accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Lancement de Docuware 7.1
21/05/2019 L'éditeur de solutions GED et workflow annonce la V7.1 de sa solution éponyme. Le principal atout de cette nouvelle version réside dans le traitement automatique des lignes de factures. En outre, la nouvelle licence util ...
La croissance organique du top 10 des ESN en ligne avec le marché
20/05/2019 teknowlogy Group vient de publier son classement 2018 des ESN. Le bilan est plutôt bon : 9 ESN du top 10 ont bénéficié d'une croissance cumulée supérieure à celle du marché, à 5,3 %.
Renaissance Numérique et Syntec Numérique appellent à se saisir de la révolution des données
15/05/2019 Les données rebattent les cartes de notre économie et de notre société et redistribuent les jeux de pouvoirs au sein de nos organisations et entre pays. Mais cette mise en données du monde est une réalité qui n'est pas t ...
Opentext prévoit de nouveaux services de gestion de contenus
15/05/2019 Ces nouveaux services cloud fonctionneront avec SAP Cloud Platform afin d'harmoniser les services de données et de contenus.
delaware présente FAST-VIM
15/05/2019 Intégrateur de solutions SAP sur le marché français, delaware France présente sa solution FAST-VIM (Vendor Invoice Management), une offre permettant aux utilisateurs d'environnements SAP de gérer leurs factures entrantes ...
Unit4 lance des migrations cloud à prix forfaitaire
14/05/2019 Toujours à l'occasion de sa conférence utilisateurs Connect à Amsterdam, Unit4 a annoncé proposer à ses clients des migrations vers le cloud au forfait, pour leur permettre de bénéficier plus rapidement d'une expérience ...
Unit4 propose son bot Wanda en standard
14/05/2019 À l'occasion de sa conférence utilisateurs Connect, qui se tient ces jours-ci à Amsterdam, l'éditeur néerlandais Unit4 a annoncé que son bot Wanda serait intégré en standard à son ERP Business World pour aider les entrep ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Nataïs va utiliser la blockchain pour offrir plus de transparence au consommateur
10/05/2019 Grâce à son service de blockchain, SAP, via son CO-Innovation Lab (COIL) et son partenaire STMS, aide le producteur français de popcorn Nataïs, leader européen du maïs à éclater, à numériser sa chaîne d'approvisionnement ...
Le lunetier français Morel se développe à l'international
06/05/2019 Après avoir mis en œuvre la solution Infor M3 Fashion en France et en Suisse l'an dernier, Morel poursuit le déploiement sur l'ensemble de ses filiales afin de garantir un système d'information centralisé, moderne, fiabl ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Le Groupe Lapeyre choisit Esker pour digitaliser son cycle Purchase-to-Pay
21/05/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un contrat avec le Groupe Lapeyre™, filiale du Groupe Saint-Gobain, spécialisée dans ...
HighCo dématérialise 100% de ses factures fournisseurs avec Esker
08/04/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par le Groupe HighCo, société spécialisée dans les solutions marketing intelligentes, pour déma ...
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
De monolithique, l'ERP devient progressivement modulaire
 
17/04/2008 :: Quoi de plus monolithique – en apparence au moins – qu'un ERP ? C'est la définition même de ce type de logiciels... ne dit-on pas en français "progiciel de gestion intégré" ? Or l'ERP sait aussi s'adapter aux nouvelles technologies, Web 2.0 en particulier. Ce n'est qu'une question de temps et de maturité.

Si l'on en croit une récente étude de Forrester Research (The State Of Enterprise Software Adoption: 2007 To 2008, 25 Janvier 2008), les entreprises utilisatrices se livrent à des mises à niveau importantes de leurs ERP, et l'intégration des applications est l'une de leurs premières priorités Quant aux technologies Web 2.0 (cf. encadré "Le Web 2.0 en quelques techniques") elles font également partie des priorités des directions informatiques. Comment ces technologies s'articulent-elles avec l'ERP "nouvelle formule" dont les contours se dessinent ?

SOA a encore frappé

Bien entendu, loin des prédictions provocatrices et apocalyptiques que faisait Bruce Richardson de AMR Research en 2006 (ERP Doomsday Scenario: Death by SOA?, août 2006), SOA ne tue pas l'ERP, pas plus que l'ERP ne rend SOA inutile. Bien au contraire, cet ensemble applicatif "colossal, onéreux et particulièrement consommateur de temps que l'on aime depuis longtemps haïr", selon les termes du même Bruce Richardson, semble avoir trouvé un modus vivendi avec les technologies SOA puisque, dans leurs nouveaux développements, la plupart des éditeurs d'ERP intègrent SOA, que ce soit Infor, SAP, Sage et bien d'autres encore.

La vision monolithique et rigide de l'ERP ne correspond plus aux réalités et aux nécessités actuelles de changement et d'évolution perpétuels. S'il est impérieux pour les entreprises équipées d'un ERP de faire de moins en moins de développements spécifiques, de réduire les délais d'implémentation et de mise en ?uvre, il leur faut aussi une couverture fonctionnelle de plus en plus large et adaptable. La solution ? SOA et plus particulièrement les Web services.

L'ERP nouvelle génération ainsi conçu est modulaire et souple, organisé en unités fonctionnelles accessibles via le réseau, met à profit la réutilisation et répond à une certaine qualité de service définie au préalable. Avec une architecture applicative sécurisée, cohérente, souple et pérenne de ce type, on est bien loin de l'ERP monolithique d'il y a une ou deux décennies. Et surtout, la mise en ?uvre d'une telle architecture permet l'utilisation des technologies Web 2.0 et donc d'accéder à leurs bénéfices.

L'ERP nouvelle génération ainsi conçu est modulaire et souple, organisé en unités fonctionnelles accessibles via le réseau, met à profit la réutilisation et répond à une certaine qualité de service définie au préalable

Les applications composites délivrent toute la puissance du Web 2.0

Par exemple X3 Premium Edition, la nouvelle version de l'ERP destiné aux PME/PMI de Sage, intègre un portail Web 2.0 personnalisable, destiné à combiner des informations métier à des applications ou flux d'information externes tels que pages Web ou flux RSS. De la même façon, SAP a intégré les concepts Web 2.0 dans sa réflexion et promis d'utiliser des outils de type Web 2.0 (wikis, blogs etc.) au sein de la prochaine génération de ses applications. L'éditeur a récemment annoncé une nouvelle version de son logiciel de CRM intégrant une interface Web 2.0 censée augmenter les taux d'utilisation de ce logiciel. "L'un des projets en cours concerne l'intégration des sécurités et de la protection de la vie privée, des transactions et des processus, des alertes temps-réel et de la manageabilité avec les technologies Web avancées et les business services de SAP et d'autres éditeurs" peut-on actuellement lire sur le site Web de SAP. Notons que NetWeaver, la plate-forme technologique de l'éditeur de Walldorf, qui sert de socle à toutes ses applications, repose sur SOA en termes de langage et de technologie (avec 1600 services disponibles à ce jour). Il existe par ailleurs l'application "SAP Widget Foundation", qui permet de développer des interfaces XML et JSON REST (Representational State Transfer ; cf. encadré "Le Web 2.0 en quelques techniques") se connectant via des Web Services et des connecteurs Java au système SAP et de créer ainsi des mashups (ou applications composites) utilisant différents services (cf. encadré "Le Web 2.0 en quelques techniques").


Siebel CRM On Demand (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

De son côté, Oracle est également entré dans le monde du Web 2.0 par l'intermédiaire de la nouvelle version, sortie en juillet 2007, de Siebel CRM On Demand, sa solution de CRM hébergée (c'est-à-dire utilisable en mode SaaS). Ce logiciel permet de partager les fonctionnalités de CRM avec d'autres applications et l'utilisateur peut personnaliser la page d'accueil comme il l'entend. La suite d'outils de développement Web 2.0 s'appelle WebCenter chez Oracle. Elle permet également de réaliser des applications composites.

Et puisque nous parlons de CRM, il est impossible de ne pas évoquer Salesforce.com dont le portail client libre-service utilise les technologies Web 2.0. Salesforce.com propose également une API baptisée Force.com permettant d'intégrer des services Web via SOAP (Simple Object Access Protocol).

L'Internet étant le vecteur de prédilection des applications proposées en SaaS, ces dernières usent et abusent des technologies Web 2.0. C'est ainsi que SAP passe par AJAX pour construire l'interface de sa nouvelle offre Business ByDesign, son ERP en Web 2.0.


L'impulsion que donnent les grands éditeurs au mouvement vers le Web 2.0 via l'utilisation de SOA semble bien vouloir donner tort à Louis Naugès, qui, dans un article intitulé "PGI : l'amiante des systèmes d'information ?" et paru en septembre dernier sur CIO-online affirmait que SOA était "Un remède, pire que le mal !". Le même Louis Naugès concluait le même article en disant :
Il faut quand même, sans délai, se poser la question qui fâche :
"Les PGI installés peuvent-ils, profondément, durablement, limiter la capacité des entreprises à innover, à évoluer, à s'adapter à des marchés de plus en plus imprévisibles ?"

Se la poser, c'est une première preuve de maturité et d'intelligence.


Et bien il semblerait que les éditeurs fassent aujourd'hui la preuve de leur maturité et de leur intelligence puisque non seulement ils se posent cette question, mais y apportent des réponses. Pour l'heure, ce sont avant tout, comme on peut le voir, les applications de CRM qui bénéficient des technologies Web 2.0. Le reste suivra à n'en pas douter : nous n'en sommes qu'aux premiers balbutiements du Web 2.0 dans les applications de back-office.

Benoît Herr


Un écran composite de Sage X3 (cliquez sur l'image pour l'agrandir)

Le Web 2.0 en quelques techniques

Il n'existe pas de définition précise du Web 2.0. La notion de Web 2.0 s'oppose à la première génération du Web, également parfois baptisée Web 1.0, qui ne mettait le plus souvent à profit que des pages statiques. Nés autour de l'an 2000, les divers concepts du Web 2.0 n'ont véritablement percé dans le grand public qu'en 2007.

La notion de Web 2.0 recouvre un ensemble de techniques et de technologies permettant à une application de favoriser l'interaction avec et entre les utilisateurs. Parmi ces technologies citons :
- Les flux RSS (syndication et agrégation de contenus) ;
- AJAX (Asynchronous JavaScript And XML), qui recouvre notamment : XHTML, les CSS (Cascading Style Sheets ou feuilles de style en cascade), JavaScript, XML ;
- L'utilisation des Web Services ;
- La mise en oeuvre d'une architecture REST (REpresentational State Transfer) via une utilisation intensive des URL et la mise en ?uvre de SOA.

Dans le tableau ci-dessous, nous avons tenté de faire un parallèle entre quelques exemples de notions connues du Web 1.0 et leur équivalent Web 2.0 :

Web 1.0 ............................................................. Web 2.0
Capture de données d'écran ........................ Web services
CMS .................................................................... Wikis
Encyclopédie Encarta ..................................... Wikipedia
mp3.com ........................................................... Napster
Recherche de la rétention de l'internaute ... Syndication
Site personnel .................................................. Blog
Site vitrine ......................................................... Site participatif

En résumé, avec le Web 2.0, de lecteur passif de pages statiques, l'internaute devient acteur actif et contributif des sites, blogs, etc. Ramenées aux applications, les ERP en particulier, ces technologies permettent notamment d'utiliser des widgets, c'est-à-dire des composants intégrés au bureau de l'application et proposant des informations externes (actualités, cartes géographiques, post-it etc.), toutes choses supposées utiles à la productivité de l'utilisateur, qui intervient sur d'autres parties de l'écran, sur lesquelles s'affichent différentes fenêtres de son ERP par exemple. On appelle ce type d'applications des applications composites ou mashups pour les anglo-saxons. Sur la figure 1, qui est le portail de X3, l'ERP de Sage, on voit différents widgets (affichage de l'écran Google, calendrier...), la liste des factures en attente de bon à payer, directement issue de l'ERP, et un graphique du CA par produit, issu quant à lui de l'application de BI (Business Intelligence) connexe à l'ERP.

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Comment optimiser l'utilisation des données à travers une gestion intelligente de l'information ?
13/05/2019 En 2019, la quantité de toutes les données sur Terre est de 2,7 Zettabytes, ce qui équivaut à 200 milliards de films HD. Bien sûr, cet amas de données croit à une vitesse fulgurante et double tous les deux ans. À titre d ...
Commerce connecté : un enjeu stratégique pour tous les retailers
09/05/2019 Dans le cadre de son programme "Expérience Client & Stratégies Digitales", Markess by exægis annonce la parution de l'étude "Commerce Connecté Intelligent : Enjeux & Stratégies Clés avec le Digital". Voici quelques-unes ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Les apports de l'IA ...
Connaitre les possib...
L'analytique autonom...
Comment optimiser l'...
Nataïs va utiliser l...
Commerce connecté : ...
GDPR, un an après...
Dépêches
Lancement de Docuwar...
La croissance organi...
Renaissance Numériqu...
Opentext prévoit de ...
delaware présente FA...
Unit4 lance des migr...
Unit4 propose son bo...
Communiqués de presse
Le Groupe Lapeyre ch...
HighCo dématérialise...
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik