accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Syntec Numérique et Cinov-IT saluent le lancement officiel de France Num
16/10/2018 Partenaires de France Num, les deux organisations sont mobilisées depuis plusieurs années pour la transformation numérique des TPE-PME. Elles avaient déjà lancé un plan d'actions conjoint sur ce sujet en avril 2017, inte ...
Une plate-forme métier pour les experts-comptables
10/10/2018 Microsoft noue un partenariat avec Gest'Innov qui permettra de conjuguer les expertises pour construire la plate-forme du futur au service des collaborateurs et des clients de cabinets d'expertise-comptable.
L'industrie du logiciel contribue à hauteur de mille milliards d'euros au PIB de l'UE
09/10/2018 Avec le Royaume-Uni et l'Allemagne, la France contribue à hauteur de 63 % à la valeur ajoutée totale du PIB direct de l'UE pour l'industrie du logiciel.
Salons Solutions de Lyon : le programme des conférences
09/10/2018 La 1ère édition lyonnaise des salons Solutions (ERP –Dématérialisation – CRM et BI) se tiendra les 19 novembre après-midi et 20 novembre toute la journée au centre de congrès de Lyon. Elle sera assortie d'un pro ...
Quel est l'impact de la transformation numérique sur les métiers ?
09/10/2018 Telle est la thématique retenue pour la journée utilisateurs du DynsClub, le club des utilisateurs de solutions Microsoft Dynamics, qui se tiendra le 29 novembre prochain au centre de conférences de l'éditeur, privatisé ...
Divalto annonce son partenariat avec Yooz
09/10/2018 L'éditeur alsacien annonce son partenariat avec Yooz (groupe Itesoft-Yooz), société spécialisée dans les logiciels de dématérialisation des flux d'information. Les deux entreprises unissent leurs compétences pour fournir ...
Le baromètre des usages mobiles 2018 est paru
08/10/2018 Le groupe Open présente la troisième vague de son baromètre sur les usages mobiles, réalisé en partenariat avec l'EBG et Testapic. Confrontant la vision de 515 professionnels à celle de 1 460 utilisateurs, cette nouvelle ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Le PMU déploie la signature électronique
25/09/2018 Plus d'un an après le déploiement de la signature électronique de Yousign, les bénéfices ressentis par le PMU sont nombreux : meilleure image auprès des clients et collaborateurs, gains de temps, impact écologique positi ...
AccorHotels déploie une solution de gestion des revenus en France
24/09/2018 Aujourd'hui, ce sont 212 hôtels qui ont adopté EzRMS d'Infor en France et qui disposent désormais d'un système de gestion intelligent pour prendre des décisions et optimiser leurs revenus.
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Convention USF : Esker partenaire Platinium de cette nouvelle édition lyonnaise
09/10/2018 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, confirme son engagement auprès des utilisateurs SAP en étant partenaire Platinium de la Convention des Util ...
Esker et Rimilia signent un partenariat basé sur l’Intelligence Artificielle pour proposer une solution globale de gestion des encaissements
26/09/2018 Lyon, le 25 septembre 2018 – Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un partenariat mondial avec Rimilia, un des leaders des ...
Digitalisation des achats : Esker renforce son offre Purchase-to-Pay avec l’intégration des catalogues de fournisseurs externes
24/09/2018 A l’occasion des Salons Solutions (24, 25 et 26 septembre 2018 – Paris, Porte de Versailles), Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce l’inté ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Intégration et pragmatisme : les deux armes indispensables aux entreprises dans un monde gouverné par les applications
 
07/09/2017 :: "Ce que nous avons à conduire ensemble, c'est une révolution en profondeur de nos modèles de pensée, de notre organisation économique et sociale". C'est par ces mots que le président Emmanuel Macron a rappelé, à l'occasion du salon VivaTech 2017, ses ambitions pour la France en matière d'innovation.

Pour les spécialistes du secteur des nouvelles technologies, dont je fais partie, cette révolution n'est plus tout à fait une ambition, mais déjà une réalité qui se construit chaque jour et que nous appelons la transformation numérique. Elle est la pierre angulaire de la nouvelle économie, le moteur d'une société redynamisée, portée par la montée en puissance de l'IoT et du Big Data. Mais cela suppose que les entreprises arrivent à tirer parti de cet immense gisement de données et de valeur pour se différencier et innover.

Pour y parvenir, tout l'enjeu pour les entreprises consiste à faire en sorte que leurs investissements dans des applications innovantes viennent enrichir le patrimoine informatique existant. Formulée ainsi, l'intégration s'impose comme une évidence ; elle est pourtant le défi majeur de toute transformation numérique. Le numérique a provoqué une profusion technologique. Enthousiasmées par les perspectives offertes, certaines entreprises ont multiplié les investissements sans réelle stratégie, cherchant à développer des services basés sur les technologies les plus récentes en se désintéressant parfois volontairement des contraintes d'intégration. L'intégration est également négligée par les entreprises qui fonctionnent en silo. Dans ce cas, les différentes divisions travaillent avant tout pour soutenir leurs propres activités et l'intégration ne se résume qu'à un centre de coûts. Tout cela a contribué à un recours massif aux applications en mode SaaS, qui explique aujourd'hui la nécessité d'urbaniser, de rationaliser et de se connecter aux informations présentes historiquement dans le SI de l'entreprise.

La difficulté de réussir son intégration est qu'il n'existe pas de règle, mais plusieurs approches qu'il faut maîtriser et choisir en fonction de ses besoins et contraintes.

La démarche SOA, plutôt traditionnelle, consiste à exposer des services réutilisables par une ou plusieurs applications souvent conçues comme des "monolithes". Les objectifs principaux sont la réutilisation des services au sein des applications d'un SI, l'utilisation des standards SOA pour la définition des interfaces et la communication entre applications, ainsi que la composition des services élémentaires dans des services à plus haute valeur ajoutée.

Plus récemment, l'émergence des microservices a incité à une remise en cause de cette approche monolithique. Ici, les applications sont constituées de plusieurs modules fonctionnels. Chaque module, également appelé microservice, gère un périmètre métier limité, mais de manière très performante et évolutive. En réalité, le microservice n'est pas aussi micro que son nom l'indique... Il s'agit de services plus autonomes, indépendants, et reposant sur des architectures modulaires. Ils permettent de déployer de nouveaux services beaucoup plus rapidement et sont également plus intéressants en termes d'évolutivité, ce qui est désormais une nécessité.

Il ne faut pas voir les microservices ni comme une révolution ni comme un changement de paradigme mais plutôt comme une nouvelle étape, qui s'inscrit dans le prolongement de SOA. Il faut comprendre que le système d'information d'une entreprise a sa propre logique. Autrefois, il imposait des contraintes auxquelles répondait la démarche SOA. Aujourd'hui, les technologies comme les containers, imposent une ouverture : on parle d'Open Data, d'open API... Les entreprises ont besoin d'une flexibilité et d'une souplesse bien plus importantes qu'il y a 10 ans. Désormais, cette flexibilité prévaut lorsque l'on souhaite faire communiquer des applications. Il est donc nécessaire de s'orienter vers des protocoles modulaires, plus adaptés au web et moins contraignants dans leur utilisation.

Une démarche axée sur les microservices demande un changement culturel et organisationnel profond qui contribue largement au succès ou à l'échec de la transformation. Toutes les organisations n'ont pas le même business model, les volumes et les moyens financiers d'un GAFA. Le risque d'échec avec les microservices est donc souvent proportionnel à l'enthousiasme aveugle avec laquelle certaines entreprises s'y lancent. Mais attention, cela ne doit pas restreindre pour autant la démarche microservices à une population élitiste : au contraire, un grand nombre d'entreprises peuvent en profiter. L'approche SOA conviendra pour accompagner les activités historiques de l'entreprise alors que les microservices soutiendront les activités à forte vélocité, avec des contraintes de performance importantes et beaucoup de turn-over.

La transformation numérique est une suite de petites projets. Dans les cas les moins graves, une mauvaise intégration va limiter la pertinence d'un projet. Dans le pire des cas, rater son intégration peut conduire à l'échec total du projet, avec une infrastructure dysfonctionnelle et tous les risques que cela engendre, en termes d'images et de mécontentement des clients. Il y a donc un fort ROI autour de l'intégration, quel que soit le modèle choisi. Le maître mot est, et doit rester, le pragmatisme.

Sadaq Boutrif, solutions consulting manager for France & BeLux, Tibco Software

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Cartographie du parcours client : 5 erreurs communes qu'il convient d'éviter
15/10/2018 Quel que soit le secteur d'activité, les évolutions technologiques ont bouleversé la façon de consommer et par conséquent les relations entre les entreprises et leurs clients. Pour mieux connaître ces derniers et savoir ...
Passage à la dématérialisation : les bonnes pratiques
04/10/2018 La dématérialisation des flux facilite les échanges, réduit les coûts et dispense les équipes de tâches chronophages et à faible valeur ajoutée. De fait, elle entraîne une évolution des modes de travail. Voici troi conse ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2018 - tous droits réservés
Articles
Cartographie du parc...
Donnée et nouveaux u...
L'abonnement se renf...
Passage à la dématér...
IA, ou l'Intelligenc...
Etude CXP 2018 : les...
Une édition riche...
Dépêches
Syntec Numérique et ...
Une plate-forme méti...
L'industrie du logic...
Salons Solutions de ...
Quel est l'impact de...
Divalto annonce son ...
Le baromètre des usa...
Communiqués de presse
...
Convention USF : Esk...
Esker et Rimilia sig...
Digitalisation des a...
Esker renforce son e...
Kärcher North Americ...
Esker emménage dans ...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik