accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
La nouvelle version de Sage One intègre une gestion de stocks dans le cloud
17/10/2017 Sage annonce une mise à jour universelle de Sage One pour notamment permettre la gestion et la valorisation des stocks via le cloud.
Partenariat entre Sage et Praxedo
16/10/2017 Praxedo, leader français de la gestion d'interventions en mode SaaS, a interfacé sa solution avec Sage 100c, permettant ainsi aux PME/PMI proposant des interventions terrain de facturer au plus juste et plus vite leurs c ...
SAP France met en place une flotte automobile responsable
13/10/2017 La filiale française du géant allemand cherche ainsi à anticiper la hausse des taxes sur le diesel et noue un partenariat avec le spécialiste de la location ALD Automotive afin de guider le groupe vers une mobilité plus ...
IFS acquiert Workwave
13/10/2017 Grâce à cette acquisition, l'éditeur suédois renforce sa position dans le monde des solutions de gestion de services et propose une solution s'adressant à l'ensemble des entreprises de services industriels quels que soie ...
Rimini Street fusionne avec GP Investments Acquisition
13/10/2017 La société fusionnée conserve le nom Rimini Street, Inc., lève 50 millions de dollars d'investissement et fait son entrée au Nasdaq sous le code RMNI.
Stephen Murphy remplace Joe Cowan à la tête d'Epicor
05/10/2017 Le conseil d'administration de l'éditeur américain nomme Stephen Murphy au poste de PDG, suite au départ à la retraite de Joe Cowan, qui quittera ses fonctions de dirigeant et son mandat d'administrateur à la fin du mois ...
Agena3000 choisit Toronto comme porte d'entrée vers le marché américain
02/10/2017 Le spécialiste choletais de la gestion des données de l'industrie et de la distribution poursuit son développement avec l'ouverture d'une filiale à Toronto, au Canada. D'ici à 5 ans, la société française ambitionne de ré ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
La gestion tout schuss chez Ski Clinic
10/10/2017 Ski Clinic est un magasin de vente et location de matériel de glisse, neuf ou d'occasion. Son atout différenciateur développé depuis 25 ans se niche dans son atelier de préparation, qui propose des services entretien hau ...
Swarovski déploie Workday
25/09/2017 La division cristal de Swarovski vient d'annoncer la mise en œuvre de Workday dans le cadre d'un programme de transformation de ses ressources humaines sur 3 ans. Ce projet comprend les solutions Workday Human Capital Ma ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
WorkPLAN Solutions, un engouement sans précédent sur le Salon Solutions ERP 2017 de Paris
16/10/2017 WorkPLAN Solutions, le logiciel d’ERP / Gestion de Projets de Vero Software, participait pour la 3ème fois aux Salons Solutions 2017 Porte de Versailles en Septembre. Après un important travail de com ...
Convention USF : Esker, partenaire privilégié depuis plus de 15 ans
03/10/2017 Pour la 5 ème année consécutive, Esker sera partenaire Platinium de la Convention des Utilisateurs SAP® Francophones (USF) 2017, qui aura lieu les 4 et 5 octobre prochains à Lille. Esker confirme ai ...
Fives dématérialise ses factures fournisseurs avec Esker pour améliorer sa gestion dans un contexte international
02/10/2017 Fives, groupe d’ingénierie industrielle spécialisé dans la conception de machines, équipements de procédé et lignes de production pour les plus grands industriels mondiaux, a choisi Esker pour dématér ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Le plein de solutions
 
06/10/2017 :: Les salons Solutions viennent de fermer leurs portes sur une édition très riche, ponctuée par le 20ème anniversaire du salon ERP. Quelques tables rondes et événements marquants.

Spéciale 20 ans

Coup d'œil dans le rétroviseur avec la "conférence des présidents". "Ils ont fait les ERP en France et à l'international. Retour sur 20 années de créativité", disait l'intitulé. Autour de la table Guillaume Mulliez, président de Dimo software, Thierry Meynle, président du directoire de Divalto, Christophe Letellier, aujourd'hui conseil en stratégie dans l'industrie du logiciel, qui a notamment été en charge de Sage X3 au niveau mondial pendant 8 ans et auparavant, avant le rachat par Oracle, de Peoplesoft. Jean-Marie Vigroux, président fondateur de Sylob, Philippe Plantive, président du conseil d'administration de Proginov et Jean-Francois Perret, directeur associé de CXP Group, complétaient le panel.

Il ressort des diverses interventions que l'ERP, que chacun a façonné à sa manière au cours des deux dernières décennies, est là et bien là. Pour faire cela, il s'adapte. Il s'est d'ailleurs adapté tout au long de son existence, aux évolutions technologiques comme le client/serveur comme aux besoins des entreprises, partant du MRP pour arriver aujourd'hui à intégrer l'analytique, le CRM et même l'IoT. Son élément central est le référentiel de données, qui permet aux différents départements de l'entreprise de parler le même langage. Aujourd'hui, l'ERP continue à s'adapter et prend en compte les nouvelles technologies comme l'IoT, donc, mais aussi des technologies émergentes comme l'Intelligence Artificielle (IA).

D'IA, il en a beaucoup été question dans cette autre conférence "spéciale 20 ans", celle dite "des visionnaires", à qui l'on demandait de dépeindre leur vision de l'ERP de dans 20 ans. Autour de la table, Estelle Delessard, chef de produit ERP chez Microsoft, Vincent Laurain, directeur de la stratégie produits de Divalto, Ahmed Mahcer, directeur général de TVH Consulting, Nicolas De Taeye, directeur exécutif de CES – Netsuite, Isabelle Saint-Martin, chef de marché ERP chez Sage, et Damien Alexandre, directeur de programmes innovation chez SAP.

Pour décrire ce que devrait être l'ERP d'aujourd'hui et ce qu'il sera dans un avenir relativement proche, tous s'accordent sur le besoin d'agilité. Nicolas De Taeye a même créé un néologisme personnel pour cela : IAPS, pour Intelligent Automation Processing System. À croire que le terme "ERP" est devenu désuet ou has been, puisqu'Estelle Delessard a précisé que "demain on ne parlera plus d'ERP chez Microsoft. Nous sommes en train de bannir le terme". Au-delà des questions de terminologie, " l'ERP est a minima agile, dans le cloud et facile à utiliser. Il est étendu et couvre tous les besoins de l'utilisateur", résume Damien Alexandre.

Pour Isabelle Saint-Martin, "les références traditionnelles ont changé". "L'ERP moderne est celui qui est capable d'accompagner la transformation numérique de l'entreprise pour les 10 ans à venir. Il est disponible dans le cloud, plus social et collaboratif, mobile, plaisant et agréable à utiliser", complète Vincent Laurain. Pragmatique, Ahmed Mahcer livre la vision de l'intégrateur : "il faut que l'ERP d'aujourd'hui apporte plus d'outils d'analyse et de pilotage de l'entreprise".


La "table ronde des visionnaires. De G à D : Vincent Laurain,Ahmed Mahcer, Isabelle Saint-Martin, Estelle Delessard, Nicolas De Taeye et Damien Alexandre.

De nombreux aspects ont ensuite été passés en revue, comme l'ergonomie de l'interface, qui est " un vrai outil de productivité", pour Nicolas De Taeye, ou les silos de données qui sont aujourd'hui à l'extérieur de l'ERP. Si pour tous la donnée est de toute évidence clé, Ahmed Mahcer rappelle que "le référentiel doit être unique".

Et de partir sur les évolutions majeures qu'apportera l'IA, force exemples à l'appui, dont celui, pour anecdotique qu'il soit, n'en demeure pas moins intéressant, de la "vache connectée" : une puce électronique présente dans toutes les vaches récupère les données d'alimentation, météorologiques etc. pour déterminer via l'ERP le moment le plus propice à une insémination. "Cela fait gagner beaucoup d'argent à la société d'élevage, mais aussi au vétérinaire", note Estelle Delessard. Pragmatique une fois encore, Ahmed Mahcer constate que "pour innover, il faut des moyens, ce dont tout le monde ne dispose pas. Il y aura donc une cassure entre anciens et nouveaux modèles, liée principalement aux investissements" et Isabelle Saint-Martin insiste sur les questions d'éthique que pose l'IA : "le robot ne doit pas s'abstraire de l'intérêt de ce qu'il fait pour l'humain".

Après avoir tour à tour évoqué l'évolutivité de la solution au sein de l'entreprise, celle des populations d'utilisateurs, la gestion des spécifiques, l'ouverture des ERP, on en est arrivé à cette fameuse vision de l'ERP à 10 ou 15 ans (pour ne pas dire 20). Et là, il semble qu'une projection à si long terme ne soit pas aussi simple que cela : "nous vivons une révolution technologique tous les dix ans. Alors comment voulez-vous savoir ce qui se passera dans deux révolutions technologiques?", avait lancé Christophe Letellier lors de la "table ronde des présidents", une assertion qui se vérifie.

Capacité à changer l'entreprise à être plus agile, à s'adapter à un changement de business model, à gérer de nouveaux services, à automatiser, à être hyper-connecté... sont quelques uns des éléments fournis par les intervenants. Des éléments qui ressemblent fort à ce que l'on cherche déjà à faire aujourd'hui...

Cérémonie de remise des labels Scorefact

Scorefact est un organisme de certification qui édite un standard d'évaluation qualitatif neutre et précis. Les prestataires font l'objet d'un audit statistique de leur base client, dont le résultat se matérialise par un label. Scorefact revendique avoir audité quelque 4 500 utilisateurs au cours de sa première année d'existence (la société a été lancée à l'occasion des salons Solutions 2016). Raphaël d'Halluin, son fondateur, précise que "le taux de réussite des postulants est de 60 %" et que "dans le domaine de l'ERP, nous avons enregistré six échecs". Il n'indique évidemment pas lesquels...


Raphaël d'Halluin, fondateur de Scorefact

Le label valorise des éditeurs et des intégrateurs de, notamment dans les domaines de l'ERP, du CRM, de la BI, des RH, de la dématérialisation et de l'infrastructure, dont les résultats qualitatifs ont été scrupuleusement contrôlés. Ceux-ci ont accepté de faire auditer leurs compétences, selon un standard d'évaluation strict et exigeant. Le label Scorefact atteste, après analyse statistique de la base-client, de leur capacité à réussir leurs projets, sur un produit donné, et à satisfaire leurs clients.

L'édition 2017 de cette cérémonie a récompensé des acteurs dans cinq catégories : ERP upper mid-market, mobilité, ERP mid-market, BI et solutions verticales. Dans la catégorie ERP upper mid-market, deux intégrateurs ont obtenu le label, tous deux intervenant sur Dynamics AX : Adultima et Syd Conseil. Sur la mobilité, c'est Daxium Mobile Software qui a décroché le label. Dans la catégorie ERP mid-market, il a été décerné à Cosmo Consult (sur Dynamics NAV), Variopositif (sur Divalto Infinity) et Waza Solutions (sur Sage 100). Dans le domaine de la BI, c'est Project BI, qui intervient autour de Report One, qui a été labellisé. Enfin, sur les solutions verticales, c'est Press'Innov qui l'a obtenu pour sa gestion de contenu.

Mais aussi

Le paiement de licences supplémentaires pour les accès indirects, à un ERP notamment, a fait couler beaucoup d'encre ces derniers temps, en particulier après l'affaire Diageo au Royaume-Uni, dans laquelle SAP a réclamé 64 millions d'euros pour des accès indirects via un CRM Salesforce. Et la justice a donné raison à l'éditeur, ce qui en effraie certains, qui se disent prêts à changer d'éditeur, tandis que d'autres souhaitent des éclaircissements et une clarification. C'est le cas de l'USF (association des Utilisateurs Francophones de SAP), dont le vice-président stratégie, Patrick Geai, participait à une table ronde sur le sujet aux côtés de maître Alexandre Diehl, du cabinet Lawint, avocat à la Cour.

La vision de l'USF est que les solutions cloud et l'IoT doivent pousser SAP à revoir son modèle de licences. "Les retombées médiatiques sur les accès indirects peuvent faire peur aux clients SAP", confirme Patrick Geai. "Deux utilisateurs sur trois sont prêts à changer d'éditeur" déclarait de son côté Alexandre Diehl, un mécontentement que confirme Patrick Geai. "certaines méthodes commerciales sont 'violentes', une notion qui émane de la Cour d'Appel de Paris. Ces méthodes sont cependant parfaitement légales. Il convient donc de bien négocier impérativement avant la signature du contrat".

Les licences indirectes ont continué à irriter les utilisateurs et notamment l'USF lors de sa convention annuelle de la semaine dernière. Nous reviendrons plus longuement sur le sujet et sur les audits de licences dans un article à venir.

Autres questions posées lors des salons Solutions : les clubs utilisateurs ERP sont-ils réellement indépendants de l'éditeur et indispensables aux clients ? Pour y répondre, Gwenhaël Hébert, et Benoît Billot, respectivement présidente et vice président du club utilisateurs Qualiac, et Denis Dubin, président du club utilisateurs MI Club Cegid et Pascal Jouin, chef de produit Yourcegid Manufacturing PMI chez Cegid, et incidemment à l'origine de l'ERP.

En réponse à la première question, tous se défendent d'une quelconque dépendance à l'éditeur et mettent en avant leur indépendance notamment financière. Pour Gwenhaël Hébert, "c'est important, même si on a une relation de partenariat avec l'éditeur". ce que confirme Denis Dubin : "l'éditeur est un partenaire et nous échangeons beaucoup avec lui, mais nous sommes exclusivement financés par les adhésions". Pascal Jouin apporte la vision de l'éditeur : "un club nous apporte une troisième vision, en plus de celle de l'offre et celle de l'avant-vente. C'est celle de 'la vraie vie'. C'est un gage de consensus sur les nouveautés et une vraie source. Nous avons plusieurs personnes qui travaillent dans les commissions".

Sur l'utilité d'un club utilisateurs, ils s'accordent également pour dire, comme Gwenhaël Hébert, que "cela permet de se retrouver et d'échanger sur les bonnes pratiques. Nous mettons aussi en place des trucs et astuces avec des fiches pratiques pour le paramétrage de certaines fonctions, démos à l'appui, comme par exemple pour la gestion des stocks et la lecture des codes barres des médicaments". "Cela permet aussi de sortir un peu du cadre quotidien et de découvrir des visions différentes", ajoute Benoît Billot. "Les adhérents sont très contents d'échanger, car ils découvrent souvent des choses auxquelles ils n'auraient pas pensé", précise de son côté Denis Dubin.

Quant à l'utilité commerciale des clubs utilisateurs, "il n'entre pas dans notre rôle de négocier entre un client et l'éditeur. Par contre, si nous voyons qu'il y a un souci, nous mettons les gens en relation", explique Benoît Billot. "Mais nous avons négocié des tarifs avec Cegid, dont les adhérents peuvent bénéficier", précise Denis Dubin.

Dans un article à venir, nous reviendrons sur le détail sur l'arbitrage entre enjeux fonctionnels et contraintes techniques et notamment sur le rôle du cloud dans ce processus, un sujet qui a fait l'objet d'une autre table ronde lors du salon Solutions ERP.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
GROUPE COGESER
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Gestion des données : gare aux coûts cachés qui minent la rentabilité
16/10/2017 Conséquences de dysfonctionnements ou d'erreurs humaines, les coûts cachés liés à la gestion des données peuvent être réduits grâce aux outils d'ADM (Applications Data Management). Légers, ils permettent d'agir à deux ni ...
Le BYOD, principal danger pour les données
26/09/2017 La protection des documents par mot de passe, la reconnaissance faciale et les contrôles d'accès sont jugés comme les mesures de sécurité les moins efficaces.
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
26, 27 & 28 septembre 2017 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2017 - tous droits réservés
Articles
Gestion des données ...
Le cloud bouscule le...
La gestion tout schu...
L'innovation numériq...
La mobilité au servi...
Le plein de solution...
Le BYOD, principal d...
Dépêches
La nouvelle version ...
Partenariat entre Sa...
SAP France met en pl...
IFS acquiert Workwav...
Rimini Street fusion...
Stephen Murphy rempl...
Agena3000 choisit To...
Communiqués de presse
WorkPLAN Solutions, ...
WorkPLAN ERP/GPAO au...
...
Convention USF : Esk...
Fives dématérialise ...
...
Emplitude étend son ...
Evénements
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
Universités d'été 20...
Congrès de l'Ordre d...
FIP...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik