accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Datronic rejoint le groupe Oslo
20/02/2019 Avec cette acquisition, le groupe français renforce sa présence dans l'édition métier et renforce son pôle retail, intitulé Oslo Retail, avec plus de 1 000 magasins équipés de ses solutions dans l'Hexagone.
Bonitasoft fête ses 10 ans d'existence
20/02/2019 Alors qu'il vient d'annoncer la dernière version, 7.8, de sa plateforme de "Business Automation", l'éditeur Bonitasoft annonce une croissance de son activité de 45 % et un taux de renouvellement clients de 93 %.
Oracle ERP Cloud leader dans le Magic Quadrant du Gartner
12/02/2019 L'offre ERP Cloud d'Oracle a été reconnue par Gartner pour sa vision exhaustive et sa capacité d'exécution, dans le Magic Quadrant for Cloud ERP for Product-Centric Midsize Enterprises.
Une nouvelle application mobile chez Infor
12/02/2019 Au travers d'une identification unique, Infor Go est une application mobile qui permet d'accéder à de nombreuses applications Infor et propriétaires.
Plus de 600 millions de dollars de CA net pour IFS en 2018
11/02/2019 Grâce à une augmentation spectaculaire (+300 %) des projets cloud et à la vente de licences, l'éditeur suédois clôture son année avec des chiffres records.
Un réseau social d'entreprise dans l'ERP
08/02/2019 Open-Prod, ERP Open Source tourné vers l'activité industrielle, propose désormais des outils collaboratifs avec un réseau social d'entreprise et une plateforme intranet, viennent s'ajouter aux 150 modules déjà existants ...
Naissance de SAP.iO No Boundaries
06/02/2019 Cette nouvelle initiative vise à offrir du capital-risque et un accompagnement aux entrepreneurs sous-représentés. Elle va notamment financer et accompagner plus de 200 start-up dirigées par des femmes et issues de la di ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Shiseido porte ses KPI stratégiques sur iPhone
11/02/2019 Le groupe mondial de cosmétique devait rajeunir et automatiser son reporting pour en offrir l'accès à tout moment aux décideurs. Avec le prestataire Karamba, l'entreprise a adopté SAP Analytics Cloud, ouvrant et sécurisa ...
L'EISTI redonne la main aux utilisateurs pour le reporting
26/12/2018 Avec les HANA Rapid Views de Decivision, l'école d'ingénieurs booste les possibilités analytiques de SAP HANA.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
Ça bouge chez CalvaEDI, la filiale d’Esker spécialisée dans l’Echange de Données Informatisé (EDI)
04/02/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce le changement de gouvernance et l’emménagement dans de nouveaux locaux de sa filiale CalvaEDI, spéci ...
Esker certifiée point d’accès pour la plateforme PEPPOL par l’IMDA à Singapour
10/01/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce son autorisation en tant que point d’accès PEPPOL par l’agence gouvernementale singapourienne IMDA ( ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Le cloud en appui
 
06/07/2017 :: Sur le thème de "la vague d'après, quelles seront les prochaines disruptions", la Cloud Week Paris Région s'est ouverte sur une conférence dite "des visionnaires" prônant une innovation éthique, se servant du cloud comme appui technologique mais ne l'encensant pas nécessairement sur le mode "en dehors du cloud point de salut".

Huit intervenants au total, pour vingt minutes chacun, des intervenants venus d'horizons très divers, de Laurence Parisot, présidente de Gradiva et ex-patronne du MEDEF, à Philippe Bournhonesque, CTO d'IBM France, en passant par le colonel de gendarmerie Éric Freyssinet ou Max Schrems, étudiant en droit autrichien devenu célèbre pour avoir gagné un procès contre Facebook pour violation du droit de l'UE dans le domaine de la protection des données privées et le transfert de données personnelles à la NSA dans le cadre du programme PRISM.

C'est Corinne Versini, fondatrice de Genes'Ink et pionnière dans la conception, le développement et la fabrication de nanoparticules actives incorporées dans des formulations d'encres destinées au marché de l'électronique imprimée, qui a ouvert le bal sur une évocation de son parcours personnel en forme de plaidoyer pour la préservation des ressources de la Terre pour les générations à venir. Citant François Rabelais dans Pantagruel, elle a terminé son allocution sur "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme", une assertion considérée par certains comme l'amorce de la bioéthique. "Les vraies questions à se poser sont d'ordre éthique et non scientifiques", a rajouté Corinne Versini.


Laurence Parisot, présidente de Gradiva et ex-patronne du MEDEF

Autre allocution très orientée éthique, sur un mode encore plus apeurant, celle de Laurence Parisot, qui a commencé en citant le linguiste Alain Rey, pour qui "il existe deux types de visionnaires. Le premier est illuminé, pris par une force quasi-surnaturelle, qui peut être dangereux, manipulateur et tyrannique. Et le second est profondément intuitif, réfléchit à son intuition, à l'instar d'un Jules Verne. Au travers de ces deux définitions, on voit qu'une innovation peut être extraordinaire ou au contraire dangereuse", commente Laurence Parisot. Et d'insister sur le risque, dans "le monde d'aujourd'hui, qui est à hauts risques. Devant toute innovation, nous devons nous poser la question du 'worst case scénario' et surfer sur la révolution digitale de manière intelligente. Pour cela, il faut avoir la culture du risque et se poser les bonnes questions". Comment faire pour que le pire n'arrive pas ? Pour Laurence Parisot, femme issue du monde des entreprises, "nous devons, dans nos entreprises, nous poser des questions éthiques. En France, nous manquons de réflexions éthiques", estime-t-elle. Et de terminer par un parallèle avec l'industrie nucléaire, qui peut être civile ou militaire, et une autre citation encore, du poète Pierre Reverdy : "l'éthique, c'est l'esthétique du dedans".

À l'opposé, l'intervention de Philippe Bournhonesque, CTO d'IBM France, à propos des fondamentaux de l'entreprise numérique d'aujourd'hui et de demain a sans doute été la plus technique. Il a démarré sur les problèmes NP, c'est-à-dire non déterministes polynomiaux, que l'on ne saurait pas résoudre aujourd'hui, pour embrayer ensuite sur les ordinateurs quantiques, capables de résoudre ce genre de problèmes, sans oublier de mentionner bien sûr qu'IBM vient de sortir l'ordinateur de ce type le plus puissant à ce jour, équipé d'un processeur à 16 qubits (unité de stockage d'information quantique). Puis il est passé sur la donnée : "dans 6 ans, 57 000 nouveaux objets seront connectés chaque seconde", affirme-t-il. Et pour recoller avec IBM et la thématique qui a été celle de la journée, il a affirmé que "Watson et l'éthique étaient au cœur du travail de la compagnie aujourd'hui". De quoi faire rêver et nous rassurer quant au rôle central qu'entend bien jouer IBM dans les évolutions qui nous attendent.

Deux juristes ont également livré leurs visions. Le premier, l'autrichien Max Schrems, a brossé un tableau de de la protection des données privées sur fond de RGPD, pour conclure qu'il fallait s'attendre à voir émerger de plus en plus de problèmes légaux et de moins en moins de problèmes techniques. Surtout lorsqu'on sait que les lois européenne et américaine sont antinomiques dans leur principe sur cette question et qu'il faudra nécessairement en violer une des deux. Cette tendance a sans doute les faveurs du second juriste, Donald Callahan, co-fondateur et associé du cabinet de recherche et de conseil The Duquesne Group. Il a lui aussi dépeint un avenir assez apeurant, faisant intervenir "des milliards et des milliards d'interconnexions que personne ne maîtrise vraiment". Et de donner l'exemple du véhicule autonome qui, dans certains cas, devra faire des choix et prendre une décision en une fraction de seconde. "Laquelle va-t-il prendre ? Et surtout, qui va-t-on tenir pour responsable ?". Là encore, l'orateur a insisté sur la nécessité de mettre de l'éthique dans les systèmes d'intelligence artificielle. Et pour reboucler sur la protection des données privées et les libertés, il a rappelé que "les générations qui nous ont précédés ont sacrifié des millions de vies humaines lors des guerres sanglantes pour la liberté. Sommes-nous prêts à sacrifier celle-ci aujourd'hui au nom de la protection contre une hypothétique attaque terroriste ?" À cette question Donald Callahan répond non.

Intéressante aussi, l'intervention de ce colonel de gendarmerie, Éric Freyssinet, chef de la Mission Numérique de la Gendarmerie Nationale (MNGN), qui après avoir rappelé les fondamentaux de la mission de la gendarmerie a détaillé les menaces et les attaques que nous avons connues récemment, dont Wannacry. Et d'expliquer que si les cybercriminels s'adaptent aux nouvelles technologies, la gendarmerie aussi, au travers par exemple de nouveaux outils et de nouvelles applications, comme NeoGend, pour laquelle 65 000 terminaux seront déployés d'ici fin 2017, en plus des 10 000 déjà existants. Il s'agit d'un outil sur tablettes et smartphones permettant, par exemple, d'interroger les bases de données et de vérifier directement que le véhicule n'est pas répertorié au fichier des voitures volées, lors d'un contrôle.

Antoine Petit, PDG et président de l'INRIA (Institut National de Recherches en Informatique et Automatique) et président de l'IHEST (Institut des Hautes Études pour la Science et la Technologie), au travers de son allocution intitulée "le futur numérique sera ce que nous en ferons", est resté optimiste. Il a apporté sa contribution au thème de l'éthique en évoquant les "problèmes de société" engendré par le numérique et a déclaré que si "l'IA va supprimer des emplois, elle va aussi en créer de nombreux autres".


Philippe Bournhonesque, CTO d'IBM France

Dernier intervenant, Jean-Charles Samuelian, co-fondateur et CEO d'Alan, la première assurance santé numérique en Europe et première assurance indépendante agréée depuis 1986 en France, était aussi le seul représentant du monde des start-up dans ce panel. Dans une vie antérieure, il avait créé Expliseat, une société née en 2011 et qui propose des sièges d'avion de classe économique révolutionnaires. Depuis l'an dernier, il a changé de métier et s'attaque au monde de la mutuelle à la vitesse de l'éclair. Il a levé 12 millions d'euros fin 2016 et obtenu son agrément en huit mois seulement.


Les technologies constitutives de la "vague d'après" paraissent pour la plupart connues aujourd'hui et, si l'on en croit les différents intervenants à cette conférence, ne devraient pas poser de problèmes majeurs autres que ceux de leur développement et de leur adoption. En revanche, elles paraissent bien plus disruptives dans leurs aspects humains et sociétaux que celles que nous avons connues de par le passé. C'est dans ce domaine qu'il faut mener une vraie et profonde réflexion avant de les exploiter à corps perdu.

Benoît Herr

Les 5 lauréats des Trophées du Cloud

Chaque année, l'association Eurocloud met à l'honneur des organisations qui ont transformé les usages de leur entreprise ou de leur client à travers le cloud. Pour l'édition 2017, 11ème du nom, qui a eu lieu à l'issue de la "conférence des visionnaires", les Trophées du Cloud, attribués par un jury d'experts et d'entreprises utilisatrices présidé par Kareen Frascaria, 4 lauréats ont été dévoilé ainsi qu'un coup de cœur.

Catégorie meilleur cas client :
Nommés : Moskitos – Peugeot, Objectif Libre - France Université Numérique (FUN) et OpenDataSoft - Endetec Veolia
Le lauréat est Moskitos - Peugeot

Catégorie meilleur service d'accompagnement et de conseil vers le cloud :
Nommés : Apsia, Beamap et Cirruseo
Le lauréat est Beamap

Catégorie meilleure solution cloud
Nommés : Limonetik-EBRC, Tinubu et Toucan Toco
Le lauréat est Toucan Toco

Catégorie meilleure start-up :
Nommés : Blue DME, Cycloid, MaPUI et Sil Lab Innovations
Le lauréat est Cycloid

Trophée coup de cœur : MaPUI.
Le Jury a été séduit car il s'agit d'un bel exemple de ce que le cloud peut apporter aux bonnes idées : cette plate-forme d'échange de médicaments entre hôpitaux pour réduire le gaspillage peut ainsi être un outil facilement accessible, sécurisé et qui permet de générer facilement des données en temps réel, pour optimiser les stocks ou générer des statistiques et atteindre ses objectifs facilement.

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
À propos de la lourde amende que risque Facebook aux États-Unis
20/02/2019 Après l'amende record de 50 millions d'euros infligée par la CNIL à Google dans le cadre du RGPD en début d'année, cette nouvelle sanction qui pourrait atteindre le montant exceptionnel de 2 milliards de dollars, rappell ...
RPA et BPM : on en revient toujours au processus
07/02/2019 Alors qu'il existe toujours beaucoup de confusion autour des différences, des similitudes et des complémentarités entre les technologies RPA et BPM, efforçons-nous de clarifier – en termes simples – ce que recouvre aujou ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
À propos de la lourd...
Sécurité des objets ...
Quand le cloud bousc...
Innovation store – s...
Shiseido porte ses K...
RPA et BPM : on en r...
Les Français et la s...
Dépêches
Datronic rejoint le ...
Bonitasoft fête ses ...
Oracle ERP Cloud lea...
Une nouvelle applica...
Plus de 600 millions...
Un réseau social d'e...
Naissance de SAP.iO ...
Communiqués de presse
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
11ème édition du For...
Esker renforce sa pr...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik