accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
SAP se paye Qualtrics
13/11/2018 Les deux entreprises ont conclu un accord définitif aux termes duquel SAP rachète le pionnier de l'expérience client pour 8 milliards de dollars, ce qui place ce rachat dans le quarteron de tête des opérations de croissa ...
Infor noue un partenariat mondial avec ADP
12/11/2018 L'intégration d'ADP à Infor HCM a pour objectif d'améliorer l'agilité et la bonne gouvernance des comptes internationaux.
Les enseignements d'une enquête sur l'agent public augmenté
12/11/2018 À l'occasion du 1er GovTech Summit européen, événement réunissant les leaders européens et acteurs de l'économie numérique autour d'un objectif de réfléchir ensemble à la manière dont les nouvelles technologie ...
Blackline signe un accord de distribution directe avec SAP
12/11/2018 Aux termes de cet accord, les solutions d'optimisation des processus comptables et financiers de Blackline seront intégrées à l'offre SAP Solution Extensions.
Identifier à la volée les données sensibles interdites par le RGPD
07/11/2018 L'éditeur de solutions de CRM et de Data Analytics Coheris propose aux TPE un outil permettant de mettre en évidence, lors de la saisie de commentaires, les données sensibles interdites par le RGPD.
Premier observatoire de la notoriété et de l'image de l'Intelligence Artificielle (IA) en France
07/11/2018 À l'occasion de Microsoft experiences18, qui se déroule les 6 et 7 novembre au Palais des Congrès de Paris, le collectif de réflexion et d'actions Impact AI, lancé à l'initiative de Microsoft en mars dernier et constitué ...
Sage intègre PayPal
06/11/2018 Sage annonce son partenariat avec le fournisseur mondial de solutions de paiement PayPal, qui devient une possibilité de paiement en ligne intégrée dans les solutions Sage50cloud Ciel et Sage Business Cloud Gestion & Fin ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La Redoute se dote d'une solution EDI
05/11/2018 Dans le cadre sa stratégie de croissance, La Redoute a fait le choix de la solution EDI de Comarch afin d'acquérir une meilleure traçabilité des commandes LDF (Livraison Directe Fournisseur). Cette solution permet à l'en ...
Allopneus.com équipe sa nouvelle plateforme logistique d'un WMS
24/10/2018 Couplée à un système d'automatisation du colisage, du filmage et de l'acheminement des commandes vers les quais d'expédition, la solution de gestion d'entrepôt Reflex WMS de Hardis Group a permis de gagner en efficacité ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
EDF ENR amorce la transformation digitale de son Service Comptabilité en dématérialisant ses factures fournisseurs avec Esker
12/11/2018 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été sollicité par EDF ENR, filiale d’EDF Renouvelables, dédiée à la pose de panneaux solaires et leader du ...
TPE: gestion de stock évolutive sur votre mobile avec Tracerplus
30/10/2018 Partant d’une demande basique récurrente sur les gestions de stock pas chères et évolutives pour TPE, nous avons réalisé une application mobile code barre de gestion des stocks par entrées et sorties ...
WorkPLAN Solutions 2019 R1 se transforme et répond aux besoins de l’industrie du futur aux Salons Solutions de Lyon 2018.
29/10/2018 WorkPLAN, logiciel de Gestion de Projet, continue sa migration vers le déploiement d’outils toujours plus performants en lien direct avec les logiciels de son Groupe Vero Software. WorkPLAN ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
S4/HANA booste T-Systems
 
21/11/2016 :: On savait déjà que l'hébergeur allemand disposait de la plus importante plate-forme cloud pour SAP. Il renforce encore sa position notamment grâce à l'émergence de S4/HANA. Et la France est un fort potentiel pour lui. Le point avec Samuel Grevillot, consultant avant-vente SAP et HANA chez T-Systems.

Présent dans plus de 20 pays avec quelque 46 000 collaborateurs et un chiffre d'affaires de 8,2 milliards d'euros en 2015, l'allemand T-Systems est un fournisseur de technologie IT avec lequel il faut compter. Basé à Francfort, il est né en 2001 du regroupement de l'activité de services aux grandes entreprises de Deutsche Telekom et de celles de Debis IT Services. Le fait que deux géants allemands se rencontrent, était dans la logique des choses.

C'est ainsi qu'en 2004 est né un partenariat "naturel" entre T-Systems et SAP, autour de services dynamiques pour les solutions SAP (DCS : Dynamic Cloud Services). "À l'époque on parlait 'd'informatique fluide'", se souvient Samuel Grevillot, consultant avant-vente SAP et HANA. "À cette époque, les fondements du cloud ont été développés par T-Systems et Bill McDermott (alors CEO de SAP Amérique NdlR) a déclaré qu'il n'y aurait pas de cloud SAP sans T-Systems. C'est une grande histoire que celle de T-Systems et SAP". En 2009, l'hébergement des clients SAP a été transféré dans les datacenters de T-Systems, ce qui a permis à ce dernier de développer une méthodologie d'exploitation des systèmes SAP appelée Run SAP (ou ASAP for Operations). "L'objectif était de standardiser les opérations au niveau mondial", précise Samuel Grevillot. Si celui-ci n'a rejoint T-Systems qu'en 2015, il dispense des cours chez SAP sur l'administration technique et sur HANA depuis 10 ans, pour le compte de ses divers employeurs précédents, dont IDS Scheer.

Les services ont été renforcés à partir de 2013, c'est-à-dire dès l'émergence de la technologie HANA, par des services dynamiques autour de cette base de données à partir de cloud privés sécurisés. Depuis 2014, T-Systems propose aussi la solution HCM (Human Capital Management) de SuccessFactors en SaaS depuis son cloud. "Plus récemment, les technologies de virtualisation utilisées par SAP ont été développées par T-Systems", se félicite Samuel Grevillot, qui précise aussi que son entreprise possède un centre de co-innovation à Waldorf. "Nous sommes le plus gros hébergeur SAP au monde, avec quelque 12 000 000 utilisateurs SAP hébergés, rien que pour la Business Suite (ERP, SCM, SRM, PLM...). Parmi les 22 datacenters de T-Systems, on en compte cinq stratégiquement localisés pour SAP, dont trois en Allemagne, un à Singapour et un à Houston. Nous essayons de rationaliser le nombre de nos datacenters". La France bénéficie également de deux datacenters, à St Denis et à Aubervilliers, hébergés chez Equinix. Ils ont été annoncés à la rentrée de septembre. Quant à l'infrastructure SAP en cloud privé, elle a été baptisée Dynamic Services for SAP Solutions.


Samuel Grevillot, consultant avant-vente SAP et HANA, T-Systems

Les cloud sont basés sur Openstack, avec un partenariat avec Huawei ; c'est valable pour l'instant uniquement en Allemagne, mais à la demande, il sera aussi possible de le faire en France. Par ailleurs, une une offre SAP sur cloud public a été lancée fin octobre.

La filiale française

Assez rapidement, la maison mère a crée une filiale en France. Mais celle-ci a connu bien des déboires : en 2010, alors qu'elle comptait quelque 1 600 collaborateurs, un plan social a largement écrêté ces effectifs, puis, en 2013, une partie de l'activité concernant 600 personnes a été cédée à DACP lors de la création de Novia Systems. Du coup, les effectifs de T-Systems France sont passés à 260 collaborateurs. Et la série noire s'est poursuivie en 2015, lorsque la filiale française a annoncé un projet de cession à la SSII Ausy, qui a engendré un mouvement social.

Aujourd'hui, la filiale française compte un peu plus de 200 personnes pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 100 M€. Elle est donc toujours notoirement sous-développée, eu égard au potentiel de la France qui, bien que moins important que celui de l'Allemagne, reste parmi les plus élevés du vieux continent. "L'objectif est de passer à 300 M€ d'ici trois ans", déclare Samuel Grevillot. Pour atteindre cet objectif ambitieux, "nous avons déjà développé fortement la partie avant-ventes et commerciale, pour développer actuellement la partie support client. Et nous assurons à nos clients un hébergement en France". Localement, les ambitions par rapport à SAP sont fortes et T-Systems cherche à faire connaître le groupe. Parmi les clients français existants, on compte Yves Rocher, qui a "cloudifié" son installation on-premise, Constellium (transformation de l'aluminiu), Adisseo (nutrition animale) ou encore Novelis (menuiseries PVC et aluminium).

Le rôle de HANA

"Notre vrai défi, c'est d'accompagner nos clients vers S4/HANA, notamment pour l'infrastructure", estime Samuel Grevillot. "Avec deux échéances principales : 2020, date à laquelle l'éditeur a annoncé qu'il n'y aurait plus d'innovations sur les bases de données on-premise, et 2025, date annoncée de la fin du support de la Business Suite".

L'avènement de HANA augmente la taille de la cible commerciale : pour notre interlocuteur, "il n'a jamais été aussi intéressant de passer dans un modèle cloud. La réduction substantielle de la taille de la base de données grâce notamment à l'absence de données agrégées (les agrégations de données se font à la volée NdlR), et qui peut aller jusqu'à un facteur 10 par rapport à une base de données traditionnelle, est un gros argument en faveur du cloud".

À noter que T-Systems, qui œuvre sur HANA depuis le début, a hébergé les premières instances de cette base de données dans ses infrastructures et que l'offre de services dynamiques dédiés trouve sa déclinaison HANA.

Pour l'heure, il n'y a pas encore de clients en production sur S4/HANA, mais deux organisations sont en cours de migration. En revanche, il y a déjà quelques clients Simple Finance. Quant aux tarifs, "nous sommes en dessous des prix d'AWS (Amazon Web Services)", clame Samuel Grevillot. Le cœur de cible est le SBF 120.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
RGPD : la CNIL précise les compétences du DPO
06/11/2018 La liste est longue et le nombre de profils insuffisant.
Bien gérer son entreprise à l'ère de l'industrie 4.0
06/11/2018 Difficile de croire que les principales inventions manufacturières d'il y a 200 ans aient été conçues à partir d'un processus aussi rudimentaire que la vapeur. Ces dix dernières années, la gestion d'entreprise et la fabr ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2018 - tous droits réservés
Articles
L'ère du Data Centri...
Gartner promeut de n...
RGPD : la CNIL préci...
Bien gérer son entre...
SAP.iO Foundry, l'ac...
La Redoute se dote d...
Top 250 des éditeurs...
Dépêches
SAP se paye Qualtric...
Infor noue un parten...
Les enseignements d'...
Blackline signe un a...
Identifier à la volé...
Premier observatoire...
Sage intègre PayPal...
Communiqués de presse
EDF ENR amorce la tr...
Cerapedics choisit l...
TPE: gestion de stoc...
WorkPLAN Solutions 2...
...
Convention USF : Esk...
Esker et Rimilia sig...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik