accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
SAP se paye Qualtrics
13/11/2018 Les deux entreprises ont conclu un accord définitif aux termes duquel SAP rachète le pionnier de l'expérience client pour 8 milliards de dollars, ce qui place ce rachat dans le quarteron de tête des opérations de croissa ...
Infor noue un partenariat mondial avec ADP
12/11/2018 L'intégration d'ADP à Infor HCM a pour objectif d'améliorer l'agilité et la bonne gouvernance des comptes internationaux.
Les enseignements d'une enquête sur l'agent public augmenté
12/11/2018 À l'occasion du 1er GovTech Summit européen, événement réunissant les leaders européens et acteurs de l'économie numérique autour d'un objectif de réfléchir ensemble à la manière dont les nouvelles technologie ...
Blackline signe un accord de distribution directe avec SAP
12/11/2018 Aux termes de cet accord, les solutions d'optimisation des processus comptables et financiers de Blackline seront intégrées à l'offre SAP Solution Extensions.
Identifier à la volée les données sensibles interdites par le RGPD
07/11/2018 L'éditeur de solutions de CRM et de Data Analytics Coheris propose aux TPE un outil permettant de mettre en évidence, lors de la saisie de commentaires, les données sensibles interdites par le RGPD.
Premier observatoire de la notoriété et de l'image de l'Intelligence Artificielle (IA) en France
07/11/2018 À l'occasion de Microsoft experiences18, qui se déroule les 6 et 7 novembre au Palais des Congrès de Paris, le collectif de réflexion et d'actions Impact AI, lancé à l'initiative de Microsoft en mars dernier et constitué ...
Sage intègre PayPal
06/11/2018 Sage annonce son partenariat avec le fournisseur mondial de solutions de paiement PayPal, qui devient une possibilité de paiement en ligne intégrée dans les solutions Sage50cloud Ciel et Sage Business Cloud Gestion & Fin ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La Redoute se dote d'une solution EDI
05/11/2018 Dans le cadre sa stratégie de croissance, La Redoute a fait le choix de la solution EDI de Comarch afin d'acquérir une meilleure traçabilité des commandes LDF (Livraison Directe Fournisseur). Cette solution permet à l'en ...
Allopneus.com équipe sa nouvelle plateforme logistique d'un WMS
24/10/2018 Couplée à un système d'automatisation du colisage, du filmage et de l'acheminement des commandes vers les quais d'expédition, la solution de gestion d'entrepôt Reflex WMS de Hardis Group a permis de gagner en efficacité ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
EDF ENR amorce la transformation digitale de son Service Comptabilité en dématérialisant ses factures fournisseurs avec Esker
12/11/2018 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été sollicité par EDF ENR, filiale d’EDF Renouvelables, dédiée à la pose de panneaux solaires et leader du ...
TPE: gestion de stock évolutive sur votre mobile avec Tracerplus
30/10/2018 Partant d’une demande basique récurrente sur les gestions de stock pas chères et évolutives pour TPE, nous avons réalisé une application mobile code barre de gestion des stocks par entrées et sorties ...
WorkPLAN Solutions 2019 R1 se transforme et répond aux besoins de l’industrie du futur aux Salons Solutions de Lyon 2018.
29/10/2018 WorkPLAN, logiciel de Gestion de Projet, continue sa migration vers le déploiement d’outils toujours plus performants en lien direct avec les logiciels de son Groupe Vero Software. WorkPLAN ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Entre métiers du numérique et numérisation des métiers, l'innovation au service de l'emploi !
 
06/04/2017 :: Crieur public, opérateur téléphonique, mécanographe, speakerine... autant de professions disparues au siècle dernier sous la pression des nouveaux moyens de communication. Et autant de métiers qui ont laissé leur place à tant d'autres qui n'existaient pas auparavant.

Cette période de transition, nous la revivons aujourd'hui alors que le virage de la nouvelle économie nous oblige à nouveau à une restructuration majeure des compétences, des ressources et de l'organisation même du travail. De quoi nous interroger sur le lien entre innovation et emploi, entre menace et opportunité.

La peur du progrès technologique destructeur d'emplois

La peur n'évite pas le danger et quand on parle de la révolution numérique que nous traversons, cela ne fait aucun doute : les plus grands impacts sur les sociétés, comme sur la société, restent à venir. Nous n'avons donc pas d'autre choix que l'assimilation de ce nouveau paradigme.

Bien sûr, force est de constater que certains métiers sont largement menacés par la numérisation de l'économie. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à regarder la révolution du secteur du tourisme ces dernières années et la difficulté, pour les agences de tourisme traditionnelles, à maintenir leur activité et leur modèle économique face aux pure-players du Web et à la mondialisation de l'offre.

Et évidemment, l'impact du numérique sur l'emploi va s'accélérer, à la faveur des prochaines innovations technologiques et des nouveaux usages qui en découleront. Les avancées majeures en matière d'intelligence artificielle faible, pour ne citer qu'elles, présagent par exemple un bouleversement, à moyen terme, de l'industrie automobile et des métiers du transport.

Mais restons pragmatiques !

Le robot domestique qui remplace les services à la personne, l'humanoïde "professeur", ou même le "Robocop" soldat, ce n'est pas pour demain. Et le poinçonneur des Lilas a beau avoir disparu depuis bien longtemps, les transports parisiens n'emploient pour autant pas moins de personnel.

Car, dans le même temps, de nouvelles professions voient le jour. Dans le secteur informatique par exemple, on découvre chaque année de nouveaux métiers : Community Manager, Chief Data Officer, Data Scientist, Data Analyst, Big Data Architect... des compétences stratégiques pour les entreprises, qui recherchent et valorisent ces nouveaux profils.

Et n'en déplaise aux sceptiques, ces nouveaux métiers ne concernent pas que les cadres du numérique. Preuves en sont les professionnels de l'environnement, que ce soit pour la dépollution de sites pollués ou les énergies renouvelables ; les activités de loisirs, toujours en plein boum, ou même les services à la personne et d'aide à domicile, qui pourraient, selon certaines études, être les plus créateurs d'emplois dans les 10 ans à venir.

Autre exemple bien connu, celui d'Uber : il s'agit d'une illustration concrète de la façon dont la technologie, en l'occurrence une application qui connecte en temps réel l'offre et la demande, peut créer de l'emploi, à savoir les millions de chauffeurs à travers le monde, qui tirent leur activité professionnelle de la plateforme.

La révolution numérique, que beaucoup baptisent de 4ème révolution industrielle, pourrait alors être une opportunité majeure de créer de l'emploi et ainsi de concrétiser, une nouvelle fois, la célèbre "destruction créatrice" de Joseph Schumpeter. Théorie élaborée pendant la 2nde révolution industrielle, selon laquelle tout progrès, toute innovation technologique majeure, par essence discontinue, se traduit au final par un solde positif en matière d'emplois. Et ce même si elle en détruit initialement.

L'agilité : notre plus grand défi

Si l'équation "innovation – emploi" est au final positive, elle nécessite cependant une souplesse et une agilité qui constituent, aujourd'hui, nos vrais défis, individuels et collectifs. Cela implique, en tout premier lieu, de faire évoluer les compétences et les missions au sein des métiers, afin d'utiliser les nouveaux usages numériques pour améliorer les performances de chacun. Un exercice complexe mais déjà largement entamé. Comme, par exemple, dans les métiers de la maintenance industrielle, où certains techniciens utilisent désormais la réalité augmentée sur des tablettes connectées au système d'information pour établir, en direct depuis les chaînes de production, les diagnostics des machines, et ainsi anticiper les pannes et les changements de pièces.

Cela nécessite par ailleurs de modifier les modes de management à l'intérieur de l'organisation, pour passer d'entreprises ultra-hiérarchisées, comme le préconisaient les modèles industriels japonais des années 80, aux nouveaux modèles collaboratifs de "flat organisation". Des modèles qui décloisonnent l'entreprise et impliquent l'ensemble des salariés dans les processus d'innovation et de décision, en mode projet, avec très peu de niveaux hiérarchiques, selon les modèles culturels des start-up ou des champions de la Silicon Valley. Autant dire ici que la majorité de nos grandes entreprises – et ne parlons même pas de nos administrations – en sont à des années-lumière.

Enfin, ultime effort, et non des moindres, cela rend indispensable de repenser l'organisation du travail, construite depuis 150 ans autour d'un modèle salarial qui semble ne plus systématiquement répondre aux enjeux de notre temps. Et à regarder le nombre croissant d'auto-entrepreneurs dans l'artisanat, ou de consultants dans les métiers de service, les technologies numériques sont également des vecteurs d'externalisation du travail salarié vers le travail indépendant.

La nouvelle économie numérique n'ayant de limite que notre imagination, bien heureux celui qui pourrait aujourd'hui deviner l'impact réel qu'auront, à long terme, les mutations actuelles sur l'emploi, alors même que 60 % des métiers qui seraient exploités en 2030 n'existent pas encore selon un livre-blanc Adecco paru en novembre 2016. Une chose est sûre : la technologie "pour la technologie" n'intéresse plus personne et seuls comptent, pour les individus comme pour nos organisations, les nouveaux usages, créateurs de nouvelles compétences et de nouvelle valeur.

Claude Molly-Mitton, Président de l'USF (association des Utilisateurs Francophones de SAP)

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
RGPD : la CNIL précise les compétences du DPO
06/11/2018 La liste est longue et le nombre de profils insuffisant.
Bien gérer son entreprise à l'ère de l'industrie 4.0
06/11/2018 Difficile de croire que les principales inventions manufacturières d'il y a 200 ans aient été conçues à partir d'un processus aussi rudimentaire que la vapeur. Ces dix dernières années, la gestion d'entreprise et la fabr ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2018 - tous droits réservés
Articles
L'ère du Data Centri...
Gartner promeut de n...
RGPD : la CNIL préci...
Bien gérer son entre...
SAP.iO Foundry, l'ac...
La Redoute se dote d...
Top 250 des éditeurs...
Dépêches
SAP se paye Qualtric...
Infor noue un parten...
Les enseignements d'...
Blackline signe un a...
Identifier à la volé...
Premier observatoire...
Sage intègre PayPal...
Communiqués de presse
EDF ENR amorce la tr...
Cerapedics choisit l...
TPE: gestion de stoc...
WorkPLAN Solutions 2...
...
Convention USF : Esk...
Esker et Rimilia sig...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik