accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Un partenariat pour aider les entreprises à être payées plus facilement et plus vite
23/10/2018 Selon l'étude "Retards des délais de paiements" de Plum Consulting réalisée pour Sage en décembre 2017, les retards de paiement représentent un manque à gagner de 51 milliards d'euros pour l'économie française. C'est pou ...
Syntec Numérique et Cinov-IT saluent le lancement officiel de France Num
16/10/2018 Partenaires de France Num, les deux organisations sont mobilisées depuis plusieurs années pour la transformation numérique des TPE-PME. Elles avaient déjà lancé un plan d'actions conjoint sur ce sujet en avril 2017, inte ...
Une plate-forme métier pour les experts-comptables
10/10/2018 Microsoft noue un partenariat avec Gest'Innov qui permettra de conjuguer les expertises pour construire la plate-forme du futur au service des collaborateurs et des clients de cabinets d'expertise-comptable.
L'industrie du logiciel contribue à hauteur de mille milliards d'euros au PIB de l'UE
09/10/2018 Avec le Royaume-Uni et l'Allemagne, la France contribue à hauteur de 63 % à la valeur ajoutée totale du PIB direct de l'UE pour l'industrie du logiciel.
Salons Solutions de Lyon : le programme des conférences
09/10/2018 La 1ère édition lyonnaise des salons Solutions (ERP –Dématérialisation – CRM et BI) se tiendra les 19 novembre après-midi et 20 novembre toute la journée au centre de congrès de Lyon. Elle sera assortie d'un pro ...
Quel est l'impact de la transformation numérique sur les métiers ?
09/10/2018 Telle est la thématique retenue pour la journée utilisateurs du DynsClub, le club des utilisateurs de solutions Microsoft Dynamics, qui se tiendra le 29 novembre prochain au centre de conférences de l'éditeur, privatisé ...
Divalto annonce son partenariat avec Yooz
09/10/2018 L'éditeur alsacien annonce son partenariat avec Yooz (groupe Itesoft-Yooz), société spécialisée dans les logiciels de dématérialisation des flux d'information. Les deux entreprises unissent leurs compétences pour fournir ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
ba&sh accélère son développement à l'international
22/10/2018 ba&sh, marque française de luxe accessible en forte croissance, recherchait une solution de gestion adaptée à ses ambitions internationales. C'est Cylande, filiale du groupe Cegid, qui a été retenue et qui accompagne la ...
Le PMU déploie la signature électronique
25/09/2018 Plus d'un an après le déploiement de la signature électronique de Yousign, les bénéfices ressentis par le PMU sont nombreux : meilleure image auprès des clients et collaborateurs, gains de temps, impact écologique positi ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Convention USF : Esker partenaire Platinium de cette nouvelle édition lyonnaise
09/10/2018 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, confirme son engagement auprès des utilisateurs SAP en étant partenaire Platinium de la Convention des Util ...
Esker et Rimilia signent un partenariat basé sur l’Intelligence Artificielle pour proposer une solution globale de gestion des encaissements
26/09/2018 Lyon, le 25 septembre 2018 – Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un partenariat mondial avec Rimilia, un des leaders des ...
Digitalisation des achats : Esker renforce son offre Purchase-to-Pay avec l’intégration des catalogues de fournisseurs externes
24/09/2018 A l’occasion des Salons Solutions (24, 25 et 26 septembre 2018 – Paris, Porte de Versailles), Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce l’inté ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Les entreprisesconcernées, à quelle echéance ?
 
20/01/2010 :: Le projet ARSA (pour Analyse des Réseaux Sociaux pour Administration) fait partie des 44 dossiers retenus par Nathalie Kosciusko-Morizet lors de son appel à projets sur le "Web innovant". Se déroulant sur deux ans, trois principaux acteurs y prennent part: l'Ecole centrale de Paris, la société Euclyde, et SAP Labs en tant que porteur du projet. Ce dernier voit bien entendu plus loin que l'administration et lorgne sur les entreprises.

Des similitudes entre administrations et entreprises

Destiné à apporter un outil d'analyse des réseaux sociaux au monde des administrations, ce projet "Web innovant" doit répondre aux besoins de ces structures qui, à l'instar des entreprises, ont besoin d'outils collaboratifs récents. Ce besoin se double de celui d'assurer l'interface avec les citoyens, à l'instar, là encore, de ce qui se passe avec les partenaires des entreprises. L'objectif du projet est d'assurer un service d'analyse de réseaux sociaux hébergé sur une plateforme de "cloud computing" dans le cadre d'une ville de taille moyenne, en améliorant notamment les algorithmes d'analyse et de requêtage afin d'identifier et de caractériser plus finement les réseaux sociaux et en intégrant l'outil d'analyse, les usages et la méthode d'évaluation de la performance à l'existant. C'est la ville d'Antibes qui a été retenue en tant qu'utilisateur final du prototype. Il appartient à l'École Centrale Paris de travailler sur des algorithmes capables de supporter une mise à l'échelle ; l'École étudie également les comportements et usages des utilisateurs de la ville d'Antibes. Quant à Euclyde, il s'agit d'une PME spécialisée dans les datacenters, dont le rôle dans le projet est de gérer la montée en charge et de mettre en ?uvre l'approche SaaS et "cloud".

"Les administrations doivent pouvoir analyser les réseaux sociaux comme des entreprises, pour analyser leurs réseaux internes (relations projets, organigramme?) et externes (fournisseurs, clients, partenaires')", explique Gilles Logeais, directeur de SAP research. "Elles doivent aussi assurer l'interface avec les citoyens (au nombre de 80000 en hiver, à Antibes), pour assurer une meilleure compréhension bilatérale."

ARSA se base sur SNA (Social Network Analyser), un outil créé par la division BusinessObjects de SAP et annoncé il y a quelques mois, qui utilise la "social intelligence" et permet d'analyser le "graphe social" d'une organisation en combinant les liens et les relations de différentes sources et réseaux. Compatible Open Social (un ensemble d'API destiné aux réseaux sociaux en ligne et développé par Google), il s'intègre aux outils existants via des API de type REST (Representational State Tranfer). Il est également capable de reprendre des données de réseaux et bases de données externes tels que Viadeo ou Linkedin et d'établir une cartographie des différentes relations entre les personnes constitutives du réseau. Cela va de considérations telles qu'un lien hiérarchique ou fonctionnel jusqu'à des compatibilités de compétences ou des liens contractuels. L'outil se fonde sur une philosophie très proche de la business intelligence.

L'objectif de l'application est de permettre de trouver le plus rapidement possible la personne que l'on cherche au sein d'une organisation complexe, dans un souci de recherche permanente d'efficacité et de rentabilité, toujours à l'instar de ce que l'on vit en entreprise. À Antibes, les besoins entrent dans trois catégories : pour les employés municipaux utilisateurs (qui sont entre 10 et cent), ils concernent l'amélioration de la recherche de compétences au sein de la collectivité territoriale. Il s'agit aussi d'améliorer la visibilité et la compréhension par le public de l'organisation interne des services municipaux et enfin, pour la mairie, d'analyser les comportements du public et la fréquentation des différents services pour pouvoir ensuite ajuster les services fournis en fonction des besoins.

Une foule de questions

Si fonctionnellement l'application paraît présenter le plus grand intérêt, il se pose d'emblée une foule de questions, comme celles concernant la protection de la vie privée ou la confidentialité des données mises à disposition des autres collaborateurs, voire du grand public. "Les données personnelles ou critiques sont protégées par le logiciel", explique Alexis Naïbo, directeur de l'Innovation center de SAP BusinessObjects chez SAP Labs France. "Et l'intégration de données émanant de réseaux de type Viadeo ou Linkedin est basée sur le volontariat. L'outil utilise de notions sémantiques et bénéficie d'une forte sécurité tout en respectant les données privées".

Certes, certes... Mais qui va décider du caractère privé ou non d'une donnée ? La maîtrise d'une langue étrangère, par exemple, est a priori une donnée publique, non confidentielle. Mais si par exemple on affiche un bilinguisme hébreu/français, ou arabe/français, cela ne permet-il pas déjà de préjuger des appartenances ethniques et/ou confessionnelles de la personne et n'empiète-t-on pas déjà là sur les données privées ? Où se situe la limite ? Et surtout, qui va décider de cette limite ? Une sorte d'arbitre aveugle et insaisissable à la Big Brother ? Où commence le volontariat ? Et comment savoir s'il ne s'agit pas de volontariat "fortement suggéré" voire carrément forcé ? N'oublions pas que le monde dans lequel nous vivons n'est pas peuplé uniquement de gentilles individus aux intentions pures...

"SAP est à ce jour le plus gros utilisateur de cet outil, tant à des fins de test que pour mettre en pratique sa logique", nous explique Gilles Logeais. Mais SAP est-elle prête à livrer au public son organigramme hiérarchique ? Sa structure interne ? À afficher les compétences pointues de tel ou tel de ses collaborateurs ? Bien évidemment non ! Charité bien ordonnée commence par soi-même, dit l'adage.

À quand la réalité de l'entreprise ?

À quoi va bien pouvoir servir une telle application dans le cadre de l'utilisation d'un ERP, sachant que nous disposons aujourd'hui déjà d'applications de workflow performantes et de toute une palette de réseaux sociaux très en pointe, de Facebook à Viadeo, en passant par Hi5 et autres Linkedin ?

Si SAP s'investit autant, via sa division BusinessObjects et SAP Research, sur un tel projet, c'est qu'à terme le géant allemand veut parvenir à en bénéficier au delà des subventions accordées par l'état français (le projet est co-financé à hauteur de 70% de l'effort de recherche par la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l'Industrie et des Services), sur un budget total de 1,3 M€).

Bien sûr, le bouquet applicatif actuellement en cours de développement par SAP BusinessObjects est des plus innovants et intéressants, au moins intellectuellement. Mais La démarche de SAP semble plus stratégique pour l'entreprise qu'il n'y paraît de prime abord. Constatant le succès phénoménal des réseaux sociaux grand public ou professionnels, l'éditeur ne pouvait que tenter de "raccrocher les wagons" en lançant sa propre offre, s'il ne voulait pas que ce marché prometteur ne lui échappe totalement. C'est désormais chose faite.

"Le réseau social est en quelque sorte le 'troubadour des temps modernes', dans le sens où le troubadour médiéval était celui qui colportait la connaissance", conclut Gilles Logeais. Mais entre troubadour et fou du roi il n'y a pas une distance énorme...

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Concevoir un cahier des charges ERP optimal pour réussir son projet
23/10/2018 La création d'un cahier des charges ERP est l'une des étapes les plus importantes pour réussir son projet. Pour cette raison, les responsables se demandent régulièrement quelle est la structure optimale du document à con ...
Intelligence artificielle : une menace pour nos emplois ?
22/10/2018 La capacité de l'humain à traiter des quantités massives d'information ainsi que sa capacité à créer des structures cérébrales artificielles capables de reproduire nos raisonnements a, depuis quelques temps, ouvert le dé ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2018 - tous droits réservés
Articles
Concevoir un cahier ...
Relations entre SAP ...
Intelligence artific...
ba&sh accélère son d...
Cartographie du parc...
Donnée et nouveaux u...
L'abonnement se renf...
Dépêches
Un partenariat pour ...
Syntec Numérique et ...
Une plate-forme méti...
L'industrie du logic...
Salons Solutions de ...
Quel est l'impact de...
Divalto annonce son ...
Communiqués de presse
...
Convention USF : Esk...
Esker et Rimilia sig...
Digitalisation des a...
Esker renforce son e...
Kärcher North Americ...
Esker emménage dans ...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik