lisibilité des factures. Il s'agit de l'EDI fiscal, de la signature électronique qualifiée et de la Piste d'Audit Fiable. Cette dernière possibilité est encore peu mise en œuvre, mais est désormais nécessaire, hormis dans les cas de flux EDI fiscal ou de flux de factures signées avec une signature qualifiée. Elle est obligatoire pour les factures traitées sous format papier. Par ailleurs, elle peut faciliter l'accès des petites et moyennes entreprises à la dématérialisation fiscale en leur permettant d'échanger des factures en PDF simple.

Le traitement de la facture doit répondre à trois grands principes : authenticité de l'origine, intégrité du contenu et lisibilité du contenu. L'administration doit pouvoir lire sans difficulté les factures durant toute la durée de leur conservation, ce qui exclut notamment les factures scannées.

En outre, l'État a rendu obligatoire la facturation électronique pour les émetteurs de factures à destination de lui-même et des collectivités territoriales (ordonnance du 26 juin 2014) ? Cette obligation est effective pour les grandes entreprises et les personnes publiques depuis le 1er janvier 2017 et le sera le 1er janvier 2018 pour les entreprises de taille intermédiaire, le 1er janvier 2019 pour les PME et le 1er janvier 2020 pour les micro-entreprises.

Les collectivités territoriales et les établissements publics sont, parallèlement, dans l'obligation d'accepter les factures électroniques. Et la loi dite "Macron" stipule que, quelle que soit sa taille, l'entreprise destinataire aura l'obligation d'accepter de recevoir la facture électronique, une obligation qui rentrera aussi progressivement en vigueur entre 2017 et 2020, selon le même calendrier que ci-dessus.

Où en sont les entreprises ?

La plupart des entreprises gèrent aujourd'hui des circuits hybrides de factures clients et fournisseurs, composés de flux papier, de flux numérisés et de flux nativement et entièrement numériques.


Aujourd'hui encore, une forte proportion des factures fournisseurs est reçue sous format papier : selon les sources et les études, ce ratio varie entre 80 % et 88 % des factures entrantes. Là dessus, plus de la moitié sont scannées. Le format papier impose de nombreuses manipulations, la ressaisie des données comptables et génère d'inévitables erreurs qu'il par la suite détecter et traiter, des manipulations parfois longues, qui entravent la fluidité des processus et peuvent entraîner des conséquences fâcheuses.

Par ailleurs, l'archivage des factures papier soulève les questions sensibles de la surface de stockage nécessaire (en interne ou externalisée) pour la conservation durant 10 ans, mais aussi des risques afférents à la manipulation du papier, notamment ceux de perte ou d'incendie. Les entreprises cherchent donc à optimiser leur processus de comptabilité fournisseurs en dématérialisant leurs factures ; elles y sont par ailleurs poussées par les obligations légales.

Comme le traitement des factures reste encore très souvent manuel, il constitue un important gisement de productivité et d'économies. De nombreuses tâches manuelles sans valeur ajoutées peuvent être supprimées grâce à la dématérialisation, à l'automatisation et au pilotage du traitement des factures, ce qui permet de réduire drastiquement les erreurs et d'accroître la fiabilité du processus.

La réduction des coûts est l'une des principales raisons motivant l'optimisation du traitement des factures via leur dématérialisation et l'automatisation de leur processus de traitement. Le coût de traitement des factures est directement lié au taux d'automatisation et à la réduction des interventions manuelles. Et selon la volumétrie traitée, cette réduction des coûts peut vite se chiffrer en centaines de milliers d'euros. Mais le coût n'est pas le seul avantage de la dématérialisation des factures : la fiabilité et la traçabilité du processus, l'optimisation des activités de rapprochement, la simplification de la gestion des litiges, la facilité de recherche et d'accès à l'information sont des atouts majeurs fréquemment cités par les entreprises ayant mis en œuvre la facturation électronique.

Le marché

Dans son "dossier de recherche", le CXP a recensé 25 éditeurs de solutions de dématérialisation qui se sont spécialisés dans le traitement des factures. Sur ces 25 éditeurs, 60 % (15) sont également des prestataires de services de dématérialisation chez lesquels les entreprises peuvent externaliser leur facturation électronique. Ces prestations ne se cantonnent pas à la facturation électronique mais traitent tous les flux de facturation, y compris les flux papier, avec parfois une numérisation des flux papier et un archivage des factures papier. Il est aussi intéressant de noter que 15 des 25 éditeurs disposent d'une offre de capture de données, domaine qui est souvent leur cœur de métier originel. Par ailleurs, 8 des 25 éditeurs proposent également une offre d'archivage.

Bien préparer son projet de dématérialisation

Au début de son projet de dématérialisation des factures, une entreprise devra analyser ses flux de facturation existants (format, volumétrie, fréquence, etc.) ainsi que les obligations légales et les échéances auxquelles elle devra se soumettre. Elle devra également vérifier la consistance et la cohérence de sa base fournisseurs et de sa base clients, les règles métier qui président au traitement des factures et les circuits de validation (souvent fonction des montants, de l'émetteur de la commande, etc.).

Avant de choisir un éditeur ou un prestataire de services, l'entreprise devra aussi déterminer le ou les modes de sécurisation des factures qu'elle souhaite adopter (EDI fiscal, signature qualifiée ou piste d'audit fiable) et décider si elle souhaite externaliser tout ou partie du processus de traitement des factures.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la dématérialisation des factures s'inscrit dans la problématique plus large de la dématérialisation dans l'entreprise, dont font notamment partie les autres flux entrants, comme le courrier. Ce projet doit être pensé en cohérence avec ces autres projets de dématérialisation.

Benoît Herr d'après le dossier de recherche du CXP "La dématérialisation des factures" – janvier 2017

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
MAFISYS
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Les 4 méga-tendances incontournables qui transforment le secteur manufacturier français
19/07/2017 Le concept d'industrie 4.0 recouvre la numérisation du secteur manufacturier et l'avènement de l'Internet des Objets associés à l'intelligence artificielle et la science des données. Correctement mise en œuvre, l'industr ...
Bilan après six mois de labellisation Scorefact
11/07/2017 L'intégrateur de solutions logicielles de gestion pour les PME et les grandes entreprises Cosmo Consult France s'est engagé dans le processus de labellisation Scorefact fin 2016 sur le produit Microsoft Dynamics NAV. Tro ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
26, 27 & 28 septembre 2017 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
erp-infos.com...
Les 4 méga-tendances...
L'écosystème d'Infor...
Bilan après six mois...
Quel DSI, pour quell...
Le cloud en appui...
L'absence de déclara...
Dépêches
IFS acquiert mplsyst...
Première implémentat...
Sage propose Sage On...
Les tendances clés d...
Les responsables RH ...
Unit4 lance une solu...
L'EBP Académie certi...
Communiqués de presse
...
...
...
...
...
...
...
Evénements
FIP...
INDUSTRIE LYON 2017...
Web-conférence : spé...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik