accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Lancement de Docuware 7.1
21/05/2019 L'éditeur de solutions GED et workflow annonce la V7.1 de sa solution éponyme. Le principal atout de cette nouvelle version réside dans le traitement automatique des lignes de factures. En outre, la nouvelle licence util ...
La croissance organique du top 10 des ESN en ligne avec le marché
20/05/2019 teknowlogy Group vient de publier son classement 2018 des ESN. Le bilan est plutôt bon : 9 ESN du top 10 ont bénéficié d'une croissance cumulée supérieure à celle du marché, à 5,3 %.
Renaissance Numérique et Syntec Numérique appellent à se saisir de la révolution des données
15/05/2019 Les données rebattent les cartes de notre économie et de notre société et redistribuent les jeux de pouvoirs au sein de nos organisations et entre pays. Mais cette mise en données du monde est une réalité qui n'est pas t ...
Opentext prévoit de nouveaux services de gestion de contenus
15/05/2019 Ces nouveaux services cloud fonctionneront avec SAP Cloud Platform afin d'harmoniser les services de données et de contenus.
delaware présente FAST-VIM
15/05/2019 Intégrateur de solutions SAP sur le marché français, delaware France présente sa solution FAST-VIM (Vendor Invoice Management), une offre permettant aux utilisateurs d'environnements SAP de gérer leurs factures entrantes ...
Unit4 lance des migrations cloud à prix forfaitaire
14/05/2019 Toujours à l'occasion de sa conférence utilisateurs Connect à Amsterdam, Unit4 a annoncé proposer à ses clients des migrations vers le cloud au forfait, pour leur permettre de bénéficier plus rapidement d'une expérience ...
Unit4 propose son bot Wanda en standard
14/05/2019 À l'occasion de sa conférence utilisateurs Connect, qui se tient ces jours-ci à Amsterdam, l'éditeur néerlandais Unit4 a annoncé que son bot Wanda serait intégré en standard à son ERP Business World pour aider les entrep ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Nataïs va utiliser la blockchain pour offrir plus de transparence au consommateur
10/05/2019 Grâce à son service de blockchain, SAP, via son CO-Innovation Lab (COIL) et son partenaire STMS, aide le producteur français de popcorn Nataïs, leader européen du maïs à éclater, à numériser sa chaîne d'approvisionnement ...
Le lunetier français Morel se développe à l'international
06/05/2019 Après avoir mis en œuvre la solution Infor M3 Fashion en France et en Suisse l'an dernier, Morel poursuit le déploiement sur l'ensemble de ses filiales afin de garantir un système d'information centralisé, moderne, fiabl ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Le Groupe Lapeyre choisit Esker pour digitaliser son cycle Purchase-to-Pay
21/05/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un contrat avec le Groupe Lapeyre™, filiale du Groupe Saint-Gobain, spécialisée dans ...
HighCo dématérialise 100% de ses factures fournisseurs avec Esker
08/04/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par le Groupe HighCo, société spécialisée dans les solutions marketing intelligentes, pour déma ...
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
État de l'art et annonces de l'État
 
13/07/2018 :: À l'occasion des "rencontres du cloud", journée inaugurale de la quatrième édition de la Cloud Week Paris, organisée par l'association Eurocloud France le 3 juillet dernier, le secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, a annoncé une stratégie cloud ambitieuse pour l'État. L'occasion de faire un état de l'art du cloud et de son adoption en France.

Thomas Schaumburg, associé Technology Transformation chez KPMG, a planté le décor en introduction de cette journée en présentant l'étude KPMG/Harvey Nash 2018. "Il s'agit d'une photographie du marché en France et à l'international", a-t-il expliqué. "Elle est conduite depuis 20 ans et sonde les communautés IT". Elle a porté sur 3 958 décideurs IT dans 84 pays, dont 6 % de CEO, 42 % de DSI et 17 % de cadres dirigeants.

Il déplore d'emblée que la profession ne compte que 12 % de femmes (contre 10 % l'année précédente, toutefois) mais constate que les budgets IT sont en forte augmentation : ils sont 49 % à atteindre leur plus haut niveau depuis le début de cette étude annuelle et 47 % des répondants pensent que les équipes IT vont se renforcer. En revanche, l'étude montre que les DSI membres du comité de direction sont moins nombreux de 9 % par rapport à l'année passée. Ils sont d'ailleurs aussi 8 % de moins à estimer que leur influence grandit.


Thomas Schaumburg, associé Technology Transformation chez KPMG

Les trois premières priorités de transformation dans les DSI sont l'amélioration des processus métier, la stabilisation de l'IT et l'amélioration de l'efficacité opérationnelle. Quant aux trois priorités qui montent en puissance cette année, il s'agit de l'amélioration de la cybersécurité (+23 %), de la gestion du risque opérationnel et de la conformité (+12 %) et, ce qui rejoint les premières, l'amélioration des processus métier (+5 %).

La carence en ressources humaines se poursuit : plus du tiers (35 %) des répondants déclarent ne pas être en mesure de recruter et de développer les compétences dont ils ont besoin. Le Big Data et l'analytique sont les deux domaines dans lesquels cette carence se fait le plus ressentir (46 %). Il est également intéressant de noter que, alors que la chasse aux talents est devenue internationale, ils sont environ un tiers à estimer que la politique de délivrance des visas de travail par les divers pays impacte directement leurs recrutements et constitue un frein au développement de leur organisation.

La stratégie en question

55 % des répondants à l'enquête estiment que l'IT n'est que modérément voire pas du tout alignée avec le métier. Et parmi la population des DSI, ils sont 78 % à estimer la même chose. Les organisations qui considèrent avoir une stratégie efficace sont celles qui favorisent la croissance de chiffre d'affaires et/ou de clientèle. La présence d'un CDO (Chief Digital Officer) favorise également l'efficacité de l'entreprise en exploitant mieux les données clients : les entreprises qui en ont recruté un ont deux fois plus de chances d'avoir une stratégie numérique claire et généralisée.

Mais seulement 32 % des entreprises ont mis en œuvre une stratégie numérique à l'échelle de toute l'organisation, ce qui est un recul par rapport à l'année précédente et signifie pour les instigateurs de l'enquête que les DSI sont en train de repenser leur approche du numérique. En outre, parmi ces 32 %, elles sont tout de même 78 % à estimer que leur stratégie numérique n'est pas vraiment appliquée. "Les stratégies numériques en sont encore à leurs balbutiements", estime Thomas Schaumburg. "La plupart des investissements dans le numérique sont encore centrés sur le 'front-end' et non sur les activités opérationnelles plus fondamentales". Et les organisations réclament l'appui de leurs directions générales : 38 % des répondants estiment que leur stratégie numérique serait vouée à l'échec sans une évolution de la culture d'entreprise vers l'expérimentation et l'innovation.

En revanche, les DSI se déclarent plutôt satisfaits de leur carrière : 46 % ont bénéficié d'augmentations de salaire cette année, mais curieusement seulement 25 % en France. Et dans l'ensemble ils sont 78 % à être sont satisfais de leur job. Mais là encore la France se distingue avec un petit 26 % de satisfaits.

Au global, la tendance à aller vers le SaaS et le cloud se poursuit, y compris s'agissant des ERP, mais aussi des applications métier. Emmanuelle Olivié-Paul Markess directrice associée et analyste responsable des programmes chez Markess by exaegis confirme les dires de Thomas Schaumburg : "on assiste depuis six mois à un an à un mouvement très net des entreprises en direction d'un pilotage par la donnée et vers la migration les applications héritées vers le SaaS. Une étape a été franchie".

L'État arrive aussi

Le secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi a profité de ces rencontres du cloud pour annoncer l'ambitieuse stratégie cloud de l'État pour les années à venir. "Le cloud est une opportunité incroyable pour l'État. La culture des salles blanches est révolue ; et s'il existe encore des activités traditionnelles, dans lesquelles l'État doit tout maîtriser de A à Z, de nombreuses activités ne sont pas sensibles". Et il ajoute que "l'idée n'est pas de faire des économies mais que le numérique soit plus performant et aie plus d'impact, pour plus de services aux citoyens. L'objectif est de dématérialiser à 100 %, avec une sécurité maximale et un maximum de convivialité". C'est l'État plate-forme vers lequel va la volonté des dirigeants, même si côté budget des questions se posent encore.


Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du numérique

Pour répondre à ces objectifs, Mounir Mahjoubi dévoile une stratégie à trois étages s'appuyant sur une offre de cloud hybride en fonction des usages et de la sensibilité des données, permettant ainsi à chaque administration de choisir la solution qui lui convient le mieux :
- Un cloud interne, dédié aux données et applications sensibles, accessible à l'ensemble des ministères via un portail interministériel. Hébergé par l'administration, ce cloud sera conforme aux exigences régaliennes de sécurité ;
- Un cloud dédié pour les données et applications de sensibilité moindre, reposant sur une offre externe personnalisée pour les besoins de l'État et hébergé sur des infrastructures dédiées. L'ANSSI en supervisera la sécurité ;
- Un cloud externe, dédié aux données et applications peu sensibles, constitué d'un catalogue d'offres cloud accessibles sur Internet, porté par des centrales d'achat public pour en faciliter la commande.

Le ministre commente : "ce qui importe, ce sont les usages, et avec la massification, il faut de l'agilité, y compris des personnes. Car le plus grand enjeu, ce n'est pas la technologie mais les humains : comment les former, les amener à penser cloud, à comprendre le cloud... Pour les agents de l'État par exemple, le cloud est quelque chose de nouveau".

Henri Verdier, DINSIC (Directeur Interministériel du Numérique et du Système d'Information et de Communication de l'État) confirme la volonté de l'État et précise que "26 millions d'euros ont d'ores et déjà été débloqués il y a quelques semaines pour amorcer la mise en place de cette stratégie. L'idée qu'il faut une stratégie 'cloud first' est sur la bonne voie". Reste à voir si ce sont les entreprises françaises, européennes ou américaines qui vont bénéficier de ce marché. On espère que l'État français fera confiance à des champions européens du cloud comme OVH et pas nécessairement comme la SNCF qui, au terme de 11 mois d'appels d'offres, vient de confier à Microsoft et IBM son immense projet de migration de ses 1 425 applications dans le cloud.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Le RGPD un an après : ce que l'on a appris
22/05/2019 Le 25 mai, les entreprises qui traitent les données personnelles des résidents de l'UE célèbreront le premier anniversaire de l'application du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Comment optimiser l'utilisation des données à travers une gestion intelligente de l'information ?
13/05/2019 En 2019, la quantité de toutes les données sur Terre est de 2,7 Zettabytes, ce qui équivaut à 200 milliards de films HD. Bien sûr, cet amas de données croit à une vitesse fulgurante et double tous les deux ans. À titre d ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Le RGPD un an après ...
Les apports de l'IA ...
Connaitre les possib...
L'analytique autonom...
Comment optimiser l'...
Nataïs va utiliser l...
Commerce connecté : ...
Dépêches
Lancement de Docuwar...
La croissance organi...
Renaissance Numériqu...
Opentext prévoit de ...
delaware présente FA...
Unit4 lance des migr...
Unit4 propose son bo...
Communiqués de presse
Le Groupe Lapeyre ch...
HighCo dématérialise...
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik