accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Mike Ettling devient PDG de Unit4
17/04/2019 Il y avait longtemps que les dirigeants de l'éditeur néerlandais n'avaient pas bougé. On ne pourra plus le dire : Mike Ettling remplace Stephan Sieber au poste de président directeur général.
Unit4 rachète Intuo
10/04/2019 Ce rachat permettra à l'éditeur néerlandais d'intégrer une solution en cloud de HCM (Human Capital Management) et ainsi d'aider les entreprises du secteur des services à mieux accompagner leurs collaborateurs.
Internet des objets : des cloud reliés les uns aux autres
09/04/2019 SAP et T-Systems connectent leurs plates-formes cloud aux appareils et capteurs de réseau. Cela permet aux clients d'intégrer de manière transparente les données IoT dans leurs systèmes SAP.
Syntec Numérique se demande où est passé le numérique
09/04/2019 Alors que la campagne des européennes bat son plein, le numérique semble absent des débats ; un constat que regrette Syntec Numérique.
easiware acquiert dictanova
09/04/2019 Avec l'acquisition de cette start-up reconnue pour ses compétences de pointe en machine learning et analyse sémantique, easiware consolide son offre et expertise unique en data science appliquée à la relation client et a ...
Infor finalise l'acquisition de ReServe Interactive
08/04/2019 Avec l'acquisition de cette solution 'Sales & Catering', l'éditeur enrichit son expertise dans le secteur de l'hôtellerie.
Eureka Solutions recrute
08/04/2019 L'éditeur du logiciel Eureka ERP annonce l'ouverture de 10 postes de consultants pour intégrer de nouveaux experts au sein de ses équipes techniques et de conseil de Nantes et Mulhouse.
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
HighCo dématérialise 100 % de ses factures fournisseurs
08/04/2019 Le Groupe HighCo, société spécialisée dans les solutions marketing intelligentes, pour dématérialiser le traitement de ses factures fournisseurs, utilise les solutions d'Esker ; ce projet s'inscrit dans sa stratégie de t ...
Bricoman consolide ses ventes en ligne
23/03/2019 L'éditeur d'un moteur de recherche de nouvelle génération dédié aux acteurs du e-commerce Sensefuel annonce accompagne Bricoman dans l'amélioration de ses ventes en ligne au travers d'une recherche performante et intelli ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
HighCo dématérialise 100% de ses factures fournisseurs avec Esker
08/04/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par le Groupe HighCo, société spécialisée dans les solutions marketing intelligentes, pour déma ...
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
Ça bouge chez CalvaEDI, la filiale d’Esker spécialisée dans l’Echange de Données Informatisé (EDI)
04/02/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce le changement de gouvernance et l’emménagement dans de nouveaux locaux de sa filiale CalvaEDI, spéci ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Migrer vers S/4HANA, un mal nécessaire
 
17/01/2019 :: La migration vers S/4HANA se fera. Toute la question est quand : l'éditeur a annoncé la fin de vie de SAP ECC pour 2025. Bon gré mal gré, il faudra bien y passer... ou changer de fournisseur. Les intégrateurs, comme par exemple Delaware, qui vient de publier un livre blanc sur le sujet, poussent les clients à migrer. Mais la deadline est-elle vraiment immuable ?

SAP assurera, contractuellement, l'assistance sur ECC (ERP Central Component) jusqu'en 2025. Au-delà, il faudra avoir évolué vers S/4HANA pour bénéficier du support. Mais d'ores et déjà, le maintien de ce support n'implique pas pour autant l'accès aux dernières innovations de l'éditeur, qui consacre l'essentiel de ses ressources de R&D à S4/HANA. Bill McDermott, CEO, avait qualifié S4/HANA à sa sortie de "lancement le plus important que l'entreprise ait connu depuis 23 ans, voire même le plus important de toute l'histoire de l'éditeur".

Pour diverses raisons, bon nombre d'utilisateurs sont réticents à l'idée de passer à S/4HANA. Généralement satisfaits de leur système en place, ils ne voient pas l'intérêt d'investir dans une migration, d'autant qu'ils considèrent le plus souvent S4/HANA comme un simple "upgrade" et non comme une solution complètement différente. En réalité S/4HANA est le support de la transformation numérique de l'entreprise et à des implications majeures sur la stratégie.

Delaware ne tarit pas d'éloges

Non seulement le livre blanc démonte-t-il une à une les craintes et les idées présentées comme fausses que se font les utilisateurs, mais le prestataire ne voit en S4/HANA que des avantages. S4/HANA coûte cher ? "Certes, mais les effets positifs se font ressentir sur le long terme, ce qui rend leur portée effective difficilement appréciable au départ. Le coût de la migration pour les utilisateurs SAP existants est certes plus élevé que pour les mises à jour périodiques, mais beaucoup plus abordable que le montant à débourser pour mettre en place un nouveau système de zéro".

Il faut tout refaire ? "C'est faux", affirme Delaware. "La crainte selon laquelle la migration pourrait compromettre des années d'efforts cumulés est compréhensible. Le code
personnalisé devra être migré avec soin au moment du passage à S/4HANA et peut effectivement être déplacé progressivement au cours de la migration globale
". Chez TVH Consulting, autre intégrateur, notamment de SAP, on souligne que plus le système ECC en place continue d'être enrichi, plus l'effort de migration devra être important. Et d'insister sur la disponibilité des consultants SAP qui, si elle est aujourd'hui encore bonne, le sera de moins en moins au fur et à mesure que la date fatidique va approcher. Même son de cloche chez Swisscom, entreprise de télécommunications helvétique majeure, qui œuvre également dans l'intégration SAP, et qui relève que la pénurie ne saurait conduire qu'à une flambée des prix.

La migration va nécessiter beaucoup de temps ? Si elle est évidemment éminemment variable d'une entreprise à l'autre, la durée de la migration se chiffrera certainement en mois. Mais "le temps
d'interruption du système est très court. Le transfert en lui-même se fait pendant le week-end et cause dès lors très peu de désagréments à l'entreprise. Les activités se poursuivent normalement pendant la
procédure de migration
", rassure Delaware.

Au chapitre des avantages que Delaware trouve à S4/HANA, relevons le temps réel et l'exploitation de l'IoT (Internet des objets). "La technologie in-memory SAP HANA est conçue pour traiter instantanément de grandes quantités de données et facilite une collaboration efficace", insiste le livre blanc. Une autre caractéristique de S/4HANA réside dans l'expérience utilisateur améliorée grâce à Fiori. Cette interface propose une expérience utilisateur grand public à base de rôles pour tous les secteurs d'activité, tâches et appareils. Elle avertit par ailleurs les utilisateurs lorsqu'il y a des tâches urgentes à accomplir et les aide à prendre des décisions éclairées à partir des données.


Schéma 1 (cliquez pour agrandir)

Après avoir détaillé les étapes de la migration et insisté sur l'évaluation technique du système en place et des spécifiques, et non sans évoquer l'offre du prestataire, le livre blanc conclut que bien que le passage à S/4HANA devienne obligatoire pour les utilisateurs ECC actuels d'ici 2025, "les sociétés disposent d'une marge de manœuvre confortable pour planifier et réaliser leur migration à leur guise. Chaque client profitera d'une plateforme finale et de conditions de migration uniques".

Pour se faire une idée des avantages et des inconvénients des deux solutions, voir le schéma 1.

Un support au-delà de 2025 ?

Tout le monde n'est cependant pas convaincu de l'arrêt du support de ECC pour 2015. Ainsi en va-t-il par exemple d'Andrew Powell, general manager APAC (Asie-Pacifique) chez Rimini Street, entreprise qui se spécialise dans le support alternatif, essentiellement sur les produits Oracle et SAP (voir Aller au-delà du support) , qui rappelle que déjà en 2014, SAP avait étendu le support de ECC 6/Business Suite de 5 ans, de 2020 à 2025, "ce que la plupart des observateurs analysaient alors comme une réponse de l'éditeur à la demande des clients, qui voulaient plus de temps pour absorber et évaluer le changement de direction produit vers HANA et S/4HANA".

Les 100 plus gros clients de SAP dans le monde sont certainement ceux qui seront le plus impactés par cette fin de support en 2025. Mais ce sont aussi ceux qui ont le plus d'influence sur SAP. Il serait raisonnable que ces entreprises démarrent leur projet de migration dans les deux ans à venir pour tenir la date de 2025, mais toutes ne vont sans doute pas le faire. Ce sont aussi elles qui ont le plus à perdre à quitter un produit robuste, qui répond très bien à leurs besoins. C'est ce qui fait dire à Andrew Powell qu'une extension du support au-delà de 2025 va sans doute être annoncée dans les quelques années à venir.

Car en maintenant sa deadline de 2015, SAP va courir le risque que sa base installée aille voir si l'herbe est plus verte ailleurs ou a minima opte pour une solution hybride, dans laquelle le cœur ECC serait complété par des solutions innovantes, émanant sans doute d'autres éditeurs. Et Andrew Powell de prêcher pour sa paroisse en indiquant que les sociétés de prestations de support alternatif comme la sienne sont à même d'assurer le service 15 ans au moins au-delà de la date fatidique.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Les objets connectés sont les chevaux de Troie de notre époque
08/04/2019 Pourquoi les appareils IoT représentent-ils toujours un énorme marché malgré leurs failles de sécurité béantes ? Parce qu'ils sont vendus sans avertissement sur les risques potentiels.
La donnée, c’est de l’argent ou comment gérer les Dark Data dans les services financiers
26/03/2019 La donnée est reconnue pour être l’une des ressources les plus précieuses pour les entreprises. Pourtant, même une donnée peut perdre de sa valeur. Tout comme la monnaie, elle change et évolue constamment avec l’appariti ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Un nouvel ERP dans l...
Infor : ERP cloud et...
Toute la puissance d...
HighCo dématérialise...
Les objets connectés...
Premières annonces d...
Divalto se dote d'un...
Dépêches
Mike Ettling devient...
Unit4 rachète Intuo...
Internet des objets ...
Syntec Numérique se ...
easiware acquiert di...
Infor finalise l'acq...
Eureka Solutions rec...
Communiqués de presse
HighCo dématérialise...
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
11ème édition du For...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik