accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Datronic rejoint le groupe Oslo
20/02/2019 Avec cette acquisition, le groupe français renforce sa présence dans l'édition métier et renforce son pôle retail, intitulé Oslo Retail, avec plus de 1 000 magasins équipés de ses solutions dans l'Hexagone.
Bonitasoft fête ses 10 ans d'existence
20/02/2019 Alors qu'il vient d'annoncer la dernière version, 7.8, de sa plateforme de "Business Automation", l'éditeur Bonitasoft annonce une croissance de son activité de 45 % et un taux de renouvellement clients de 93 %.
Oracle ERP Cloud leader dans le Magic Quadrant du Gartner
12/02/2019 L'offre ERP Cloud d'Oracle a été reconnue par Gartner pour sa vision exhaustive et sa capacité d'exécution, dans le Magic Quadrant for Cloud ERP for Product-Centric Midsize Enterprises.
Une nouvelle application mobile chez Infor
12/02/2019 Au travers d'une identification unique, Infor Go est une application mobile qui permet d'accéder à de nombreuses applications Infor et propriétaires.
Plus de 600 millions de dollars de CA net pour IFS en 2018
11/02/2019 Grâce à une augmentation spectaculaire (+300 %) des projets cloud et à la vente de licences, l'éditeur suédois clôture son année avec des chiffres records.
Un réseau social d'entreprise dans l'ERP
08/02/2019 Open-Prod, ERP Open Source tourné vers l'activité industrielle, propose désormais des outils collaboratifs avec un réseau social d'entreprise et une plateforme intranet, viennent s'ajouter aux 150 modules déjà existants ...
Naissance de SAP.iO No Boundaries
06/02/2019 Cette nouvelle initiative vise à offrir du capital-risque et un accompagnement aux entrepreneurs sous-représentés. Elle va notamment financer et accompagner plus de 200 start-up dirigées par des femmes et issues de la di ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Shiseido porte ses KPI stratégiques sur iPhone
11/02/2019 Le groupe mondial de cosmétique devait rajeunir et automatiser son reporting pour en offrir l'accès à tout moment aux décideurs. Avec le prestataire Karamba, l'entreprise a adopté SAP Analytics Cloud, ouvrant et sécurisa ...
L'EISTI redonne la main aux utilisateurs pour le reporting
26/12/2018 Avec les HANA Rapid Views de Decivision, l'école d'ingénieurs booste les possibilités analytiques de SAP HANA.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
Ça bouge chez CalvaEDI, la filiale d’Esker spécialisée dans l’Echange de Données Informatisé (EDI)
04/02/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce le changement de gouvernance et l’emménagement dans de nouveaux locaux de sa filiale CalvaEDI, spéci ...
Esker certifiée point d’accès pour la plateforme PEPPOL par l’IMDA à Singapour
10/01/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce son autorisation en tant que point d’accès PEPPOL par l’agence gouvernementale singapourienne IMDA ( ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
L'innovation numérique au service des métiers et des utilisateurs
 
10/10/2017 :: Tel était le fil rouge de l'édition 2017 de la convention de l'USF à Lille, 17ème du nom et principal événement français de l'écosystème SAP. Une édition particulièrement riche et fréquentée.

Ce sont en effet quelque 1 400 personnes, membres de l'USF (association des Utilisateurs SAP Francophones), exposants et partenaires, qui se sont retrouvées à Lille Grand Palais durant deux jours, les 4 et 5 octobre dernier, autour de 7 conférenciers de haut niveau, comme nous l'allons voir.

Au cours de son introduction, Claude Molly-Mitton a annoncé que cette convention serait sa dernière en tant que président de l'USF, puisqu'il souhaite passer la main, après huit années à la tête de l'association. Un autre président accueillera donc les conférenciers à Lyon les 11 et 12 octobre 2018.


Claude Molly-Mitton

Autre annonce, celle des dernières publications de l'association, à savoir deux notes de perspectives, l'une sur la mobilité et l'UX sur SAP, l'autre sur le pilotage 2.0 des centres de compétences SAP. Et surtout un livre blanc sur les audits de licences SAP, rédigé en commun avec le Cigref. Pour Claude Molly-Mitton, "l'audit de licences est utilisé comme levier commercial". "Si nous prenons quelqu'un le doigt dans le pot de confiture, nous lui demandons de l'argent. Et nous le ferons toujours, car si nous ne le faisions pas, nous pourrions fermer la boutique", se défend Marc Genevois, directeur général de SAP France. Quant aux accès indirects, les outils utilisés pour auditer les licences ne les détectent pas toujours, mais permettent parfois de détecter une suspicion d'accès indirect.

Sur ce dernier sujet, SAP, par la voix de son directeur général France Marc Genevois, avait en 2016 déclaré ne pas avoir de position tranchée et être en train de prendre conscience du problème. Aujourd'hui, l'éditeur a dépassé le stade de la prise de conscience et s'est lancé dans une campagne plutôt agressive envers ses clients. Si en France nous n'avons pas encore connu de procès retentissant comme celui de Diageo au Royaume-Uni, qui a défrayé la chronique, il n'est pas exclu que cela arrive un jour. Marc Genevois cherche cependant à calmer le jeu en déclarant "Nous ne préconisons pas la voie judiciaire, mais recherchons d'abord un arrangement. Notre métier est d'aider nos clients dans leur métier, pas de leur intenter des procès". Et de préciser que "nous ne demandons pas à être payés pour l'accès aux données des clients, mais pour l'utilisation de l'intelligence embarquée dans nos solutions".

Nous reviendrons plus longuement sur ce livre blanc, les audits de licences et les accès indirects dans un article à venir.

Les robots ont des droits

C'est Alain Bensoussan, l'avocat technologue et futurologue bien connu, qui a ouvert la première matinée. Alain Bensoussan est également le fondateur de l'association du droit des robots et c'est sur ce thème qu'il a axé sa présentation.


Alain Bensoussan

Il appelle à la création d'un cadre juridique pour les robots, qu'il dépeint comme capables de comprendre et d'apprendre. Il distingue bien deux types de robots : les robots physiques et les robots logiciels. Seuls les premiers sont capables de modifier l'environnement.

"La 'personne' robot est libre et non contrôlée. C'est une personne juridique singulière, à part entière, car un robot a des attributs qui l'identifient, comme une adresse IP, une gouvernance et une assurance". Le droit classique est incapable de fournir une solution dans de nombreux cas, comme par exemple celui d'un accident impliquant une voiture autonome qui choisirait de percuter le véhicule d'en face où un seul humain a pris place plutôt que celui occupé par quatre humains. "L'avocat général va soutenir que le coupable est celui qui a écrit le code", estime-t-il.

Et de proposer la création d'un droit prospectif, un droit de l'IA, une charte, intégrant responsabilité, traçabilité et dignité, mais aussi la décision en dernier ressort : "Qui la prend ? L'humain ou le robot ? Les robots, il va nous falloir apprendre à vivre avec...".

Impact du numérique sur le travail

Retour à des choses plus terre-à-terre avec Denis Pennel, observateur des ruptures du travail et de l'emploi, dont les missions consistent à promouvoir les intérêts des services pour l'emploi privés auprès des institutions de l'Union européenne et des grandes organisations internationales.

Il explique que l'essor actuel de l'économie à la demande, qui impacte tous les secteurs, bouleverse l'organisation du travail. "C'est la fin de l'unité de lieu, de temps et d'action au travail. C'est la 'mobilité' ; 25 % des travailleurs en Europe sont déjà nomades. En outre, on observe une porosité croissante entre vie professionnelle et personnelle", constate-t-il. C'est aussi le retour du travail à la tâche, avec notamment ces micro-tâches payées quelques centimes qui se développent à l'heure actuelle, ainsi que la résurgence des freelances.

Et de terminer sur une note positive en affirmant que les robots et le numérique ne suppriment pas nécessairement d'emplois. " Les chiffres le montrent : le travail va sans doute prendre moins de place dans nos vies, mais pas disparaître. D'ailleurs, la technologie a toujours créé plus d'emplois qu'elle n'en a détruit". En d'autres termes, on va peut-être vers La fin du salariat et/ou du CDI et le multi-activité. "Le plein emploi est mort, vive le plein travail", conclut-il

La matinée s'est terminée sur l'intervention de Catherine Barba, qualifiée de "serial entrepreneuse du numérique", qui évolue dans le marché du retail. Installée à New-York depuis deux ans, elle se spécialise dans l'accompagnement de start-up. "La transformation numérique s'accélère. Et vous ?", a-t-elle lancé en forme de défi.

Décalage

Après l'intervention de Marc Genevois, qui "veut faire de la France l'entité SAP la plus innovante de tous les pays" et la remise des SAP Quality Awards (cf. encadré), la seconde matinée s'est terminée sur des interventions un peu décalées, comme de coutume à l'USF.

Ainsi Guy Vallancien, professeur de médecine, ancien dirigeant du département d'urologie à l'institut mutualiste Montsouris et auteur de l'ouvrage "La médecine sans médecin, le numérique au service du malade" (Éditions Gallimard - 2015), veut-il passer "de l'homme réparé à l'homme augmenté".


Guy Vallancien

Ce n'est pas la première fois que l'USF laisse une place au mouvement transhumaniste dans ses conventions. Mais c'est bien la première fois qu'une intervention de ce type se termine par une standing ovation. "L'être sachant que je suis va disparaître au profit de l'être d'expérience. Car la machine apprend grâce au deep learning". Et souvent, elle fait mieux les choses : "on arrive aujourd'hui, grâce à l'imagerie, à détecter des cancers extrêmement précoces. C'est aussi une machine qui analyse le génotype, car notre cerveau en serait bien incapable". Toutefois, Guy Vallancien reste sceptique quant à la perpétuelle quête d'immortalité de l'Homme, qui "serait l'horreur... et ferait de nous tous des vieux cons". Et de conclure en appelant de ses vœux une "COP digitale sur le plan planétaire".

Le dernier intervenant, décalé lui aussi est un Youtuber : Bruce Benamran, qui sur sa chaîne Youtube e-penser présente des émissions de vulgarisation sur des sujets principalement scientifiques, excelle dans l'art de la digression et du coq-à-l'âne. Une conclusion divertissante à cette convention, même si comme l'a souligné Bruce Benamran en préambule à son intervention, "il partait avec un handicap, car l'intervenant précédent sauve des vies, lui".

Benoît Herr

Remise des SAP Quality Awards

Elle a cette année été réalisée par l'USF et ses membres, partie prenante dans le jury. Ils ont récompensé les meilleurs projets SAP dans trois catégories : Fast Delivery, Business Transformation et innovation.

Dans la catégorie Fast Delivery, c'est But International qui a décroché le bronze pour son projet SAP Business Objects Site on HANA. L'argent a été attribué à la PME spécialisée dans l'extraction d'algues et les gélifiants Algaia pour son projet SAP All in One, mené avec Gfi-ROFF. L'or est revenu au Groupe SAFO pour son projet SAP S4/HANA Retail & Customer Activity Repository, mené avec Beyond Technologies.

Dans la catégorie Business Transformation, la société Boulanger a obtenu le bronze pour son projet SAP Planning for retail on HANA, réalisé avec delaware. L'argent est revenu à la société Guerbet pour SAP Business Suite on HANA, un projet mené conjointement avec Capgemini et PwC. Et l'or a été attribué à Amadeus pour son projet SAP Portfolio & project management on HANA Enterprise Cloud, mené avec SOA People.

Dans la catégorie innovation, c'est la société SEF Textile (Société d'Enduction et de Flockage) qui a obtenu le bronze pour son projet SAP Business ByDesign, implémenté par Aldaïs. Cdiscount a décroché l'argent pour son projet SAP Successfactors Suite, mené avec Arago Consulting. Et l'or est revenu au "petit poucet" de l'assemblée, Medaviz (l'avis médical en un clic), une TPE de 5 personnes (mais dont les effectifs devraient bientôt passer à 7...) pour son projet SAP Business One on HANA, mené avec W3Com.
BH


Les lauréats des "SAP Quality Awards"
 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
À propos de la lourde amende que risque Facebook aux États-Unis
20/02/2019 Après l'amende record de 50 millions d'euros infligée par la CNIL à Google dans le cadre du RGPD en début d'année, cette nouvelle sanction qui pourrait atteindre le montant exceptionnel de 2 milliards de dollars, rappell ...
RPA et BPM : on en revient toujours au processus
07/02/2019 Alors qu'il existe toujours beaucoup de confusion autour des différences, des similitudes et des complémentarités entre les technologies RPA et BPM, efforçons-nous de clarifier – en termes simples – ce que recouvre aujou ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
À propos de la lourd...
Sécurité des objets ...
Quand le cloud bousc...
Innovation store – s...
Shiseido porte ses K...
RPA et BPM : on en r...
Les Français et la s...
Dépêches
Datronic rejoint le ...
Bonitasoft fête ses ...
Oracle ERP Cloud lea...
Une nouvelle applica...
Plus de 600 millions...
Un réseau social d'e...
Naissance de SAP.iO ...
Communiqués de presse
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
11ème édition du For...
Esker renforce sa pr...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik