accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
La nouvelle version de Sage One intègre une gestion de stocks dans le cloud
17/10/2017 Sage annonce une mise à jour universelle de Sage One pour notamment permettre la gestion et la valorisation des stocks via le cloud.
Partenariat entre Sage et Praxedo
16/10/2017 Praxedo, leader français de la gestion d'interventions en mode SaaS, a interfacé sa solution avec Sage 100c, permettant ainsi aux PME/PMI proposant des interventions terrain de facturer au plus juste et plus vite leurs c ...
SAP France met en place une flotte automobile responsable
13/10/2017 La filiale française du géant allemand cherche ainsi à anticiper la hausse des taxes sur le diesel et noue un partenariat avec le spécialiste de la location ALD Automotive afin de guider le groupe vers une mobilité plus ...
IFS acquiert Workwave
13/10/2017 Grâce à cette acquisition, l'éditeur suédois renforce sa position dans le monde des solutions de gestion de services et propose une solution s'adressant à l'ensemble des entreprises de services industriels quels que soie ...
Rimini Street fusionne avec GP Investments Acquisition
13/10/2017 La société fusionnée conserve le nom Rimini Street, Inc., lève 50 millions de dollars d'investissement et fait son entrée au Nasdaq sous le code RMNI.
Stephen Murphy remplace Joe Cowan à la tête d'Epicor
05/10/2017 Le conseil d'administration de l'éditeur américain nomme Stephen Murphy au poste de PDG, suite au départ à la retraite de Joe Cowan, qui quittera ses fonctions de dirigeant et son mandat d'administrateur à la fin du mois ...
Agena3000 choisit Toronto comme porte d'entrée vers le marché américain
02/10/2017 Le spécialiste choletais de la gestion des données de l'industrie et de la distribution poursuit son développement avec l'ouverture d'une filiale à Toronto, au Canada. D'ici à 5 ans, la société française ambitionne de ré ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La gestion tout schuss chez Ski Clinic
10/10/2017 Ski Clinic est un magasin de vente et location de matériel de glisse, neuf ou d'occasion. Son atout différenciateur développé depuis 25 ans se niche dans son atelier de préparation, qui propose des services entretien hau ...
Swarovski déploie Workday
25/09/2017 La division cristal de Swarovski vient d'annoncer la mise en œuvre de Workday dans le cadre d'un programme de transformation de ses ressources humaines sur 3 ans. Ce projet comprend les solutions Workday Human Capital Ma ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
WorkPLAN Solutions, un engouement sans précédent sur le Salon Solutions ERP 2017 de Paris
16/10/2017 WorkPLAN Solutions, le logiciel d’ERP / Gestion de Projets de Vero Software, participait pour la 3ème fois aux Salons Solutions 2017 Porte de Versailles en Septembre. Après un important travail de com ...
Convention USF : Esker, partenaire privilégié depuis plus de 15 ans
03/10/2017 Pour la 5 ème année consécutive, Esker sera partenaire Platinium de la Convention des Utilisateurs SAP® Francophones (USF) 2017, qui aura lieu les 4 et 5 octobre prochains à Lille. Esker confirme ai ...
Fives dématérialise ses factures fournisseurs avec Esker pour améliorer sa gestion dans un contexte international
02/10/2017 Fives, groupe d’ingénierie industrielle spécialisé dans la conception de machines, équipements de procédé et lignes de production pour les plus grands industriels mondiaux, a choisi Esker pour dématér ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
La question du développement spécifique à l'ère du Big Data
 
27/12/2016 :: Avant de démarrer un projet Big Data, les entreprises doivent se poser les bonnes questions pour éviter tout échec à l'arrivée.

Face à la nécessité de faire un choix technologique, traditionnellement, les entreprises hésitent entre deux possibilités : prendre en charge elles-mêmes les développements ou recourir à des solutions packagées. L'adoption et la diffusion des technologies du Big Data, notamment Hadoop, les placent aujourd'hui devant la même interrogation.

Les rares entreprises qui s'engagent aujourd'hui dans la voie des développements spécifiques le font soit par manque d'information car elles ne savent tout simplement pas qu'il existe des outils pré-packagés ou poursuivent une chimère. Elles font souvent l'erreur de jugement qu'un projet Big Data se résume à l'alimentation des données dans un cluster Hadoop. Elles imaginent que développer en interne une infrastructure dédiée à l'alimentation et l'analyse des Big Data permettra d'économiser 20 % par rapport au recours à une solution packagée. Cependant, selon Gartner, la démarche aboutit a contrario à une augmentation de 200 % des coûts de maintenance. Et ce n'est pas tout ! L'expérience accumulée depuis dix ans dans de nombreux projets d'intégration de toute nature, désormais en production, permet de mettre en relief les limites d'une telle approche. Dans les faits, elle expose l'entreprise à des risques de trois natures : opérationnelle, stratégique et économique.

Suivre le rythme des évolutions technologiques

Hadoop est un framework Open Source accessible sans coût de licence. Il peut être effectivement tentant de s'approprier la technologie en interne pour développer son infrastructure en pensant économiser sur son budget. Pourtant, dans la réalité, cette stratégie est très souvent vouée à l'échec. D'une part, l'écosystème des Big Data est en évolution constante. Le taux de renouvellement des plate-formes technologiques se fait à un rythme soutenu, à mesure qu'évoluent les besoins des entreprises. En quelques années, celles-ci sont passées de MapReduce à Storm, puis à Spark, et bientôt peut être à Apex. La vitesse d'innovation de l'écosystème Big Data représente en soit un challenge inédit pour la maintenance et pour ceux qui utilisent ces technologies. Si l'infrastructure mise en œuvre pour la collecte, la mise en qualité et la manipulation des données n'est pas elle-même pérenne et capable de garantir facilité de maintenance et évolutivité, les projets qui s'appuient dessus sont à risque. Ils devront tôt ou tard être abandonnés car obsolètes, supporter des coûts élevés de maintenance, ou réaliseront que leurs experts IT internes passent de plus en plus de temps sur des tâches n'apportant pas de valeur ajoutée.

D'autre part, la multiplication des sources de données accroit la complexité d'administration et de gouvernance. Une approche non outillée devient au mieux fastidieuse et laborieuse au pire impossible. Mais au-delà, la sécurité, la gouvernance (pour la traçabilité des mouvements et des transformations appliquées aux données), la mise en qualité des données, les tests, le déploiement, les éventuelles obligations règlementaires etc. sont autant de domaines qui bénéficient de l'utilisation de solutions packagées, pensées et conçues pour les cas d'usage les plus fréquents des entreprises. Notre industrie a inventé des outils pour aider les clients à sécuriser leurs projets, à garantir la bonne gouvernance et insuffler de la productivité dans le travail des équipes informatiques. Pourquoi ces bonnes pratiques essentielles à la réussite d'un projet IT disparaitraient-elles dans le monde du Big Data ?

D'autres risques économiques et stratégiques

On l'a vu, les coûts de maintenance s'accroissent à mesure que les développements spécifiques se multiplient. De plus, les équipes de développements, déjà caractérisées par la rareté de leurs profils et donc leur coût élevé, sont mobilisées sur des tâches de maintenance et d'évolution et ne peuvent en conséquence participer aux nouveaux projets. L'innovation de l'entreprise est ainsi freinée alors que tout l'intérêt d'utiliser des solutions packagées réside au contraire dans l'agilité et la vitesse de développement. L'entreprise doit donc recruter de nouveaux développeurs pour initier de nouveaux projets, voire les externaliser, ce qui pèse sur son budget informatique.

Enfin, comme expliqué précédemment, les développements spécifiques créent une importante dépendance vis-à-vis de spécialistes qualifiés sur ces technologies. Que se passera-t-il si ces derniers décident de quitter l'entreprise ? Et comment garantir la pérennité des systèmes stratégiques dans ce contexte ?

Attention à la taille du projet

Le développement spécifique reste une possibilité dès lors qu'il s'agit de projets simples et très ciblés, qui nécessiteront peu de maintenance. Dans quelques rares cas, ils peuvent s'avérer nécessaires s'il n'existe pas sur le marché de solution capable de répondre au besoin.

Mais dès que la taille du projet exige la collaboration de plusieurs intervenants au sein de l'entreprise, les solutions packagées offrent plus de garanties : un environnement de programmation graphique dont l'ergonomie a été pensée pour les utilisateurs métiers, la possibilité de réutiliser des éléments de développements précédents, un accompagnement par l'éditeur pour le paramétrage, etc. Et surtout, elles bénéficient de la profonde maîtrise des problématiques les plus courantes des entreprises par les éditeurs des solutions qui furent parmi les premières entreprises à adopter Hadoop.

En conclusion, Gartner, dans l'étude citée plus haut, dévoile qu'au final seulement 11 % des entreprises restent des adeptes du développement spécifique.

François Mero, senior VP of sales EMEA, Talend

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Gestion des données : gare aux coûts cachés qui minent la rentabilité
16/10/2017 Conséquences de dysfonctionnements ou d'erreurs humaines, les coûts cachés liés à la gestion des données peuvent être réduits grâce aux outils d'ADM (Applications Data Management). Légers, ils permettent d'agir à deux ni ...
Le BYOD, principal danger pour les données
26/09/2017 La protection des documents par mot de passe, la reconnaissance faciale et les contrôles d'accès sont jugés comme les mesures de sécurité les moins efficaces.
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
26, 27 & 28 septembre 2017 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
Gestion des données ...
Le cloud bouscule le...
La gestion tout schu...
L'innovation numériq...
La mobilité au servi...
Le plein de solution...
Le BYOD, principal d...
Dépêches
La nouvelle version ...
Partenariat entre Sa...
SAP France met en pl...
IFS acquiert Workwav...
Rimini Street fusion...
Stephen Murphy rempl...
Agena3000 choisit To...
Communiqués de presse
WorkPLAN Solutions, ...
WorkPLAN ERP/GPAO au...
...
Convention USF : Esk...
Fives dématérialise ...
...
Emplitude étend son ...
Evénements
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
Universités d'été 20...
Congrès de l'Ordre d...
FIP...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik