accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
SAP décerne à T-Systems le prix du partenaire services 2018
20/02/2018 Filiale du groupe Deutsche Telekom, T-Systems a obtenu le prix du partenaire services de l'année à l'occasion du "Field Kick-Off Meeting" de SAP à Barcelone. Lors de ce rassemblement annuel, plusieurs prix ont été décern ...
DXC Technology devient partenaire IFS
19/02/2018 DXT Technology rejoint le réseau IFS Partner Network pour étendre l'expertise d'IFS en matière de transformation numérique et renforcer son offre de services auprès de ses clients français.
Sage signe la charte de partenariat entre la DGFiP et les éditeurs de logiciels de paie
16/02/2018 Le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2019. La France adoptera le même mode de prélèvement que la plupart de ses voisins européens, comme l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique ou ...
Accord entre Infor et Integration Point
16/02/2018 Ensemble, les deux éditeurs proposeront un réseau global en matière de conformité, de visibilité et d'exécution de la chaîne logistique, ainsi que de financement des activités commerciales.
Sage et le Moovjee réalisent une opération de coaching
13/02/2018 L'éditeur ouvre ses portes aux jeunes entrepreneurs de l'association Moovjee (mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs), qui est partenaire dans le cadre de la Sage Foundation depuis plus de 5 ans.
Des comportements illégaux et contraires à l'éthique répandus dans les PME européennes
13/02/2018 Une étude récente publiée par BSA - The Software Alliance révèle qu'environ un cinquième (15 %) des employés des petites et moyennes entreprises (PME) en Europe ont connaissance de pratiques illégales ou contraires à l'é ...
Workday annonce la création d'un fond d'investissement
13/02/2018 250 millions de dollars seront ainsi dédiés au développement de nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle, le machine learning, la blockchain et la réalité virtuelle.
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Heineken Espagne divise par 5 le temps de traitement de ses commandes
13/02/2018 Esker a été choisi par Heineken Espagne, groupe leader sur le marché de la bière et du cidre avec les marques Heineken, Cruzcampo, Amstel et Buckler, pour l'automatisation de ses processus de gestion de commandes clients ...
Irati International en pleine croissance
31/01/2018 Irati International conçoit et fabrique en marque blanche, des compléments alimentaires pour les plus grandes marques, en s'appuyant, pour gérer toute son activité de la conception à la livraison, sur la suite logicielle ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
IPC Global Solutions optimise et accélère le traitement de ses commandes grâce à Esker
19/02/2018 IPC Global Solutions fabricant et distributeur de filtres et balais d’essuie-glace pour les industriels du marché automobile, a choisi Esker pour automatiser le traitement de ses commandes clients de ...
HEINEKEN Espagne divise par 5 le temps de traitement de ses commandes et améliore son service client grâce à Esker
12/02/2018 Esker a été choisi par HEINEKEN Espagne, groupe leader sur le marché de la bière et du cidre avec les marques HEINEKEN®, Cruzcampo, Amstel et Buckler, pour l’automatisation de ses processus de gestion ...
ADEO Services confie à Esker la dématérialisation de ses factures fournisseurs
05/02/2018 ADEO Services, société de services des enseignes du Groupe ADEO (Leroy Merlin, Weldom, Bricoman, Zodio…) a fait le choix d’Esker pour dématérialiser ses 25 000 factures fournisseurs frais généraux ann ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Externaliser le support de son ERP
 
27/06/2017 :: Saviez-vous qu'il était possible d'externaliser le support logiciel de son ERP à un acteur indépendant et de réaliser ainsi des économies conséquentes ? Et cela vaut aussi pour les bases de données et autres applications sensibles de l'entreprise.

On se souvient de la polémique qui était née, il y a quelques années, de l'augmentation des tarifs de maintenance de 17 % à 22 % par SAP, relayée par les groupes d'utilisateurs qui sont montés au créneau. Quant au niveau de satisfaction par rapport à cette maintenance, il demeure faible, comme le montre encore la plus récente des enquêtes de satisfaction menée par l'USF (association des Utilisateurs de SAP Francophone), en 2016 : le rapport qualité/prix du niveau de maintenance est listé parmi les sujets qui demeurent à un niveau faible, à 28 % d'avis positifs tout de même, en léger mieux par rapport à la même enquête en 2014 (24 % - voir Les utilisateurs de SAP donnent de la voix). Mais les utilisateurs de SAP ne sont pas les seuls à déplorer le rapport qualité/prix des services de support : il en va de même chez Oracle ou d'autres éditeurs.

Pour Rebecca Wettemann, vice-présidente de Nucleus Research, un cabinet d'analyse qui se spécialise dans le retour sur investissement (ROI) des outils technologiques, au fur et à mesure que les plate-formes ERP ont évolué et gagné en fonctionnalités, le retour sur investissement des plans de maintenance et de support n'a cessé de décliner. La plupart des plate-formes ERP pouvant prendre en charge des dizaines de milliers d'utilisateurs et pour plusieurs milliards de dollars de transactions en toute fiabilité, les mises à jour régulières pour stabiliser l'environnement ne sont
plus une nécessité
". Et pourtant, les éditeurs contraignent leurs clients à une marche forcée vers les montées de versions, lesquelles s'avèrent coûteuses, perturbantes et nécessitent beaucoup de main-d'œuvre, que ce soit dans les petites ou les grandes entreprises. "De nombreux utilisateurs ont plus de deux versions majeures de retard ou utilisent une version sortie plus de sept ans auparavant. Toutefois, ils continuent de s'acquitter des frais de maintenance pour les licences logicielles de ces applications, même s'ils n'enregistrent pas de retour manifeste sur leur investissement. Le ROI de la maintenance des éditeurs est d'autant plus contestable que bon nombre de nouvelles fonctionnalités, de SAP par exemple, sont proposées en tant que nouveaux produits, comme HANA, les outils de business intelligence ou de mobilité. Les clients n'en bénéficient pas en payant par ailleurs des frais de maintenance", poursuit Rebecca Wettemann. Rappelons que les éditeurs ont commencé à facturer 15 % au début des années 1980 ; on est aujourd'hui à 19 %, voire 22 % pour certains. Pour les gros utilisateurs, cela représente de l'ordre de 2 à 5 millions de annuels, soit près du quart du montant de l'achat initial du logiciel.

Des alternatives

Selon Gartner, la plus grande partie des budgets informatiques est consacrée au fonctionnement : selon le cabinet d'analyse, , 87 % sont consacrés au fonctionnement et aux améliorations, ne laissant que 13 % aux nouvelles initiatives. Partant de ce constat et de la nécessité de proposer une offre de support à moindre coût et qualité au moins équivalente, des sociétés comme Spinnaker Support ou Rimini Street sont nées et se sont développées. Créée en 2005 à Las Vegas, cette dernière offre une alternative au cycle infernal des mises à niveau et de la maintenance par la grands éditeurs. L'idée est de libérer les utilisateurs des frais de support toujours plus élevés et des coûts de maintenance dissimulés, notamment des mises à jour plus ou moins obligatoires. "Là où SAP marge à 94 % nous nous contentons de 50 %", explique Catherine Savaete, account director pour l'Europe du Sud chez Rimini Street.


La société propose un support indépendant aux utilisateurs qui souhaitent réduire les frais de maintenance annuels de leurs licences logicielles. Outre les économies réalisées sur les coûts de maintenance en eux-mêmes, elle revendique aussi des économies sur les mises à niveau, le support des applications spécifiques et l'élimination des coûts liés à l'utilisation de ressources internes ou externes pour corriger les spécifiques défaillants. Un Ingénieur support principal (avec au moins 15 ans d'expérience) est affecté à chaque compte client. Il est complété par une équipe d'experts fonctionnels et techniques.

Rebecca Wettemann estime que "le support indépendant constitue une stratégie efficace pour libérer des fonds pour l'innovation et les initiatives stratégiques. En moyenne, les clients de Rimini Street économisent 1,5 fois leurs frais de maintenance éditeur annuels. Il s'agit d'économies significatives, qui peuvent être consacrées aux projets de croissance et à l'innovation". Les fournisseurs de support indépendant couvrent entre autres le code modifié par l'utilisateur sans frais supplémentaires. Près des deux tiers des problèmes que résout un fournisseur de support indépendant sont des problèmes que le programme de support de l'éditeur n'aurait pas couverts.

La société compte aujourd'hui plus de 1 900 clients à travers le monde : elle ne propose pas uniquement ses services pour SAP ou Oracle e-Business Suite, JDEdwards et Peoplesoft, mais aussi pour Siebel, Hyperion, Business Objects, Oracle Fusion et la base de données Oracle, et depuis peu IBM DB2, Microsoft SQL Server et ASE, IQ, SQL Anywhere et Advantage Server de SAP. Le modèle qu'elle propose est disruptif pour ne pas dire révolutionnaire. Pour l'heure, son implantation reste marginale en comparaison du marché mondial, mais si elle devait avoir tendance à se généraliser, elle créerait quelques soucis aux éditeurs et mettrait en péril leur modèle économique. Gageons que ceux-ci ne manqueront pas de réagir.

Benoît Herr

Selon un récent sondage interne de Rimini Street, une majorité des titulaires de licences SAP n'ont pas l'intention de migrer vers S/4HANA

Des directeurs informatiques, directeurs de la technologie, vice-présidents informatiques, responsables et gestionnaires dans de nombreux secteurs d'activités et d'entreprises de toutes tailles basées en Amérique du Nord, en Europe, en Amérique Latine et dans la région Asie-Pacifique ont été interrogés dans le cadre de ce sondage.

Les répondants évoquent l'informatique hybride comme leur stratégie de prédilection pour tirer parti de leur version ECC en place : plus de 50 % des répondants estiment que les coûts d'une nouvelle implémentation de S/4HANA se situent entre 10 et 100 millions de dollars.

La stratégie privilégiée par 89 % des répondants consiste à continuer à utiliser leurs actuelles versions de SAP, dans la mesure où les riches fonctionnalités de celles-ci répondent aux besoins de l'entreprise et constituent la base d'un modèle informatique hybride, qui est donc privilégié. Parmi les répondants au sondage qui envisagent de conserver leur actuelle Business Suite, 30 % adoptent d'ores et déjà une stratégie informatique hybride.

En outre, 65 % des répondants n'envisagent pas de migration ou ne sont pas actuellement engagés dans une migration vers S/4HANA. La principale raison de cet attentisme est "l'absence de solide justification pour l'entreprise et l'incertitude du ROI".

En outre, les participants au sondage citent également le "niveau élevé des coûts de migration et de nouvelle implémentation". Parmi les répondants ayant adopté S/4HANA, 56 % estiment que le coût total d'une nouvelle implémentation liée à une migration vers S/4HANA se situe entre 10 et 100 millions de dollars, c'est-à-dire une dépense considérable, qui rend difficile la justification positive d'une telle migration pour l'entreprise, et que de nombreuses organisations ne peuvent pas se permettre.

BH

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Transformation numérique et gestion du changement : 5 questions clés pour mieux gérer les projets
14/02/2018 "La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent". Il est difficile de dire mieux qu'Albert Einstein. L'ère de l'information dicte de nouvelles règles du jeu. Les outils di ...
Les fausses données envahissent les entreprises
13/02/2018 Une étude de l'entreprise de Dell Technologies RSA révèle que les consommateurs français falsifient intentionnellement leurs données personnelles en ligne.
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
24, 25 & 26 septembre 2018 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2018 - tous droits réservés
Articles
Un ERP de production...
Une charte éthique e...
Transformation numér...
Heineken Espagne div...
Les fausses données ...
Internet des objets ...
Six tendances clés d...
Dépêches
SAP décerne à T-Syst...
DXC Technology devie...
Sage signe la charte...
Accord entre Infor e...
Sage et le Moovjee r...
Des comportements il...
Workday annonce la c...
Communiqués de presse
IPC Global Solutions...
HEINEKEN Espagne div...
...
...
...
ADEO Services confie...
Le Groupe Novatech c...
Evénements
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
Universités d'été 20...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik