accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Patrick Geai succède à Claude Molly-Mitton à la présidence de l'USF
13/12/2017 Miagiste de formation, Patrick Geai, 57 ans (Groupe La Poste), est également administrateur de l'AFAI (Association Française de l'Audit et du conseil Informatiques)
Epicor lance une nouvelle version de son ERP
13/12/2017 Les nouvelles fonctionnalités de cette version permettent des gains d'exécution dans les usines et au-delà.
Les Français consommateurs les plus exigeants au monde
11/12/2017 C'est la conclusion à laquelle arrive l'étude SAP Hybris Consumer Insights 2017, qui confirme une nouvelle fois que le pouvoir est bel et bien entre les mains des consommateurs.
Jaggaer acquiert BravoSolution
05/12/2017 Jaggaer est l'un des leaders mondiaux indépendants de logiciels de Spend Managèement et annonce vouloir acquérir BravoSolution auprès d'Italmobiliare S.p.A.
TVH confirme son rapprochement avec Cadexpert
30/11/2017 Le cabinet de conseil spécialisé dans l'intégration de solutions ERP du marché annonce avoir signé officiellement le rachat de Cadexpert, pure player dans l'intégration de solutions ERP SAP, qui avait été annoncé au prin ...
Les salons Solutions aussi à Lyon en 2018
28/11/2017 Après le succès de la sixième édition des salons RH & e-Learning Expo Rhône Alpes la semaine dernière, l'organisateur Infopromotions, annonce la tenue de la première édition du bouquet complet des salons Solutions (ERP, ...
Tibco fait l'acquisition d'Alpine Data
27/11/2017 Alpine Data est une plate-forme cloud dans les domaines de la data science et de la collaboration sociale. Cet apport renforcera l'offre de Tibco en matière de data science et d'analytique, en complément de ses solutions ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Le Secours Catholique retient Nibelis pour fiabiliser et fluidifier la gestion de sa paie
28/11/2017 L'association Secours Catholique-Caritas France a choisi la solution paie et RH en cloud de l'éditeur français Nibelis afin de sécuriser la gestion de sa paie tout en bénéficiant d'un accompagnement en adéquation avec se ...
La gouvernance des données au cœur de la stratégie de développement du groupe Oney
06/11/2017 Le retour ​d'expérience d'Alexandre Dubreux, responsable du département Data Management de la direction Connaissance Client & Risque au sein de Oney, au travers de trois questions.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Getlink fait voyager ses factures fournisseurs 2 fois plus vite grâce à Esker
11/12/2017 Acteur majeur du transport ferroviaire entre la France et le Royaume-Uni, Getlink, précédemment Groupe Eurotunnel, a confié à Esker la dématérialisation de ses 60 000 factures fournisseurs annuelles. ...
Esker annonce un partenariat pour développer des solutions de «Supply Chain Finance» sur la Chine et les pays de l’ASEAN
02/11/2017 Lyon, le 2 novembre 2017 - Présenté à Singapour devant le Ministre du Commerce et 200 invités, le projet de partenariat avec Jing King Tech Group connectera la plateforme de factures dématérialisées E ...
Organisation décentralisée : Culligan France améliore sa comptabilité fournisseurs grâce à la solution de dématérialisation Esker
31/10/2017 Lyon, 30 octobre 2017 — Fini les retards de paiements, les pertes de factures, les allers-retours de documents entre le siège et les 30 sites du groupe… Depuis plus d’un an, Culligan France a confié à ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Open Data : ce qu'il faut retenir de la Loi Lemaire
 
03/05/2017 :: La loi n°2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique (dite "Loi Lemaire") a notamment eu pour objectif de favoriser une politique d'ouverture des données et des connaissances, dans un objectif de transparence ou afin de permettre leur réutilisation, notamment à des fins économiques.

Qu'est ce que l'Open Data ?

Il n'existe aucune définition de l'Open Data dans la Loi Lemaire alors même que cette notion a été employée à tous vents à l'occasion du processus de consultation ou lors des travaux parlementaires. Les "données ouvertes" ont été définies le 3 mai 2014 par la Commission générale de terminologie et de néologie comme les "données qu'un organisme met à la disposition de tous sous forme de fichiers numériques afin de permettre leur réutilisation".

Il s'ensuit que les données ouvertes peuvent aussi bien être des données produites par des entités privées que des données produites par des personnes publiques (e.g. l'État, les collectivités locales). Les données ouvertes ne sont donc pas nécessairement des "données publiques". De même, les données ouvertes ne sont généralement pas des "données à caractère personnel" mais elles peuvent également répondre à cette qualification.

Pour être considérées comme des données ouvertes, il suffit que les données soient accessibles dans un format favorisant leur réutilisation et ce même si cette réutilisation peut être soumise à conditions. La Loi Lemaire s'est toutefois principalement intéressée à la question de l'Open Data sous l'angle des données publiques. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les principales dispositions ont été intégrées au sein du Code des relations entre le public et l'administration ("CRPA").

Quel est le nouveau périmètre du droit accès aux documents administratifs ?

Depuis 1978, toute personne dispose d'un droit d'accès aux "documents administratifs", c'est-à-dire aux documents qui sont produits ou reçus dans le cadre de leur mission de service public par l'État, les collectivités territoriales ainsi que par les autres personnes de droit public ou les personnes de droit privé chargées d'une mission de service public.

La loi Lemaire a notamment élargi le champ d'application du droit d'accès aux documents administratifs en y intégrant :

- d'une part, les "codes sources", suivant ainsi l'avis qui avait été rendu le 8 janvier 2015 par la Commission d'accès aux documents administratifs ("Cada") ;

- et les règles définissant le traitement algorithmique ainsi que les principales caractéristiques de sa mise en œuvre au bénéfice de l'usager qui a fait l'objet d'une décision individuelle prise sur le fondement de ce traitement algorithmique.

Sur ce dernier point, il semblerait que le législateur ait été inspiré par les dispositions du règlement dit "GDPR" (applicable à partir du 25 mai 2018) qui accorde le droit aux personnes physiques d'être informées de "l'existence d'une décision automatisée (...) et des informations utiles concernant la logique sous-jacente".

Par ailleurs, l'administration aura également l'obligation de communiquer les règles algorithmiques servant de fondement aux décisions individuelles, les "données et les bases de données collectées ou produites à l'occasion de l'exploitation d'un service public" par un délégataire, ainsi que les "données de référence", c'est-à-dire les données qui constituent "une référence commune pour nommer ou identifier des produits, des services, des territoires ou des personnes".

Deux décrets d'application publiés le 14 mars 2017 sont venus d'une part, préciser les modalités de communication des règles algorithmiques servant de fondement aux décisions individuelles et d'autre part, les modalités liées à la mise à disposition des données de référence.

Cependant, alors que le périmètre du droit d'accès aux documents administratifs a été élargi, le législateur a par ailleurs rallongé la liste des exceptions. En effet, outre les impératifs liés la "sécurité de l'État" et la "sécurité publique", l'administration pourra également opposer à l'administré des motifs tenant à la "sécurité des personnes" ou à la "sécurité des systèmes d'information des administrations", compromettant ainsi l'effectivité de l'accès aux codes sources.

Quelles sont les nouvelles modalités d'accès aux documents administratifs ?

La Loi Lemaire a consacré de nouvelles modalités d'accès aux documents administratifs. En effet, l'accès aux documents administratifs peut désormais s'effectuer, dans la limite des possibilités techniques de l'administration, via une publication des informations en ligne.

Ne sont toutefois pas concernées les documents administratifs qui ne sont communicables qu'à l'intéressé en application de l'article L.311-6 du CRPA. La communication en ligne des documents administratifs doit se faire "dans un standard ouvert, aisément réutilisable et exploitable par un système de traitement automatisé". La notion de standard ouvert est déjà connue de la réglementation française puisque cette notion avait été définie par le législateur en 2004.

Quelles sont les nouvelles obligations liées à la diffusion publique ?

La loi Lemaire a particulièrement innové en consacrant l'ouverture sectorielle et "par défaut" de certains documents administratifs. En effet, conformément aux articles L312-1-1 et suivants du CRPA, les administrations sont notamment tenues de :

- diffuser les principaux documents produits ou détenus par les administrations contenant des informations publiques et figurant dans un répertoire mis à jour chaque année ;

- diffuser les bases de données produites ou reçues par chaque administration ;

- diffuser les données, mises à jour de façon régulière, dont la publication présente un intérêt économique, social, sanitaire ou environnemental.

Cette diffusion est toutefois limitée aux seuls documents qui existent sous forme électronique, ce qui exclut ainsi l'ensemble des documents non disponibles sous forme électronique. De même, cette diffusion ne s'applique pas (i) aux documents qui font l'objet d'une protection par un droit de propriété littéraire et artistique et (ii) à ceux qui ne sont pas des archives publiques ayant fait l'objet d'une conservation à l'issue des opérations de sélection prévue par le Code du patrimoine. Enfin, cette diffusion est également exclue pour (i) les collectivités territoriales de moins de 3 500 habitants et (ii) les personnes morales chargées d'une mission de service public dont le nombre d'agents ou de salariés est inférieur à un seuil fixé par le pouvoir réglementaire.

Quelle réutilisation par les administrés ?

La loi Lemaire a eu pour ambition de favoriser et faciliter la réutilisation gratuite des documents administratifs notamment en uniformisant leur régime de communication et de réutilisation. Ainsi, les documents qui ont été communiqués doivent par la suite pouvoir être réutilisables "à d'autres fins que celles de la mission de service public pour les besoins de laquelle les documents ont été produits ou reçus".

Les administrés pourront ainsi accéder et réutiliser données produites par des personnes privées exerçant une mission de service public à caractère industriel ou commercial (e.g. la RATP, la SNCF, etc.) et pourront, par exemple, compiler/analyser des statistiques, développer des applications mobiles, etc. Les administrés ne devront toutefois pas altérer ou dénaturer le sens des données publiques.

La réutilisation d'informations publiques donnera obligatoirement lieu à l'établissement d'une licence lorsque cette réutilisation est soumise au paiement d'une redevance. Si une administration met à disposition ses données gratuitement et qu'elle décide de conditionner leur réutilisation au respect d'une licence, celle-ci devra être "choisie parmi celles figurant sur une liste fixée par décret" ou à défaut, cette licence devra être préalablement homologuée par l'État dans des conditions fixées par décret, ce qui devrait permettre d'assurer une certaine harmonisation.

Les dispositions de la Loi Lemaire liées à la publication en ligne des données publiques n'entreront en vigueur qu'au mois d'octobre 2018 et l'État s'est engagé à assister les collectivités locales dans l'ouverture de leurs données.

Quoi qu'il en soit, il nous semble dès à présent nécessaire pour les personnes publiques et parapubliques de mettre en œuvre l'ensemble des mesures nécessaires afin de définir une véritable politique de gouvernance des données et ce en parallèle avec le chantier lié à la mise en conformité avec le règlement "GDPR".

Annabelle Richard & Guillaume Morat, avocats, Pinsent Masons France LLP

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Rachat de Cylande par Cegid : le point de vue Comarch
08/12/2017 Il y a quelques jours, Cegid a annoncé le rachat de Cylande avec pour volonté de se renforcer dans le secteur du retail. Une opération qui ne va pas être sans conséquence pour les clients retailers.
Le back office à l'heure de l'intelligence artificielle
20/11/2017 Mars 2016, l'Intelligence Artificielle (IA) fait la Une des journaux en franchissant une nouvelle étape symbolique : AlphaGo, créée par une filiale de Google, écrase, 4 parties à 1, l'un des tous meilleurs joueurs de Go ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
24, 25 & 26 septembre 2018 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
Rachat de Cylande pa...
Le libre a le vent e...
Le digital rend la f...
Le Secours Catholiqu...
Satisfecit général a...
Apptio, chantre du T...
2018, année de trans...
Dépêches
Patrick Geai succède...
Epicor lance une nou...
Les Français consomm...
Jaggaer acquiert Bra...
TVH confirme son rap...
Les salons Solutions...
Tibco fait l'acquisi...
Communiqués de presse
Getlink fait voyager...
...
...
...
...
...
Esker annonce un par...
Evénements
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
Universités d'été 20...
Congrès de l'Ordre d...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik