accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Des évolutions qui enrichissent les deux ERP de Cegid dédiés aux PME et PMI
22/05/2017 Ouverture API, CRM mobile, cloud sécurisé, sécurité anti-fraude TVA et dématérialisation sont au menu de ces 5 innovations accessibles aux clients de l'offre ERP dédiée aux PME Yourcegid Y2 et de celle dédiée aux PMI, Yo ...
Ubister a connu une année 2016 en forte croissance
22/05/2017 Ubister est devenu l'un des spécialistes français et européens de la mise en place de Business ByDesign. En 2016, la société a poursuivi son développement et compte aujourd'hui 26 PME et ETI qui ont souscrit à la solutio ...
IFS lance la version IoT de sa solution de gestion des services sur le terrain
22/05/2017 La nouvelle version (5.7) de Field Service Management intègre IoT Business Connector afin de permettre à ses utilisateurs de tirer parti de la technologie Internet of Things (IoT).
Orange entre en négociation exclusive pour acquérir Business & Decision
18/05/2017 Cette acquisition vise à renforcer la position d'Orange Business Services en tant qu'opérateur et intégrateur de services de données en France et à l'international.
Cloud intelligent et analytique
18/05/2017 À l'occasion de Sapphire Now, qui se tient ces jours-ci à Orlando, SAP a présenté sa feuille de route et ses nouveaux outils destinés à relever les défis auxquels les entreprises sont confrontées dans un monde où les don ...
Ariba et IBM s'associent
18/05/2017 SAP Ariba et IBM conjuguent leurs efforts pour mettre en œuvre la prochaine génération d'applications permettant de numériser l'approvisionnement. Les entreprises utiliseront Leonardo et IBM Watson pour assurer un proces ...
EBP affiche une croissance continue en 2016
16/05/2017 L'éditeur enregistre une croissance régulière depuis plus de 30 ans, renforce ses investissements à destination des PME et mise sur le SaaS pour confirmer cette tendance en 2017.
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La Compagnie des bateaux d'Aix les Bains Riviera des Alpes optimise l'utilisation de son ERP Open Source
13/04/2017 Trois questions à Nicolas Mayeur, responsable informatique de société.
Saint-Gobain a automatisé ses processus comptables
15/03/2017 Le leader mondial de l'habitat durable a ainsi augmenté l'efficacité de ses équipes, en déployant la plate-forme Finance Controls & Automation de Blackline dans 25 de ses centres de services partagés afin d'automatiser, ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
BatiSanté gagne 40 jours par an en automatisant l’envoi de ses factures et lettres de relances
16/05/2017 BatiSanté, spécialiste de la conformité et de la sécurité du bâtiment, confie à Esker l’envoi de ses 100 000 factures et lettres de relance annuelles. La solution d’externalisation a permis à BatiSant ...
Signature d’un accord de partenariat entre Talentia Software et Yooz pour accompagner les entreprises dans leurs projets de dématérialisation de factures
10/05/2017 Talentia Software, éditeur de logiciels spécialisés en gestion de la performance opérationnelle des entreprises, et Yooz, éditeur de solutions de dématérialisation des factures en mode SaaS, annoncent ...
Plein phare sur la dématérialisation des factures fournisseurs de Feu Vert avec Esker
09/05/2017 Le groupe Feu Vert, acteur majeur Européen de l’entretien automobile, a confié à Esker, depuis fin 2015, la dématérialisation de 240 000 factures fournisseurs annuelles. Grâce au traitement automatiqu ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
La fidélisation 3.0 au coin de la rue
 
08/03/2017 :: À l'heure de l'IT orientée vers l'expérience utilisateur, quelles sont les nouvelles tendances en matière de fidélisation ? Y a-t-il réellement une fidélisation de nouvelle génération ? Experts du marché et témoins en entreprise ont récemment pu exprimer leurs points de vue sur ces questions à l'occasion d'une rencontre organisée à l'initiative de l'éditeur Comarch.

Pour Samantha Merlivat, analyste chez Forrester, spécialisée dans le marketing BtoC, "la fidélisation devient de plus en plus critique". Ces programmes, nés dans les années 1980, chez American Airlines notamment, se sont largement répandus. "68 % des adultes français font aujourd'hui partie d'au moins un programme de fidélisation, la moyenne s'établissant à six programmes par personne", poursuit l'analyste, qui précise qu'aujourd'hui les clients recherchent des bénéfices à court terme dans ces programmes. Alors, comment leur donner satisfaction ?


Samantha Merlivat, analyste chez Forrester

Pour elle, c'est le côté émotionnel qui fait la différence : "la capacité de la marque à générer des émotions va dans un sens positif par rapport aux ventes". Si la fidélité est dérivée du profil, il existe de nombreux profils clients différents. "Retracer le parcours du client devient de plus en plus difficile, techniquement mais aussi du point de vue légal", estime Samantha Merlivat. Il est donc nécessaire d'obtenir des "insights" de ces profils, en s'appuyant notamment sur certains clients volontaires pour participer à l'analyse par la marque des comportements clients. Une fois ces données collectées, leur analyse permettra de travailler à plusieurs niveaux et d'agir sur la performance en améliorant la structuration des promotions et des messages, par exemple, mais aussi les fonctionnalités des programmes et des expériences, et la conception de récompenses en elles-mêmes.

Peut mieux faire

Seuls 28 % des clients indiquent qu'ils sont fidèles à une marque, soit un peu plus d'un quart. "Pourquoi seulement 28 % alors qu'il est plus facile et moins cher de conserver un client que d'en conquérir un nouveau ?", s'interroge Sarah Colichet, consultante en solutions de fidélisation chez Comarch France. Ce chiffre paraît en effet bien faible et il devrait être possible de l'augmenter de façon significative en envisageant la fidélisation différemment. Ajoutons que 80 % des revenus proviennent de clients existants. Si on les néglige, on risque de les perdre. Alors, quels sont les facteurs clés de succès pour construire une "fidélisation 3.0" ?

Pour la consultante, les données sur le client (habitudes, besoins, historique d'achats) sont essentielles et permettent de lui faire des offres personnalisées pertinentes. Avec l'avènement des réseaux sociaux, on peut se demander si un client n'est pas un peu plus qu'un client et peut devenir un ami ou s'en approcher. "La confiance se gagne", lance Sarah Colichet. "Et les éléments de connaissance du client sont plus facile à collecter une fois que cette confiance est gagnée. Au bout d'un moment, lorsqu'il se sentira en confiance et protégé, il vous fera même des confidences".

Elle confirme par ailleurs l'importance des émotions et l'intérêt de jouer sur celles-ci. Un point essentiel est l'écoute du client, au travers d'outils simples, comme une boite à idées, des questionnaires, des avis ou des notations. Plus le client fera l'objet d'attentions, plus la relation sera personnalisée, donc unique.

La consultante insiste également sur les aspects ludiques de la relation client et sur la notion de gamification. "Il faut associer la fidélisation au jeu et au fun", estime-t-elle. "Il n'y a pas de mauvaise occasion pour offrir quelque chose à un client : les petites attentions sont très importantes".

Le cas Natura Brasil

Avec 7 000 collaborateurs en interne, Natura Brasil est l'un des leaders de l'industrie cosmétique en Amérique Latine et la 4ème entreprise mondiale en termes de ventes directes. L'entreprise, basée à Sao Paulo, distribue ses produits essentiellement par l'intermédiaire de son réseau de conseillères en face-à-face. Actuellement, ce réseau compte plus de 1 420 000 conseillères dont environ 1 200 000 au Brésil. La filiale française, qui existe depuis une dizaine d'années, en compte de l'ordre de 1 000.

En 2013, il existait trois canaux de vente indépendants : essentiellement les conseillères, générant plus de 80 % du chiffre d'affaires, mais aussi un site Internet de e-commerce assez rudimentaire et une boutique. "Nous n'avions alors aucune visibilité sur le client final et donc aucune connaissance du client et en conséquence aucune stratégie commune", se souvient Laurent Lepiez, responsable informatique de Natura Brasil. C'est alors que l'entreprise a initié un projet pour rassembler collaborateurs et conseillères autour des valeurs fortes de Natura que sont le développement durable, le social et le "bien-être".


Le challenge consistait à connecter les trois canaux de vente tout en conservant la vente directe au cœur de la stratégie et en donnant plus de possibilités d'interagir avec l'entreprise aux clients finaux. Un objectif secondaire était de développer les ventes en ligne. Autres objectifs : constituer une base de données client détaillée, qui n'existait pas, à l'usage et de l'entreprise et des conseillères, augmenter la productivité de ces dernières (55 % des conseillères généraient 80 % du chiffre d'affaires) en leur offrant un outil de support des ventes et un programme d'incentives. Enfin, en créant un programme de fidélisation pour les clients finaux, Natura faisait connaître la marque et améliorait sa
visibilité.

C'est ainsi qu'est né le programme de fidélisation "mynatura". Il s'appuie sur le système "Comarch Loyalty Management" et sur un nouveau site Web, plus facile à utiliser, plus moderne et connecté au programme de fidélité, doublé d'une application mobile. "Pour concevoir la solution, nous sommes partis du client, ce qui est l'élément le plus important", explique Laurent Lepiez. Aujourd'hui, les clients collectent des points de fidélité sur tous les canaux de ventes (e-commerce, vente directe et boutique). Le programme s'adresse aussi aux clients directs, assurant ainsi à Natura une audience plus large en Europe. Il a permis de segmenter les clients et donc d'en avoir une meilleure compréhension et un meilleur suivi.

Mais il fallait ne pas démotiver les conseillères : disposant, grâce à l'outil de CRM mis en place, d'une meilleure connaissance des comportements d'achat de leurs clients, elles peuvent désormais proposer une offre plus adaptée à leurs besoins. Le suivi des ventes est assuré au travers d'un programme appelé "perles", qui permet un certain degré d'émulation entre les conseillères. De fait, il ne fallait plus que 40 % des conseillères pour générer 80 % du chiffre d'affaires dès 2014. Parallèlement, les ventes via Internet ont crû de 79 % dès 2014, et le nombre des clients e-commerce de 123 %.

Quelques tendances

Pour conclure la matinée, Lukasz Sloniewski, directeur du consulting de Comarch France, a évoqué quelques tendances issues non pas d'études et d'analyses, mais de son expérience du terrain et de récentes réalisations de projets. Il estime que le déclencheur de cette fidélisation 3.0 est l'existence des smartphones et des applications ludiques. "Les gens aiment collectionner des choses", constate-t-il. "Les goodies comme des badges, par exemple, sont vécus comme des trophées. La notion de voyage et de quête d'un objet est importante aussi et peut  être mise à profit".

Techniquement, il cite les services géolocalisés, les paiements mobiles, les services digitaux ou encore la gamification comme étant des tendances majeures du moment. Et il faut aussi se préparer à exploiter les 25 milliards d'objets connectés prévus à l'horizon 2020.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
MISSLER SOFTWARE / TOP SOLID
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
MISSLER SOFTWARE - TOPSOLID
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
GDPR : nouveau bug de l'an 2000 ou stratégie IT pour générer du business ?
22/05/2017 Vous souvenez-vous du bug de l'an 2000 ? Vous n'avez certainement pas échappé au battage médiatique des années 1990 sur la "bombe à retardement" qui devait marquer le passage à l'an 2000. Qu'allait-il arriver aux système ...
Se débarrasser du poids de l'existant pour approcher le SI idéal
19/05/2017 Le poids de l'existant. Point n'est besoin d'en dire plus, l'argument est imparable. "Ce que vous me présentez est bien beau, mais c'est bon pour une start-up alors que chez nous, avec notre existant..." De fait, ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
26, 27 & 28 septembre 2017 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
GDPR : nouveau bug d...
Se débarrasser du po...
Quel rôle pour les l...
L'enquête de satisfa...
La nouvelle expérien...
Open Data : ce qu'il...
L'intégrateur de sol...
Dépêches
Des évolutions qui e...
Ubister a connu une ...
IFS lance la version...
Orange entre en négo...
Cloud intelligent et...
Ariba et IBM s'assoc...
EBP affiche une croi...
Communiqués de presse
...
...
BatiSanté gagne 40 j...
...
Signature d’un accor...
Plein phare sur la d...
...
Evénements
INDUSTRIE LYON 2017...
Web-conférence : spé...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik