accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
IBM lance un nouveau mainframe
17/09/2019 Conçu pour la sécurité multicloud hybride, le développement d'applications natives pour le cloud et doté d'une nouvelle fonctionnalité de reprise instantanée, il est baptisé z15 et ses fonctionnalités de confidentialité ...
Cegid annonce la finalisation de l'acquisition de Meta4
13/09/2019 Annoncée début août dernier (voir Cegid acquiert Meta4), l'éditeur confirme aujourd'hui cette acquisition ainsi que sa ...
Proginov lance Proginov Connect, un RSE intégré à l'ERP
10/09/2019 À l'occasion de la 22ème édition des salons Solutions, du 1er au 3 octobre à Paris Expo Porte de Versailles, l'éditeur présentera son portail collaboratif qui communique avec l'ERP.
Red Hat Enterprise Linux 8 certifié pour les solutions SAP
10/09/2019 Cette alliance stratégique permet à Red Hat de continuer à prendre en charge les charges SAP dont SAP HANA, et ce sur la dernière version de sa plateforme Linux d'entreprise, RHEL 8.
Experian lance Crédit 3D
09/09/2019 Cette nouvelle suite de solutions d'analyse de données dynamise les processus d'octroi de crédits. Elle permet des décisions plus justes et plus intelligentes pour les accords de crédits à des millions d'européens.
Mega International lance la V3 de HOPEX
05/09/2019 Mise à jour majeure de cette plate-forme de transformation métier, la dernière version offre une expérience utilisateur repensée et une gamme de produits étendue, intégrée sur une plate-forme collaborative unique.
Plébiscités par les consommateurs, les assistants vocaux et chatbots créent de nouvelles opportunités pour les entreprises
05/09/2019 Selon une nouvelle étude du Capgemini Research Institute, 76 % des entreprises tirent déjà des bénéfices mesurables des interfaces conversationnelles, mais pour en exploiter le plein potentiel elles doivent davantage se ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La Medtech Acteon opte pour le cloud d'Infor
17/09/2019 Client historique d'Infor et premier client français à avoir fait le choix du cloud, Acteon mène un projet d'harmonisation de son système d'information autour de la migration progressive de son ERP M3 dans le cloud. Ce p ...
SEF passe à l'ERP dans le cloud
17/09/2019 PME industrielle, SEF a remplacé un système ERP sur site par la solution SaaS de SAP, Business ByDesign. Un moyen pour le DSI et co-dirigeant de dégager du temps pour ses autres missions.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
WORKPLAN, Gestion de Production et fonctions de MES, expose aux Salons Solutions de Paris 2019
03/09/2019 WORKPLAN est la première solution de Gestion de Production du groupe Hexagon à combiner fonctions ERP (progiciel de gestion intégrée) et MES (gestion des processus industriels) dans une seule base de ...
Esker s’associe à B/2BNOW et devient compatible SAP S/4HANA
15/07/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce un partenariat stratégique avec la société américaine B/2BNOW, leader dans les solutions EDI compati ...
ATR passe à la facturation électronique
01/07/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation de documents, annonce avoir été choisi par ATR, numéro un mondial sur le marché de l’aviation régionale. Grâce à Esker, ATR ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
État de l'art et annonces de l'État
 
13/07/2018 :: À l'occasion des "rencontres du cloud", journée inaugurale de la quatrième édition de la Cloud Week Paris, organisée par l'association Eurocloud France le 3 juillet dernier, le secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, a annoncé une stratégie cloud ambitieuse pour l'État. L'occasion de faire un état de l'art du cloud et de son adoption en France.

Thomas Schaumburg, associé Technology Transformation chez KPMG, a planté le décor en introduction de cette journée en présentant l'étude KPMG/Harvey Nash 2018. "Il s'agit d'une photographie du marché en France et à l'international", a-t-il expliqué. "Elle est conduite depuis 20 ans et sonde les communautés IT". Elle a porté sur 3 958 décideurs IT dans 84 pays, dont 6 % de CEO, 42 % de DSI et 17 % de cadres dirigeants.

Il déplore d'emblée que la profession ne compte que 12 % de femmes (contre 10 % l'année précédente, toutefois) mais constate que les budgets IT sont en forte augmentation : ils sont 49 % à atteindre leur plus haut niveau depuis le début de cette étude annuelle et 47 % des répondants pensent que les équipes IT vont se renforcer. En revanche, l'étude montre que les DSI membres du comité de direction sont moins nombreux de 9 % par rapport à l'année passée. Ils sont d'ailleurs aussi 8 % de moins à estimer que leur influence grandit.


Thomas Schaumburg, associé Technology Transformation chez KPMG

Les trois premières priorités de transformation dans les DSI sont l'amélioration des processus métier, la stabilisation de l'IT et l'amélioration de l'efficacité opérationnelle. Quant aux trois priorités qui montent en puissance cette année, il s'agit de l'amélioration de la cybersécurité (+23 %), de la gestion du risque opérationnel et de la conformité (+12 %) et, ce qui rejoint les premières, l'amélioration des processus métier (+5 %).

La carence en ressources humaines se poursuit : plus du tiers (35 %) des répondants déclarent ne pas être en mesure de recruter et de développer les compétences dont ils ont besoin. Le Big Data et l'analytique sont les deux domaines dans lesquels cette carence se fait le plus ressentir (46 %). Il est également intéressant de noter que, alors que la chasse aux talents est devenue internationale, ils sont environ un tiers à estimer que la politique de délivrance des visas de travail par les divers pays impacte directement leurs recrutements et constitue un frein au développement de leur organisation.

La stratégie en question

55 % des répondants à l'enquête estiment que l'IT n'est que modérément voire pas du tout alignée avec le métier. Et parmi la population des DSI, ils sont 78 % à estimer la même chose. Les organisations qui considèrent avoir une stratégie efficace sont celles qui favorisent la croissance de chiffre d'affaires et/ou de clientèle. La présence d'un CDO (Chief Digital Officer) favorise également l'efficacité de l'entreprise en exploitant mieux les données clients : les entreprises qui en ont recruté un ont deux fois plus de chances d'avoir une stratégie numérique claire et généralisée.

Mais seulement 32 % des entreprises ont mis en œuvre une stratégie numérique à l'échelle de toute l'organisation, ce qui est un recul par rapport à l'année précédente et signifie pour les instigateurs de l'enquête que les DSI sont en train de repenser leur approche du numérique. En outre, parmi ces 32 %, elles sont tout de même 78 % à estimer que leur stratégie numérique n'est pas vraiment appliquée. "Les stratégies numériques en sont encore à leurs balbutiements", estime Thomas Schaumburg. "La plupart des investissements dans le numérique sont encore centrés sur le 'front-end' et non sur les activités opérationnelles plus fondamentales". Et les organisations réclament l'appui de leurs directions générales : 38 % des répondants estiment que leur stratégie numérique serait vouée à l'échec sans une évolution de la culture d'entreprise vers l'expérimentation et l'innovation.

En revanche, les DSI se déclarent plutôt satisfaits de leur carrière : 46 % ont bénéficié d'augmentations de salaire cette année, mais curieusement seulement 25 % en France. Et dans l'ensemble ils sont 78 % à être sont satisfais de leur job. Mais là encore la France se distingue avec un petit 26 % de satisfaits.

Au global, la tendance à aller vers le SaaS et le cloud se poursuit, y compris s'agissant des ERP, mais aussi des applications métier. Emmanuelle Olivié-Paul Markess directrice associée et analyste responsable des programmes chez Markess by exaegis confirme les dires de Thomas Schaumburg : "on assiste depuis six mois à un an à un mouvement très net des entreprises en direction d'un pilotage par la donnée et vers la migration les applications héritées vers le SaaS. Une étape a été franchie".

L'État arrive aussi

Le secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi a profité de ces rencontres du cloud pour annoncer l'ambitieuse stratégie cloud de l'État pour les années à venir. "Le cloud est une opportunité incroyable pour l'État. La culture des salles blanches est révolue ; et s'il existe encore des activités traditionnelles, dans lesquelles l'État doit tout maîtriser de A à Z, de nombreuses activités ne sont pas sensibles". Et il ajoute que "l'idée n'est pas de faire des économies mais que le numérique soit plus performant et aie plus d'impact, pour plus de services aux citoyens. L'objectif est de dématérialiser à 100 %, avec une sécurité maximale et un maximum de convivialité". C'est l'État plate-forme vers lequel va la volonté des dirigeants, même si côté budget des questions se posent encore.


Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé du numérique

Pour répondre à ces objectifs, Mounir Mahjoubi dévoile une stratégie à trois étages s'appuyant sur une offre de cloud hybride en fonction des usages et de la sensibilité des données, permettant ainsi à chaque administration de choisir la solution qui lui convient le mieux :
- Un cloud interne, dédié aux données et applications sensibles, accessible à l'ensemble des ministères via un portail interministériel. Hébergé par l'administration, ce cloud sera conforme aux exigences régaliennes de sécurité ;
- Un cloud dédié pour les données et applications de sensibilité moindre, reposant sur une offre externe personnalisée pour les besoins de l'État et hébergé sur des infrastructures dédiées. L'ANSSI en supervisera la sécurité ;
- Un cloud externe, dédié aux données et applications peu sensibles, constitué d'un catalogue d'offres cloud accessibles sur Internet, porté par des centrales d'achat public pour en faciliter la commande.

Le ministre commente : "ce qui importe, ce sont les usages, et avec la massification, il faut de l'agilité, y compris des personnes. Car le plus grand enjeu, ce n'est pas la technologie mais les humains : comment les former, les amener à penser cloud, à comprendre le cloud... Pour les agents de l'État par exemple, le cloud est quelque chose de nouveau".

Henri Verdier, DINSIC (Directeur Interministériel du Numérique et du Système d'Information et de Communication de l'État) confirme la volonté de l'État et précise que "26 millions d'euros ont d'ores et déjà été débloqués il y a quelques semaines pour amorcer la mise en place de cette stratégie. L'idée qu'il faut une stratégie 'cloud first' est sur la bonne voie". Reste à voir si ce sont les entreprises françaises, européennes ou américaines qui vont bénéficier de ce marché. On espère que l'État français fera confiance à des champions européens du cloud comme OVH et pas nécessairement comme la SNCF qui, au terme de 11 mois d'appels d'offres, vient de confier à Microsoft et IBM son immense projet de migration de ses 1 425 applications dans le cloud.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
CASTELIS
IRIUM SOFTWARE
TOPSOLID
APRODIX
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
RGPD : vers plus de transparence et de fermeté
18/09/2019 À quoi les entreprises doivent-elles s'attendre ? En lançant une concertation sur les modalités de recueil du consentement des internautes, la CNIL fait prendre un nouveau virage au RGPD en France.
Migration S/4HANA : passez par un business case cloud pour migrer ou convertir
17/09/2019 Depuis 2015, le nouvel ERP SAP repose sur différents atouts : une base de données intégrée permettant des rapports simplifiés, une nouvelle UX beaucoup plus intuitive, fonctionnant sur tous terminaux, des processus métie ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
RGPD : vers plus de ...
La Medtech Acteon op...
SEF passe à l'ERP da...
Migration S/4HANA : ...
Locam déploie UiPath...
Fives se dote d'un s...
Check-up complet pou...
Dépêches
IBM lance un nouveau...
Cegid annonce la fin...
Proginov lance Progi...
Red Hat Enterprise L...
Experian lance Crédi...
Mega International l...
Plébiscités par les ...
Communiqués de presse
WORKPLAN, Gestion de...
Esker s’associe à B/...
ATR passe à la factu...
Logista Pharma trait...
Esker et KPMG annonc...
Application mobile d...
Le Groupe Lapeyre ch...
Evénements
Salons Solutions Par...
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik