accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Bonitasoft lance de nouveaux outils de collaboration low code
11/12/2019 Destinés à l'automatisation des processus métiers, ces outils de la plateforme Bonita proposent des exemples prédéfinis ainsi qu'un déploiement en un clic pour les projets d'automatisation.
Le taux de conformité au RGPD reste faible
10/12/2019 Selon une nouvelle étude de Talend, plus de la moitié des entreprises sondées n'ont pas été en mesure de répondre aux demandes d'accès et de portabilité des données dans le délai d'un mois fixé par le règlement.
Comarch propose un showroom de type Innovation Space
10/12/2019 IoT, 5G, intelligence artificielle, réalité virtuelle... Comarch a inauguré, à son siège social en Pologne, un gigantesque showroom destiné à la présentation de ses solutions. S'étendant sur plus de 600 m², le ...
Bilan 2019 et perspectives 2020 du secteur numérique
10/12/2019 Syntec Numérique avait vu juste sur la croissance du secteur en 2019 : +4,2 %. La croissance attendue en 2020 est de +4,0 %, le conseil et services, l'édition de logiciels et le conseil en technologies restant en croiss ...
L'adoption du cloud s'accélère, selon Veritas
02/12/2019 D'après Veritas, quatre fois plus de données que l'année dernière sont transférées vers les principaux cloud publics pour renforcer la sauvegarde et la reprise après incident à grande échelle.
Sanction de 500 000 euros pour démarchage téléphonique illégal pour Futura Internationale
01/12/2019 La formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction de 500 000 euros à l'encontre de la société Futura Internationale. Il lui est notamment reproché de ne pas avoir respecté les droits des personnes sollicitées da ...
2019 : un bon cru pour le salon Solutions RH de Lyon
26/11/2019 1 720 visiteurs professionnels et 2 332 auditeurs en cumulé aux conférences et ateliers exposants ont répondu présent les 18 et 19 novembre à la Cité Centre de Congrès de Lyon pour la 8ème édition Région Auver ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Pimkie migre vers S/4HANA sur Azure
10/12/2019 Limitée en ressources, la DSI de Pimkie a opté pour un déploiement de l'ERP S/4HANA sur le cloud Microsoft Azure. Un combo gagnant pour ce projet mené à bien en un temps record : 7 mois seulement.
Porsche Informatik pilote son innovation logicielle
20/11/2019 Porsche Informatik, filiale de Porsche Holdings Group Salzburg, a déployé la plateforme de Software Intelligence de Dynatrace pour accélérer son innovation numérique et délivrer des expériences utilisateur d'exception.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Digitalisation des processus financiers : Manutan automatise la comptabilité fournisseur du groupe grâce à Esker
28/11/2019 Esker, éditeur mondial de solutions de digitalisation des processus administratifs et financiers basées sur l’Intelligence Artificielle, a été choisi par Manutan, leader européen du e-commerce BtoB, p ...
Algeco digitalise sa facturation clients à l’échelle européenne grâce à Esker
14/10/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par Algeco, leader mondial de la construction modulaire, pour automatiser la gestion de ses fac ...
Services clients et Administration des Ventes : Quels axes d’optimisation de la performance ?
01/10/2019 Esker et Citwell, avec la participation de Praxis, présentent les résultats de la première étude sur la maturité des Services Clients / Administration des Ventes en France, réalisée auprès de plus de ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Les préoccupations des responsables qualité
 
19/01/2019 :: À quelques jours de la journée française de la qualité et de l'excellence opérationnelle (le 30 janvier), l'éditeur spécialisé Veeva a dévoilé les résultats d'une enquête, menée en partenariat avec le spécialiste numérique de la data intelligence Data Observer, sur les préoccupations des entreprises en matière de qualité.

À l'heure de la mondialisation et de la sous-traitance quasi généralisée, la qualité revient à l'ordre du jour pour les organisations. Et avec ce mouvement de complexification de l'environnement, les logiciels de gestion de la qualité. L'étude a été menée parce que l'éditeur Veeva souhaitait connaître les préoccupations des directeurs qualité, tous secteurs confondus, afin de mettre en avant sa solution logicielle. En effet, depuis 2016, cet éditeur jusqu'alors spécialisé dans l'industrie pharmaceutique a étendu ses activités et lancé QualityOne, une solution qui associe management de la qualité et gestion de contenus dans le cloud et qui s'adresse à tous les secteurs d'activité.

L'étude repose sur l'analyse lexicale et sémantique – méthode innovante – d'un corpus de 55 interviews de directeurs qualité, en anglais et en français, couvrant la période 2016-2018, dans les secteurs agroalimentaire, chimie, cosmétique, aéronautique, bancaire, de l'habillement, des transports, de l'automobile, médical et informatique. Une fois nettoyé, le corpus a été analysé au moyen de la technologie Data Observer, qui se fonde sur un algorithme de nature lexicale n'introduisant pas de biais et se basant sur l'analyse de la structure grammaticale de la phrase. L'outil cherche à extraire les expressions susceptibles d'être des mots-clés.

L'étude a été présentée à l'occasion d'une conférence en présence de Pierre Maillard, conférencier, spécialiste qualité et auteur de l'ouvrage "L'innovation réussie par la qualité" (STE Éditions), de Thomas Lejeune, responsable qualité client chez Air France et par ailleurs secrétaire général de l'association France Qualité, de Mohamed Chittach, directeur de la stratégie Europe chez Veeva et auditeur de certification pour l'AFNOR et de Romain Marcel, directeur général France et Europe de Veeva.

Un métier discret et relativement récent

Pour Thomas Lejeune, arrivé à ce poste il y a sept ans pour tout construire, "dans certaines entreprises, la mot qualité est encore un peu tabou et le responsable qualité est un peu l'empêcheur de tourner en rond". De son côté, Romain Marcel estime que "faire de la qualité devient un avantage compétitif, surtout quand on voit l'impact de la non-qualité". Et de faire référence au récent scandale qui a touché la marque Dolce & Gabbana en Chine : suite à la diffusion d'une publicité jugée raciste, les principales plate-formes de e-commerce du pays ont toutes boycotté la marque. Thomas Lejeune estime que les entreprises ne s'occupent véritablement de qualité que depuis quelques années et que "ça fait un an que c'est en train de bouillir". 

Enseignements de l'étude

De manière assez surprenante, 82 % des responsables qualité évoquent l'importance du facteur humain dans leur quête de l'excellence. C'est leur premier sujet d'intérêt. Cela s'explique car dans leur activité, ils sont amenés à collaborer au sein de l'entreprise avec des personnes d'autres services et/ou sous leur management. Ils délèguent des tâches, mais doivent aussi veiller à maintenir le dialogue avec les employés, notamment dans le but d'améliorer les différents processus. C'est donc une valeur importante. "Par nature, un individu préfère bien faire que mal faire et s'il ne s'implique pas, c'est qu'on ne lui donne pas les moyens de bien faire", explique Pierre Maillard. " C'est l'homme qui est au cœur de la production de la qualité. Il faut donc impliquer le personnel".


De G. à D. : Pierre Maillard, Romain Marcel, Thomas Lejeune et Mohamed Chittach (cliquez pour agrandir)

Mohamed Chittach ne s'étonne pas outre mesure de cette prééminence de l'implication du personne et rappelle que le chapitre 5 de la norme ISO 9001 (qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité) s'intitule "leadership". "Quand on s'intéresse à l'évolution de cette norme 9001, on comprend qu'un responsable qualité est nécessaire dans l'entreprise", commente-t-il. Et Pierre Maillard de souligner l'importance d'un système de gestion de la qualité : "on constate un fort turnover au niveau des cadres. Autrement dit, le savoir-faire s'en va avec eux. C'est pourquoi il faut un système d'information suffisamment rapide et adaptable pour conserver ce savoir-faire".

Beaucoup moins surprenant : le deuxième sujet d'intérêt qui ressort, avec 76 % des interviewés qui le citent, est la certification qualité. Les directeurs qualité réalisent des audits internes pour poursuivre l'amélioration des services et des produits, demeurent vigilants vis-à-vis des normes internationales et des certifications liées à leur secteur de métier. Le respect des standards constitue pour eux une préoccupation permanente.

Avec 73 % des interviewés indiquant privilégier la qualité finale du produit, le contrôle des produits constitue le troisième sujet auquel les directeurs qualité prêtent attention. Obtenir des produits conformes aux règlementations en vigueur est fondamental pour les professionnels. Rester exigeant à chaque étape de la fabrication, prendre des mesures correctives, écarter les produits de mauvaise qualité, etc. : autant de missions visant à garantir des produits de qualité aux clients et aux consommateurs. "Dans les trois secteurs (qui ont fait l'objet d'un étude sectorielle au sein de l'étude NdlR) des cosmétiques, de la chimie et de l'agroalimentaire, on remarque sans grand étonnement un écart de près de 20 % dans le souci porté au contrôle des produits", remarque Romain Marcel.

Autre sujet d'étonnement : seuls 27 % des interviewés mettent en exergue la vulnérabilité des processus lorsqu'ils s'expriment sur leur activité au sein de l'entreprise. La gestion des risques est le sujet le moins partagé par les directeurs qualité. Dans leur activité, ceux-ci ont à détecter les signaux faibles et percevoir les vulnérabilités dans les processus, etc. Mais seulement un peu plus du quart porte attention à ce domaine d'action.

Terrain vs. corporate

L'étude descend aussi dans le détail et compare les préoccupations des directeurs qualité ayant des responsabilités au niveau du groupe à celles des directeurs qualité d'un site, d'une usine du groupe. La première différence se situe au niveau de la gestion des risques : cet enjeu est surtout pris en compte par les directeurs qualité groupe. Ils sont en effet 45 % à prendre acte de cette thématique professionnelle contre 17 % pour les directeurs qualité usine. Deuxième différence notable : ils sont plus impliqués dans la certification qualité (85 %) que les directeurs qualité usine (71 %), alors que c'est l'inverse pour l'implication du personnel et le contrôle des produits.

"La différence encore notable de préoccupations selon que l'on parle de qualité usine ou groupe est étonnante. Pourtant, à l'heure où la qualité revient doucement sous le feu des projecteurs, il faut en finir avec ce schisme contre-productif. Un seul objectif doit primer : la qualité du produit ou du service rendu au client. Et pour cela la recette est la même à toutes les étapes : de l'exigence, du savoir-faire et surtout du partage transverse entre les professionnels impliqués", conclut Thomas Lejeune.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
CASTELIS
IRIUM SOFTWARE
TOPSOLID
APRODIX
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Pourquoi utiliser des outils collaboratifs en entreprise
06/12/2019 La collaboration est devenue un enjeu majeur pour les entreprises, notamment depuis que les équipes sont de plus en plus nomades et décentralisées. En effet, les modes de travail ont considérablement changé, amenant les ...
Gestion de la donnée interne et ERP : une piste encore négligée
20/11/2019 Incontestablement, les données sont au centre des attentions des directions des systèmes d'information, qui commencent à entrevoir le potentiel inexploité dont elles disposent pour mener à bien leur mission en permettant ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
22, 23 & 24 septembre 2020 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 3 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC Les prochains Salons Solutions vont regrouper 5 pôles thématique ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
L'IA en 2020 selon I...
Infor s'affirme dans...
Pimkie migre vers S/...
Pourquoi utiliser de...
L'expérience utilisa...
Vers l'Enterprise Bu...
La transformation nu...
Dépêches
Bonitasoft lance de ...
Le taux de conformit...
Comarch propose un s...
Bilan 2019 et perspe...
L'adoption du cloud ...
Sanction de 500 000 ...
2019 : un bon cru po...
Communiqués de presse
Digitalisation des p...
Algeco digitalise sa...
Services clients et ...
Esker présente sa te...
Maja FOSTER à la têt...
WORKPLAN, Gestion de...
Esker s’associe à B/...
Evénements
SIANE 2019...
Salons Solutions Par...
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik