accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
SAP se paye Qualtrics
13/11/2018 Les deux entreprises ont conclu un accord définitif aux termes duquel SAP rachète le pionnier de l'expérience client pour 8 milliards de dollars, ce qui place ce rachat dans le quarteron de tête des opérations de croissa ...
Infor noue un partenariat mondial avec ADP
12/11/2018 L'intégration d'ADP à Infor HCM a pour objectif d'améliorer l'agilité et la bonne gouvernance des comptes internationaux.
Les enseignements d'une enquête sur l'agent public augmenté
12/11/2018 À l'occasion du 1er GovTech Summit européen, événement réunissant les leaders européens et acteurs de l'économie numérique autour d'un objectif de réfléchir ensemble à la manière dont les nouvelles technologie ...
Blackline signe un accord de distribution directe avec SAP
12/11/2018 Aux termes de cet accord, les solutions d'optimisation des processus comptables et financiers de Blackline seront intégrées à l'offre SAP Solution Extensions.
Identifier à la volée les données sensibles interdites par le RGPD
07/11/2018 L'éditeur de solutions de CRM et de Data Analytics Coheris propose aux TPE un outil permettant de mettre en évidence, lors de la saisie de commentaires, les données sensibles interdites par le RGPD.
Premier observatoire de la notoriété et de l'image de l'Intelligence Artificielle (IA) en France
07/11/2018 À l'occasion de Microsoft experiences18, qui se déroule les 6 et 7 novembre au Palais des Congrès de Paris, le collectif de réflexion et d'actions Impact AI, lancé à l'initiative de Microsoft en mars dernier et constitué ...
Sage intègre PayPal
06/11/2018 Sage annonce son partenariat avec le fournisseur mondial de solutions de paiement PayPal, qui devient une possibilité de paiement en ligne intégrée dans les solutions Sage50cloud Ciel et Sage Business Cloud Gestion & Fin ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La Redoute se dote d'une solution EDI
05/11/2018 Dans le cadre sa stratégie de croissance, La Redoute a fait le choix de la solution EDI de Comarch afin d'acquérir une meilleure traçabilité des commandes LDF (Livraison Directe Fournisseur). Cette solution permet à l'en ...
Allopneus.com équipe sa nouvelle plateforme logistique d'un WMS
24/10/2018 Couplée à un système d'automatisation du colisage, du filmage et de l'acheminement des commandes vers les quais d'expédition, la solution de gestion d'entrepôt Reflex WMS de Hardis Group a permis de gagner en efficacité ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
EDF ENR amorce la transformation digitale de son Service Comptabilité en dématérialisant ses factures fournisseurs avec Esker
12/11/2018 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été sollicité par EDF ENR, filiale d’EDF Renouvelables, dédiée à la pose de panneaux solaires et leader du ...
TPE: gestion de stock évolutive sur votre mobile avec Tracerplus
30/10/2018 Partant d’une demande basique récurrente sur les gestions de stock pas chères et évolutives pour TPE, nous avons réalisé une application mobile code barre de gestion des stocks par entrées et sorties ...
WorkPLAN Solutions 2019 R1 se transforme et répond aux besoins de l’industrie du futur aux Salons Solutions de Lyon 2018.
29/10/2018 WorkPLAN, logiciel de Gestion de Projet, continue sa migration vers le déploiement d’outils toujours plus performants en lien direct avec les logiciels de son Groupe Vero Software. WorkPLAN ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Quand l'intelligence artificielle s'annonce au portillon
 
22/06/2017 :: Le Forum CXP, rendez-vous annuel de CXP Group, qui s'est tenu le 15 juin à Paris, était une fois de plus consacré à la transformation numérique des entreprises. Cette année, cette transformation était sous-tendue par l'Intelligence Artificielle (IA) ainsi que par l'IoT (Internet of Things).

La vedette de la journée a sans conteste été Olivier Ezratty, aujourd'hui conseil en stratégie de l'innovation et auteur de l'e-book "Les avancées de l'intelligence artificielle", mais aussi ancien directeur marketing et communication de Microsoft France. Après avoir rappelé que l'IA était née dans les années 1950 avec des systèmes heuristiques s'appuyant sur des moteurs de règles et qu'elle a connu des années fastes lors de la décennie 80, il a souligné que "ça s'était cassé la figure à la fin de la décennie parce qu'il était très difficile de tirer leur savoir-faire des gens des métiers pour établir les moteurs de règles". En effet, il fallait alors mettre à contribution les métiers pour établir ces règles, contribution à laquelle on comprend aisément qu'ils étaient réticents pour diverses raisons allant du manque de disponibilité à la protection du savoir-faire.


Olivier Ezratty

Dans les années 2000, sont apparues de nouvelles techniques comme le machine learning puis le deep-learning. "Mais ça n'a toujours pas permis de savoir gérer correctement les moteurs de règles... Toutefois, cette problématique est en train de se résoudre grâce aux volumes de données et aux possibilités de les analyser". Ce que suggère là Olivier Ezratty, c'est que l'analyse du Big Data et de diverses sources de données allant des réseaux sociaux aux données d'entreprise en passant par les sites Web, se substitue aux métiers. Du coup sont apparues ce qu'on appelle les plate-formes : Amazon Echo et Alexa, Watson d'IBM, Einstein de Salesforce, ou encore la plate-forme GPU Jetson de nvidia, car "l'IA fait évoluer à la fois le logiciel et le hardware, mais aussi les métiers". Pour Olivier Ezratty, ce sont ces plate-formes qui font véritablement la loi dans le monde de d'IA et non les utilisateurs ou les grands constructeurs, à l'instar de ce qui se passe dans le monde de l'automobile, où ce sont les grands sous-traitants qui imposent leurs produits aux constructeurs.

Et l'ERP

La transformation numérique était omniprésente dans toutes les sessions de ce forum, comme l'a souligné Laurent Calot, directeur général de CXP Group, en introduction : "toutes les interventions sont bâties autour de la transformation numérique". Et à travers elle les technologies qui "poussent" fort en ce moment, comme l'IA et l'IoT.

Les deux sessions consacrées aux ERP au cours de ce forum n'ont pas échappé à la règle. Intitulées "Soutenir les nouveaux business models dans le système d'information de gestion" pour la première et "Maîtriser son budget ERP tout en favorisant la transformation numérique de l'entreprise" pour la seconde, elles étaient toutefois l'une comme l'autre plus orientées organisation et stratégie que technologie.


De G. à D. : Eric Foulart - IFS, Isabelle Saint-Martin - Sage, Christophe Nuss - Divalto et Patrick Rahali - CXP Group

En introduction de la première, Patrick Rahali, directeur et market leader de CXP Group, a refait un point sur les évolutions rapides et disruptives qui caractérisent la transformation numérique et constaté que "en France, le numérique n'est pas toujours perçu comme une opportunité par les dirigeants. L'ubérisation fait peur aux entreprises". Et de citer une enquête de KPMG menée auprès de plus de 1 300 dirigeants dans le monde, selon laquelle 91 % des entreprises françaises craignent de se faire "ubériser" et 47 % pensent que le numérique est un phénomène passager, contre 30 % seulement qui jugent la transformation numérique comme stratégique ou essentielle. Une enquête sur la perception de la transformation numérique menée par PAC corrobore ces éléments : ils sont également 30 % à estimer qu'il s'agit d'une question de vie ou de mort dans les 3 ans à venir et 17 % à penser que c'est une question de vie ou de mort maintenant. Autrement dit, les entreprises françaises ne sont pas prêtes à faire leur transformation numérique, ce que confirmeront les intervenants lors du débat qui a suivi : "Non, elles ne sont pas prêtes. Elles ont beaucoup envie de le faire, mais ne sont pas prêtes. La transformation numérique n'est pas encore actée", commente Christophe Nuss, consultant ERP chez Divalto. "Il y a un stress et une prise de conscience, mais il n'est pas sûr que les entreprises soient prêtes", estime de son côté Isabelle Saint-Martin, chef de marché ERP chez Sage. " Le problème n'est pas la technologie, mais ce que veulent réellement faire les entreprises". Seul Eric Foulart, consultant avant-vente chez IFS, s'inscrit en faux : "De plus en plus d'entreprises nous demandent de présenter des solutions et des outils. En tous les cas dans l'industrie, qui est notre marché de prédilection. Mais l'industrie est sans doute en avance sur les autres secteurs", concède-t-il.

Patrick Rahali poursuit sur la nécessité pour l'entreprise de se réinventer au travers d'une nouvelle proposition de valeur passant par plus de services autour des biens, des services et de la donnée. Pour lui, les conditions sont réunies pour une transformation globale, au cœur de laquelle se trouve la donnée : les nouvelles technologies ont engendré de nouveaux entrants dont les offres permettent de gérer les connaissances et les volumes de données au travers de nouveaux services répondant aux nouveaux usages.

En termes d'impacts sur l'ERP et la gestion d'entreprise, "car l'ERP est toujours là", Patrick Rahali estime qu'il faut être "'customer centric' sur le front office (CRM etc.) et 'user centric' sur le back office (ergonomie, intuitivité et simplicité).

Le débat qui a suivi s'est clôturé sur la manière de faciliter l'obtention de budgets dans l'entreprise auprès des directions générales. Isabelle Saint-Martin souligne que "la transformation numérique est un projet d'entreprise" et insiste sur l'important rôle du conseil pour et du partenaire intégrateur pour démontrer le ROI. Pour Eric Foulart, "il importe que les chefs de projets et les DSI prennent en compte la réduction des coûts et fassent des PoC (Proof of Concept)".


Yannick Carriou, CEO de CXP Group, remettant sa distinction à Edouard Epaud, Mytraffic

Les coûts, justement étaient en première ligne dans la seconde session ERP de ce forum. Frantz Killi, directeur de mission chez CXP Group, a rappelé que le "legacy", c'est-à-dire les applications dites héritées, représente encore aujourd'hui 70 % du budget informatique total d'une entreprise. Les DSI doivent donc réaliser des économies sur l'informatique existante afin de financer des projets de transformation numérique. Pour Frantz Killi, "le cloud en particulier, qui permet de transformer des coûts d'immobilisation (CAPEX) en coûts d'exploitation (OPEX) et, est un facteur de lissage et de réduction des coûts. Par ailleurs, il agit aussi comme un levier pour la transformation numérique". En outre, il est aussi un facteur de recomposition de l'écosystème car il redistribue les cartes dans le monde de l'édition et de l'intégration et transforme la relation entre les différents acteurs. "Le modèle de distribution indirect est bousculé par les offres cloud et les équilibres évoluent, notamment, les intégrateurs, qui doivent trouver un nouveau positionnement", explique-t-il. Pour relever ces défis, éditeurs, ESN et fournisseurs de services proposent de nouvelles offres comme des verticaux, des add-on, des outils d'industrialisation et d'automatisation des tests et de nouveaux services comme la TMA, l'hébergement ou le support indépendant, visant à conférer plus d'agilité au SI et à optimiser son exploitation tout en réduisant son budget de mise en œuvre, d'exploitation et de support.


Le forum s'est clôturé par la présentation de huit start-up innovantes et la remise d'un prix à la meilleure, selon le vote du public. C'est la jeune société Mytraffic qui a été élue : Mytraffic aide les commerçants dans leur sélection et leur gestion d'emplacements en s'appuyant sur une plate-forme Big Data. Et au cœur du système d'analyse des importantes quantités d'information permettant d'établir la fréquentation d'un lieu ou d'une zone, on trouve encore un peu d'IA.

Benoît Herr

La GDPR (General Data Protection Regulation) ou réglementation générale sur la protection des données

Elle concernera les données personnelles existant dans tous les pays membres de UE dès le 25 mai 2018 et au sein de ces pays toute personne ou toute organisation qui gère des données de résidents européens.

Elle met en place l'obligation pour les organisations concernées de protéger ces données à caractère personnel (nom, téléphone, coordonnées bancaires etc.) et harmonise les règles qui s'appliquent au sein de l'UE pour lutter contre la violation de données personnelles (destruction, perte, altération ou divulgation). L'organisation devra être en mesure de prouver qu'elle protège les données personnelles et surtout que ces données seront inexploitables en cas de vol.

Pour ce faire, il sera nécessaire de maîtriser les changements de processus internes. La GDPR encadre la durée de conservation des données et leur traçabilité, notamment en cas de sous-traitance, et crée un cadre éthique et de confiance dans le traitement des données.

En cas de non-respect de ces dispositions, l'organisation risque une amende pouvant aller jusqu'à 4 % de son chiffre d'affaires mondial, dans la limite de 20 millions d'euros.

BH

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
RGPD : la CNIL précise les compétences du DPO
06/11/2018 La liste est longue et le nombre de profils insuffisant.
Bien gérer son entreprise à l'ère de l'industrie 4.0
06/11/2018 Difficile de croire que les principales inventions manufacturières d'il y a 200 ans aient été conçues à partir d'un processus aussi rudimentaire que la vapeur. Ces dix dernières années, la gestion d'entreprise et la fabr ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2018 - tous droits réservés
Articles
L'ère du Data Centri...
Gartner promeut de n...
RGPD : la CNIL préci...
Bien gérer son entre...
SAP.iO Foundry, l'ac...
La Redoute se dote d...
Top 250 des éditeurs...
Dépêches
SAP se paye Qualtric...
Infor noue un parten...
Les enseignements d'...
Blackline signe un a...
Identifier à la volé...
Premier observatoire...
Sage intègre PayPal...
Communiqués de presse
EDF ENR amorce la tr...
Cerapedics choisit l...
TPE: gestion de stoc...
WorkPLAN Solutions 2...
...
Convention USF : Esk...
Esker et Rimilia sig...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik