accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Datronic rejoint le groupe Oslo
20/02/2019 Avec cette acquisition, le groupe français renforce sa présence dans l'édition métier et renforce son pôle retail, intitulé Oslo Retail, avec plus de 1 000 magasins équipés de ses solutions dans l'Hexagone.
Bonitasoft fête ses 10 ans d'existence
20/02/2019 Alors qu'il vient d'annoncer la dernière version, 7.8, de sa plateforme de "Business Automation", l'éditeur Bonitasoft annonce une croissance de son activité de 45 % et un taux de renouvellement clients de 93 %.
Oracle ERP Cloud leader dans le Magic Quadrant du Gartner
12/02/2019 L'offre ERP Cloud d'Oracle a été reconnue par Gartner pour sa vision exhaustive et sa capacité d'exécution, dans le Magic Quadrant for Cloud ERP for Product-Centric Midsize Enterprises.
Une nouvelle application mobile chez Infor
12/02/2019 Au travers d'une identification unique, Infor Go est une application mobile qui permet d'accéder à de nombreuses applications Infor et propriétaires.
Plus de 600 millions de dollars de CA net pour IFS en 2018
11/02/2019 Grâce à une augmentation spectaculaire (+300 %) des projets cloud et à la vente de licences, l'éditeur suédois clôture son année avec des chiffres records.
Un réseau social d'entreprise dans l'ERP
08/02/2019 Open-Prod, ERP Open Source tourné vers l'activité industrielle, propose désormais des outils collaboratifs avec un réseau social d'entreprise et une plateforme intranet, viennent s'ajouter aux 150 modules déjà existants ...
Naissance de SAP.iO No Boundaries
06/02/2019 Cette nouvelle initiative vise à offrir du capital-risque et un accompagnement aux entrepreneurs sous-représentés. Elle va notamment financer et accompagner plus de 200 start-up dirigées par des femmes et issues de la di ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Shiseido porte ses KPI stratégiques sur iPhone
11/02/2019 Le groupe mondial de cosmétique devait rajeunir et automatiser son reporting pour en offrir l'accès à tout moment aux décideurs. Avec le prestataire Karamba, l'entreprise a adopté SAP Analytics Cloud, ouvrant et sécurisa ...
L'EISTI redonne la main aux utilisateurs pour le reporting
26/12/2018 Avec les HANA Rapid Views de Decivision, l'école d'ingénieurs booste les possibilités analytiques de SAP HANA.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
Ça bouge chez CalvaEDI, la filiale d’Esker spécialisée dans l’Echange de Données Informatisé (EDI)
04/02/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce le changement de gouvernance et l’emménagement dans de nouveaux locaux de sa filiale CalvaEDI, spéci ...
Esker certifiée point d’accès pour la plateforme PEPPOL par l’IMDA à Singapour
10/01/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce son autorisation en tant que point d’accès PEPPOL par l’agence gouvernementale singapourienne IMDA ( ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Quel rôle pour les logiciels et services en Europe
 
12/05/2017 :: Une étude préparée pour la Commission européenne par PAC, le CXP et Fraunhofer montre que la contribution de ce secteur est considérable. L'étude s'assortit de cinq recommandations afin de soutenir le secteur.

À l'heure où la France se dote d'un nouveau président a priori plutôt conscient des enjeux du numérique, un intérêt qui, on l'espère, se traduira par des initiatives majeures en faveur du secteur, il est possible de faire preuve d'un certain optimisme. D'autant que, "le marché français de l'édition de logiciel est en forme, avec 9 % de croissance du chiffre d'affaires, 9,3 % de rentabilité nette et autant investis en R&D. Et le marché des start-up technologiques innovantes est en plein essor". C'est ce que commente Bernard-Louis Roques, directeur général et co-fondateur de Truffle Capital, qui vient de publier son palmarès des éditeurs de logiciels Français 2017, le "Truffle 100". La France est donc dotée d'atouts importants, même si la dynamique positive actuelle du marché des logiciels et des services IT ne doit pas occulter le fait qu'il reste de nombreux freins à sa croissance.

Mais la France s'inscrit dans l'Union européenne. Qu'en est-il à cette échelle ? Le Dr. Katrin Schleife et Frank Niemann, de la branche allemande de Pierre Audoin Consultants (PAC), Dominique Dupuis, du CXP et les Dr. Bernd Beckert et Sven Wydra du Fraunhofer-Institute for Systems and Innovation Research (ISI) viennent de publier une étude sur la question de l'impact socio-économique des logiciels et services sur la compétitivité et l'innovation en Europe.

Analyse

Il ressort de l'étude que le secteur des logiciels compte parmi les branches les plus dynamiques de l'économie européenne : en 2009, le marché des logiciels et des services basés sur les logiciels (software and software-based services : SSBS) de l'Europe des 28 représentait un chiffre d'affaires de 229 milliards d'euros. Il a ensuite enregistré une croissance annuelle moyenne de 1,5 % jusqu'en 2015. Selon les estimations, cette croissance devrait s'établir à 2,9 % entre 2015 et 2020, ce qui devrait porter ce marché à près de 290 milliards à cet horizon.


Le rapport note que, dans la mesure où les entreprises sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers des solutions basées dans le cloud, les marchés des logiciels doivent résister à une pression grandissante. La part de marché du cloud computing augmentera de manière considérable d'ici 2020 (aux alentours de 18 % du marché SSBS). Et de préciser que lorsque les entreprises se mettent à utiliser des services cloud, les services liés à la mise en œuvre technique d'une solution logicielle deviennent quasiment superflus, ce qui explique le recul que connaît le marché des services IT liés à l'infrastructure. Les services IT liés aux applications sont devenus le premier segment de marché SSBS en 2015.

Le rapport qualifie la contribution socio-économique du secteur SSBS au sein de l'UE de "considérable" et la mesure en termes de nombre de travailleurs et de productivité. En 2013, le nombre de travailleurs actifs dans le secteur SSBS européen était de plus de 3,1 millions, soit environ 2,4 % de l'économie marchande totale ou 2,3 % de l'économie globale. L'emploi au sein du secteur européen des logiciels a progressé de 16,1 % entre 2008 et 2013, tandis que l'économie marchande totale enregistrait un recul de l'emploi d'environ 3,4 % au cours de la même période. À noter que près de la moitié des travailleurs actifs sur le marché SSBS se concentrent en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Les entreprises SSBS ont un niveau de productivité élevé (mesuré en valeur ajoutée par travailleur). Il était en moyenne de 70 500 euros par travailleur en 2013, soit environ une fois et demie le niveau de productivité de l'économie marchande totale (46 800 euros).

Le retour des développements en interne ?

Les analystes constatent, depuis peu, les entreprises seraient plus enclines à concevoir elles-mêmes leurs logiciels plutôt que de les acheter, surtout lorsqu'il est question de développement de produits. Et d'expliquer que de nombreuses entreprises considèrent désormais le logiciel comme un facteur essentiel du succès de leurs produits et services. Dès lors, la décision d'acquérir ou de concevoir ses propres logiciels revêt une importance stratégique croissante. Selon les estimations de PAC, en 2015, le volume total des dépenses liées au développement de logiciels en interne se serait élevé à 52,3 milliards d'euros au sein de l'Europe des 28 (soit 20,3 % de l'en semble des dépenses consacrées aux logiciels et services IT) et estimela cabinet que d'ici 2020, ce chiffre devrait atteindre les 57,2 milliards d'euros.

Les analystes étayent leur affirmation par un certain nombre de facteurs influençant une telle décision en entreprise, qui vont de "nous avons l'habitude de procéder de la sorte et ne voyons pas pourquoi cela devrait changer" à "la qualité et la disponibilité générales d'une solution externe spécifique sont plutôt faibles", en passant par le classique "nos exigences en matière de logiciels sont très spécifiques" ou "notre savoir-faire lié à nos processus internes est précieux et nous ne souhaitons pas le partager avec des éditeurs de logiciels externes". Au total, le rapport liste neuf facteurs de cet acabit.

Les recommandations

Après avoir recensé les principaux obstacles à la compétitivité du secteur des logiciels en Europe, qui vont de le fragmentation du marché au manque d'esprit d'entreprise, le rapport fait cinq grandes recommandations de politique afin de soutenir le secteur européen des logiciels et des services.

Améliorer les e-compétences en Europe
Le consortium d'analystes recommande que l'UE mette en place une plate-forme en ligne afin de permettre à l'offre et la demande d'experts IT de se rencontrer à l'échelle européenne. Cette mesure élargirait à toute l'Europe la zone de recherche d'emploi des spécialistes de l'IT.

Encourager l'adoption des technologies de l'information et de la communication dans tous les secteurs
L'UE vient de lancer des activités afin d'aborder la question de l'IoT industriel, de l'Industrie 4.0 et de l'Internet des Objets. Le consortium recommande d'étendre le projet à tous les secteurs : les analystes pensent que l'Europe a la possibilité de devenir le premier marché mondial des technologies et des applications de représentation numérique.


Encourager l'utilisation des logiciels Open Source dans tous les secteurs de l'économie et au sein de l'administration publique
Les analystes estiment que les entreprises, les pouvoirs publics et les utilisateurs des États membres de l'UE n'ont pas encore suffisamment connaissance des avantages de l'Open Source et recommandent aux responsables des politiques européennes de concentrer leurs efforts le renforcement de la base de connaissances des logiciels Open Source et sur l'échange des meilleures pratiques entre organismes publics et privés.

Améliorer la confiance dans le cloud computing et les infrastructures IT
Le consortium est convaincu que des approches différentes et ciblées sont nécessaires afin de bâtir la confiance et d'améliorer la sécurité informatique dans les divers domaines d'activités et au niveau des infrastructures.

Augmenter les dépenses publiques en R&D
Les projets d'ingénierie liés à l'IT sont sous-représentés dans le programme-cadre pour le financement de la recherche en Europe. Quant aux quelques programmes qui soutiennent la recherche en ingénierie, le nombre de candidats est si élevé qu'il décourage les entreprises d'introduire une demande pour leur projet. La solution passe par une augmentation considérable des financements en faveur de la recherche concernant les technologies nouvelles et émergentes liées à l'IT.


Il ressort de ce rapport que si le secteur des logiciels est l'un des plus dynamiques en Europe, les recommandations qu'il fait montrent qu'il reste encore beaucoup du chemin à parcourir. La France fait partie du trio de tête de l'IT en Europe. Elle a donc un rôle moteur `à jouer.

Benoît Herr


Le rapport complet est disponible ici

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
À propos de la lourde amende que risque Facebook aux États-Unis
20/02/2019 Après l'amende record de 50 millions d'euros infligée par la CNIL à Google dans le cadre du RGPD en début d'année, cette nouvelle sanction qui pourrait atteindre le montant exceptionnel de 2 milliards de dollars, rappell ...
RPA et BPM : on en revient toujours au processus
07/02/2019 Alors qu'il existe toujours beaucoup de confusion autour des différences, des similitudes et des complémentarités entre les technologies RPA et BPM, efforçons-nous de clarifier – en termes simples – ce que recouvre aujou ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
À propos de la lourd...
Sécurité des objets ...
Quand le cloud bousc...
Innovation store – s...
Shiseido porte ses K...
RPA et BPM : on en r...
Les Français et la s...
Dépêches
Datronic rejoint le ...
Bonitasoft fête ses ...
Oracle ERP Cloud lea...
Une nouvelle applica...
Plus de 600 millions...
Un réseau social d'e...
Naissance de SAP.iO ...
Communiqués de presse
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
11ème édition du For...
Esker renforce sa pr...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik