accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
SAP sur sa lancée
25/04/2017 Les résultats de SAP pour le premier trimestre 2017 viennent de tomber. Sans surprise, à 5 285 milliards d'euros de chiffre d'affaires, ils sont une fois de plus en croissance, de 12 %.
Hardis Group rachète deux intégrateurs Salesforce
24/04/2017 Grâce à ces rachats de Bluetis et de Synefo, l'ESN se renforce dans l'intégration de Salesforce et s'implante dans le grand Sud-Ouest avec une agence située près de Bordeaux.
Le vieillissement de la technologie freine la transformation numérique
24/04/2017 Selon une étude menée par le cabinet Pierre Audoin Consultants (PAC) et publiée par Fujitsu, le vieillissement de la technologie empêche de nombreuses entreprises européennes de bénéficier pleinement de la transformation ...
Eudonet annonce sa nouvelle Édition 2017
21/04/2017 Éditeur-intégrateur de solutions CRM (Gestion de la Relation Clients) généralistes et verticalisées, Eudonet a présenté aujourd'hui sa nouvelle Édition 2017 à l'occasion de sa manifestation annuelle.
Ad Ultima démarre le processus de labellisation Scorefact pour Microsoft Dynamics AX
21/04/2017 Intégrateur de progiciels ERP, CRM et PLM, Ad Ultima se spécialise dans le déploiement de solutions pour le secteur industriel et l'ingénierie.
Berger-Levrault rachète deux sociétés espagnoles
20/04/2017 L'éditeur de logiciels à destination des collectivités locales, des établissements médico-sociaux et d'éducation, poursuit sa croissance externe avec l'acquisition de deux nouvelles sociétés basées à Barcelone.
EBP MéCa annonce la version V17 de ses solutions
20/04/2017 Depuis 1996, EBP propose aux professionnels de l'automobile un logiciel de gestion commerciale dédié à ce métier. En 2013 René Sentis, fondateur d'EBP Informatique, a décidé de spécialiser cette activité au sein du group ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La Compagnie des bateaux d'Aix les Bains Riviera des Alpes optimise l'utilisation de son ERP Open Source
13/04/2017 Trois questions à Nicolas Mayeur, responsable informatique de société.
Saint-Gobain a automatisé ses processus comptables
15/03/2017 Le leader mondial de l'habitat durable a ainsi augmenté l'efficacité de ses équipes, en déployant la plate-forme Finance Controls & Automation de Blackline dans 25 de ses centres de services partagés afin d'automatiser, ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
CAPSA FOOD réduit de 75% le temps de traitement de ses commandes clients grâce à Esker
05/04/2017 CAPSA FOOD, entreprise laitière espagnole qui détient les marques Central Lechera Asturiana, Larsa et ATO, confie à Esker la dématérialisation du traitement de ses commandes clients, après une premièr ...
Esker poursuit son développement international et enregistre une croissance record en 2016
03/04/2017 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents en mode Cloud, annonce une croissance de 13% en 2016 qui s’explique par le succès de ses solutions Cloud, les ...
Dématérialisation du cycle Order-to-Cash : Esker propose une solution de paiement en ligne par mandat SEPA ou carte bancaire Lyon
28/03/2017 Esker complète son offre de dématérialisation des factures clients avec une nouvelle solution de paiement en ligne par mandat SEPA* ou carte bancaire. Grâce à ce nouveau service, qui s’appuie sur son ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
L'utilisation élaborée de la BI et des réseaux sociaux augmente l'efficacité du CRM analytique
 
01/09/2009 :: Le CRM analytique tire parti d'une analyse très fine des données sur les clients pour élaborer des stratégies marketing et de vente plus efficaces, en s'appuyant sur les techniques de la BI. Dans ce secteur, l'analyse des réseaux sociaux issus de la mouvance du Web 2.0 devient la base d'outils innovants permettant de bâtir de nouvelles manières de promouvoir des produits et des services.

Le domaine du CRM dans son ensemble résiste à la crise, selon Alexandre Losson, directeur de la division CRM chez Business et Decision. C'est le secteur qui résiste le mieux, juste après la BI. Aucun projet de CRM n'est arrêté même si son périmètre est parfois réajusté et ses objectifs revus à la baisse : les projets se recentrent sur l'obtention d'une valeur à court terme.

La croissance continue du commerce électronique, de l'ordre de 20 % par an, génère des opportunités, favorisées par le faible coût des canaux numériques. En fait, les entreprises qui ne sont pas déjà équipées des solutions de base telles que l'automatisation des forces de vente ou les solutions pour centres d'appel doivent faire vite pour rester compétitives. Parallèlement, le Master Data Management et le marketing analytique progressent rapidement. Mais de nouveaux sujets émergent rapidement : le service client et le support, l'intégration des données clients et les référentiels, le lead management et la fidélisation, le Performance Management (quotas, territoires, incentives, pricing), le Marketing Resource Management.

Pour illustrer ces tendances, nous avons choisi deux exemples issus de présentations effectuées lors de la Matinale du CRM, organisée par Business & Decision le 1er juillet 2009.

Comment capitaliser sur la valeur des clients et optimiser la stratégie de contact avec SAS

L'analyse de rentabilité des clients intéresse aussi bien les services marketing que les directions financières. Les premiers pour mieux organiser leurs campagnes, les seconds pour optimiser les coûts. Le principe en est simple : la rentabilité actuelle d'un client est la différence entre les revenus qu'il génère et les coûts qu'il engendre. Mais autant il est facile d'identifier les revenus par client, autant il est difficile d'identifier précisément les coûts propres à chaque client. Par exemple, comment calculer le coût que représente une sollicitation à un centre d'appel ? Faute d'historique, le raisonnement se fait en termes de moyenne et il n'est donc pas possible distinguer les clients entre eux.

D'après l'éditeur de solutions de Business Intelligence SAS, « les technologies ont énormément évolué et permettent aujourd'hui de produire rapidement des coûts "sûrs" et parfois à un niveau de détail très fin. » Elles permettent de dépasser la solution classique de classement des clients par catégories : contre-productive, elle gomme les différences de consommation entre clients, qui sont justement des sources d'optimisation des ressources, des coûts et de la rentabilité.


Rentabilité de chaque client dans SAS Profitability Management

Avec une analyse fine, on trouve que certains clients à fort revenu ne sont pas rentables. Par exemple, en comparant des clients qui achètent sur un site Web, celui qui passe par 7 étapes coûte moins cher que celui qui passe par 9 étapes. Si le client a une relation continue avec son fournisseur, il génère des frais récurrents car tout appel génère une interaction qui a un coût. Les coûts et les revenus sont différents selon les produits et les clients. Il faut donc chercher à connaître régulièrement la rentabilité de chaque client pour optimiser sa rentabilité globale.

La solution Profitability Management de SAS s'appuie sur le calcul d'une base de coûts unitaires à partir d'une base existante. Puis elle valorise chaque transaction en affectant un taux à chaque comportement et associe les comportements et les transactions au moyen de règles. Pour mettre en place la solution, une bonne méthode consiste à commencer avec une vingtaine de coûts unitaires. Après un certain temps de fonctionnement, la solution peut s'enrichir avec l'aide de l'équipe du contrôle de gestion.

Profitability Management comporte trois composants. Le premier effectue l'extraction, le retraitement et le reporting des données. La solution SAS extrait des informations à partir des bases de données historiques de technologies variées dont disposent les clients et sait traiter de gros volumes de données. Le deuxième composant contient le modélisateur, le moteur de calcul et le générateur de cubes. Le troisième comporte les outils de restitution via le Web. Aucun développement n'est nécessaire si on change des éléments : le cube se recalcule automatiquement.

Les outils de visualisation donnent une visibilité segmentée, par exemple par région. Un simple clic permet une visualisation plus détaillée. On peut voir les clients par rentabilité et afficher le détail de chaque client. Connaissant la structure de coûts par client, l'agent en relation avec le client peut ajuster son discours et proposer un produit supplémentaire à un client non rentable.

Les solutions de data mining de Kxen s'enrichissent d'un module d'analyse des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus une réalité forte du monde électronique. Les entreprises commencent à se rendre compte du parti qu'elles peuvent tirer des liens entre membres d'une famille, amis ou collègues, essentiellement pour la promotion des leurs services et produits, mais aussi pour d'autres usages.

Kxen est un éditeur franco-américain de solutions de datamining. Ses 500 clients se rencontrent dans les secteurs de la banque, de la distribution, des télécommunications du monde entier. Ils utilisent les produits de Kxen pour les campagnes marketing et l'optimisation du cycle de vie des clients. Le secteur des télécommunications les utilise pour mieux gérer les programmes de rétention, la fidélisation, les résiliations, les banques et les assurances pour les défauts de paiement, les entreprises de distribution pour les cartes de fidélité et l'évaluation des coûts et bénéfices des solutions Internet.

Les 4 fonctions du data mining sont le ciblage (compréhension du comportement, détection de fraude), la segmentation (regroupement des personnes par affinité, par algorithme, par aspect métier), les séries temporelles (détection de tendances, de saisonnalité), les règles d'association (relations entre produits et services permettant de suggérer des actions). Kxen a intégré ces fonctions dans des modules standardisés et automatisés pour pouvoir être mis à la disposition d'utilisateurs qui ne sont pas spécialistes des statistiques. Aucune limite n'existe dans le volume des données.

Kxen a lancé un nouveau module d'analyse de réseaux sociaux au début de 2009. Accessible au travers d'une interface graphique, il donne aux utilisateurs le moyen de suivre une chaîne logique. Il concerne des applications verticales, surtout pour le marketing. Par exemple, il permet d'obtenir des informations à partir des échanges entre les clients des entreprises de télécommunications. Celles-ci tirent parti des CDR (Called Data Records), c'est-à-dire des tickets d'appel qui conservent la trace de toutes les communications. Les banques utilisent l'analyse des réseaux sociaux pour la détection de fraudes avec des cartes de crédit. Pour les entreprises de distribution de détail, cette technique permet d'engager une réflexion sur les groupes de produits ou les groupes de clients par l'association de comportements. Quant aux sites de réseaux sociaux, comme Facebook ou Twitter, leur préoccupation est de monétiser leurs sites.

En pratique, Kxen modélise un réseau social par un ensemble de nœuds et un ensemble de liens ou interactions. Des attributs peuvent être affectés aux nœuds et aux liens. La richesse des informations reportées peut être plus ou moins grande. Dans les télécommunications, le premier niveau d'informations peut être : Julie a appelé Pierre. L'information peut s'enrichir de données telles que : ils ont parlé, puis ils ont parlé 12 minutes. Des attributs supplémentaires peuvent être affectés aux nœuds (nom adresse, H/F) et aux liens (voix, SMS).

La technique consiste à appliquer des filtres (appels du week-end, appels de plus de 3 minutes) pour charger des données, puis créer et afficher un premier réseau. Des solutions sophistiquées doivent être mises en œuvre pour afficher les données dont le volume peut être important.

L'analyse des réseaux sociaux est une technologie nouvelle, pour laquelle il n'y a pas encore beaucoup de retour d'expérience. Héritée du milieu universitaire, elle arrive dans la sphère commerciale où elle commence à donner des résultats intéressants. Avec des informations telles que l'âge moyen d'un réseau social, la répartition entre hommes et femmes, les abonnées ou non abonnés à tel opérateur, des stratégies marketing plus efficaces peuvent être mises en œuvre. La solution de Kxen permet ainsi de faire de l'analyse prédictive.

René Beretz

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
MISSLER SOFTWARE / TOP SOLID
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
MISSLER SOFTWARE - TOPSOLID
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Maitriser l'effet papillon* sur la Supply Chain, un enjeu crucial pour les entreprises en matière de gestion de risques
13/04/2017 Quand la presse parle de chaîne logistique, c'est très souvent pour rapporter un problème de grande ampleur. La globalisation de l'économie et la recherche permanente de compétitivité ont en effet décuplé la complexité e ...
L'AS/400, vecteur de convoitise des pirates
12/04/2017 Le serveur Application System/400 que l'on appelle plus communément AS/400 (par simplification, j'utilise AS/400 pour les systèmes dénommés AS/400, iSeries et IBM i) possède la réputation d'être l'une des plateformes trè ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
26, 27 & 28 septembre 2017 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
Trilogiq ou quand l'...
Maitriser l'effet pa...
La Compagnie des bat...
L'AS/400, vecteur de...
Le X3 nouveau est ar...
Syntec, premier mili...
Cerealog dopé par le...
Dépêches
SAP sur sa lancée...
Hardis Group rachète...
Le vieillissement de...
Eudonet annonce sa n...
Ad Ultima démarre le...
Berger-Levrault rach...
EBP MéCa annonce la ...
Communiqués de presse
...
CAPSA FOOD réduit de...
Esker poursuit son d...
Dématérialisation du...
Résultats annuels 20...
BEST WORKPLACES FRAN...
Loi anti-fraude : Pr...
Evénements
INDUSTRIE LYON 2017...
Web-conférence : spé...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
Vaisonet au parcours...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik