accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Rappel : l'ERP Survey 2018 est en cours
22/06/2018 Comme chaque année, le cabinet européen indépendant d'analyse et de conseil dans le domaine des logiciels CXP Group, en partenariat avec erp-infos.com, s'associe à de nombreux éditeurs pour réaliser l'ERP Survey, ...
Objets intelligents et industrie manufacturière
22/06/2018 Les produits intelligents et connectés devraient générer un chiffre d'affaires supplémentaire de 685 milliards de dollars pour les industries manufacturières d'ici 2020. Pour saisir cette opportunité, les fabricants devr ...
RGPD, mode d'emploi
21/06/2018 Les clubs utilisateurs francophones de progiciels produisent leur premier guide de bonnes pratiques sur le sujet.
En 2017, les impayés ont représenté un manque à investir de 56 milliards d'Euros (2 % du PIB) pour l'économie française
20/06/2018 C'est ce que révèle l'édition 2018 de l'étude de référence sur le "coût de l'impayé" pour l'économie française publiée par le syndicat professionnel du recouvrement de créances ANCR. Celui-ci formule des propositions afi ...
Les trophées Oracle des clubs utilisateurs ont été attribués
14/06/2018 Lors de la cérémonie des trophées Oracle des clubs utilisateurs, qui s'est tenue le 12 juin dernier, Engie a remporté le "Trophée des trophées", décerné par le jury et à l'issue du vote du public présent, le trophée "Cou ...
Tibco Software annonce le rachat de Scribe Software
12/06/2018 Scribe Software fournit des services d'intégration dans le cloud, utilisés par plus de 10 000 entreprises, afin de connecter leurs applications SaaS et automatiser leurs flux de données grâce à une approche intuitive, ba ...
Viseo et T-Systems signent un accord de partenariat
12/06/2018 Les deux partenaires entendent ainsi répondre à la demande d'une clientèle qui ne fonctionne plus en mode licences ERP traditionnelles mais souhaite des solutions 100 % "as a Service" et supportées de bout en bout.
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Cultura dématérialise ses processus RH
20/06/2018 L'éditeur français spécialisé dans la gestion des flux RH Primobox répondant avec succès aux attentes du groupe Cultura.
Quatre conseils pour réussir une transformation numérique mondiale
20/06/2018 Avec ses 70 filiales réparties sur les cinq continents, le groupe Allianz fait partie des plus grandes compagnies d'assurance au monde. Lorsque nous avons commencé notre itinéraire vers la transformation numérique pour r ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
ESKER partenaire du 1er Sommet de l’Intelligence Artificielle organisé par l’INSEEC
07/06/2018 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, participera au 1er Sommet de l'Intelligence Artificielle organisé par l’INSEEC Business School le 12 juin à ...
Esker rend mobile le traitement des commandes clients grâce à son application Esker Anywhere™
15/05/2018 Esker annonce le lancement d’une nouvelle fonctionnalité de traitement des commandes clients pour son application mobile Esker Anywhere. Disponible sous Apple® et Android™, Esker Anywhere offre un moy ...
WorkPLAN, « véritable guide » pour un atelier de design créatif
07/05/2018 Un atelier de design et de création fournissant des composants, des concept-cars et des modèles grandeur nature pour l'automobile et l'aéronautique française, enregistre tous ses processus de gestion ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Top 250 des éditeurs de logiciels
 
25/10/2017 :: En collaboration avec EY, Syntec Numérique a publié récemment son Top 250 des éditeurs de logiciels français, septième du nom. Le secteur est porté par la transformation numérique et on enregistre du mieux sur de nombreux points. Mais il subsiste des zones d'amélioration, notamment le développement à l'international et le financement.

En fait, ce palmarès, basé essentiellement sur du déclaratif (enquête par questionnaire), a porté sur plus de 350 entreprises du secteur, classées en trois grandes catégories : éditeurs sectoriels, éditeurs horizontaux et éditeurs de logiciels s'adressant aux particuliers et éditeurs de logiciels de jeux. À noter que c'est l'éditeur lui-même qui se place dans telle ou telle catégorie. C'est ainsi que l'on retrouve par exemple Generix Group, essentiellement orienté supply chain, dans les éditeurs horizontaux ou Gfi ou Sopra Steria dans les éditeurs sectoriels. Quoique ce dernier figure dans deux catégories...

Autre ambiguïté : comment déterminer le caractère français d'un éditeur ? Est-ce par l'implantation de son siège social ? Le pays où il paye ses impôts ? Il subsiste là aussi un certain flou. En l'espèce, seules ont été incluses les sociétés déclarant simplement ne pas être filiales d'un groupe étranger. Autrement dit, Cegid, par exemple, qui appartient désormais à 43,5 % à un fonds d'investissement américain et à une société d'investissement anglaise, demeure bien français.

La croissance au rendez-vous

Premier constat, d'importance, la bonne santé et la croissance du secteur : avec un chiffre d'affaires en progression de 12 % entre 2015 et 2016, la filière du logiciel reste très dynamique, même si cette progression s'est un peu tassée par rapport aux 16 % enregistrés entre 2014 et 2015. Avec 36 % de croissance sur deux ans, ce sont surtout les éditeurs de logiciels sectoriels qui bénéficient de ces vents favorables, suivis des éditeurs horizontaux, à 23 %, les éditeurs de jeux ne progressant que de 5 % sur la même période.

Les pure-players de la filière ont également créé plus de 8 500 emplois en France sur ces deux années, la définition de pure-player étant, pour Syntec Numérique, un acteur générant plus de 75 % de son chiffre d'affaires total via l'activité d'édition. Ces bons chiffres existent malgré les difficultés récurrentes de recrutement dont font état les éditeurs de logiciels. Pour Jean-Christophe Pernet, associé EY en charge de l'étude, "l'édition de logiciels dans son ensemble est un secteur particulièrement porteur d'emplois, mais est confronté à de réelles difficultés de recrutement d'une part et de rétention des talents d'autre part".

Lorsqu'on observe la rentabilité des entreprises du logiciel, on s'aperçoit que celles générant plus de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires sont systématiquement rentables. La situation est déjà moins idyllique pour celles générant entre 50 et 100 millions de CA, 18 % d'entre elles affichant des pertes. Et plus d'un éditeur sur trois (34 %) est en pertes lorsque son CA est inférieur à 5 M€.


Figure 1 (cliquez pour agrandir)

En ce qui concerne le SaaS, la part du chiffre d'affaires qu'il génère est en constante augmentation depuis 2010 et atteint en 2016 32 % du chiffre d'affaires total des éditeurs du panel, soit 7 % de plus qu'en 2015. Cette tendance s'explique par le fait que les éditeurs, toutes tailles confondues, font le choix de se concentrer sur cette activité. La tendance est particulièrement forte pour les éditeurs ayant débuté récemment leur activité : près d'un éditeur sur deux ayant créé son activité depuis moins de 8 ans privilégie le modèle SaaS/services Internet (44 %). En conséquence, la part de chiffre d'affaires issue du support et de la maintenance enregistre une baisse par rapport à 2015 (cf. Figure 1). Rappelons que le modèle économique du SaaS présente de nombreux avantages, dont en particulier la récurrence des revenus. Syntec Numérique note aussi que les durées d'engagement contractuel tendent à s'accroître, 24 % des éditeurs du panel confirmant parvenir à signer avec leurs clients des contrats d'abonnement dont la durée est supérieure à 3 ans.

Là où le bât blesse

Le développement à l'international demeure toujours assez problématique, même si une part croissante du chiffre d'affaires est réalisée hors de France. Mais cette tendance à l'amélioration s'explique surtout par l'émergence de nouveaux champions, tournés dès leur création vers l'international, comme par exemple Criteo, dont 93 % du chiffre d'affaires a été réalisé à l'étranger en 2016. Le chiffre d'affaires export est généralement inversement proportionnel à la taille de l'éditeur : Dassault Systèmes et Ubisoft, arrivés premier et deuxième du palmarès, réalisent respectivement 91 % et 92 % de leur CA à l'étranger. En revanche, lorsqu'on génère moins de 5 M€ de chiffre d'affaires, on réalise 83 % de celui-ci dans l'Hexagone, les pays européens intervenant pour 12 % dans ce CA. Quant au reste du monde...


Figure 2 (cliquez pour agrandir)

Eh oui, l'Amérique fait toujours rêver : 19 % des éditeurs citent les États-Unis comme premier choix pour leur implantation à l'étranger. Mais les pays d'Europe frontalière restent aussi une destination privilégiée, à commencer par la Belgique et la Suisse. Un choix de raison, sans doute... (cf. Figure 2)

Autre point noir dans le paysage : les talents, malgré une année 2016 particulièrement riche sur le plan des recrutements, comme indiqué plus haut. Et en 2017, le recrutement demeure un enjeu majeur, conséquence directe du dynamisme du secteur : 85 % des éditeurs confirment envisager d'augmenter leurs effectifs cette année. Mais ils sont 83 % à faire état de difficultés à recruter (contre 78 % en 2015). Et 74 % considèrent que la pression est telle qu'elle constitue un frein au développement de leur activité, soit 8 % de plus qu'en 2015. Sans surprise, les développeurs restent les profils les plus recherchés par les éditeurs de logiciels.

Face à cette pénurie, il importe de retenir ses talents. Mais par quel moyen ? Salaires et primes constituent toujours le principal levier. Mais le positionnement sociétal est également utilisé : 23 % des éditeurs en ont fait leur principal levier de rétention. L'accès au capital est, en revanche, peu employé.

Préparer l'avenir

Principal fer de lance de l'innovation, la R& reste au cœur de la stratégie de développement des éditeurs : l'ensemble des éditeurs du panel y consacre 10 % de leur chiffre d'affaires, un ratio qui grimpe à 18 % pour les pure players. En termes d'effectifs, les pure players dédient 33 % à la R&D, contre 16 % pour l'ensemble du panel. À noter que 74 % des effectifs de R&D restent basés en France, cette part étant plus élevée dans les entreprises de moins de 250 collaborateurs (87 % - cf. Figure 3). En outre, les éditeurs ont massivement recours au CIR (Crédit d'Impôt Recherche) : 78 % d'entre eux déclarent y avoir fait appel en 2016.


Figure 3 (cliquez pour agrandir)

En matière de financement, "il y a une forte tendance pour les investisseurs étrangers à investir en France", souligne Jean-Christophe Pernet, même si 89 % des éditeurs déclarent toujours recourir à leurs fonds propres pour financer leur développement, ce qui en fait le premier levier utilisé. Suit l'endettement bancaire, avec 64 %. Les business angels, capital-risqueurs français et étrangers jouent également un rôle significatif dans le financement. 60 % des éditeurs déclarent y faire appel en 2016 (contre 54 % en 2015).

Enfin, la croissance externe, notamment à l'international, est un autre levier de développement utilisé. Ils sont 42 % à envisager d'investir dans des sociétés en France ou à l'international.

Ci-dessous, les 15 premiers au palmarès.

Benoît Herr


(cliquez pour agrandir)
 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
SHORTWAYS
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Données obsolètes : comment nettoyer sa base de contacts
22/06/2018 Tous les marketeurs ont pour objectif d'offrir la meilleure expérience possible à leurs clients, afin qu'elle se transforme en acte d'achat. Mais parfois, quelle que soit l'efficacité de leurs messages, certains de leurs ...
L'ERP a-t-il réellement dit son dernier mot ?
06/06/2018 Parfois présenté comme "l'informatique à papa", l'ERP souffre de son image de bloc monolithique, limitant voire inadapté aux besoins des utilisateurs. Par essence généralistes, les ERP classiques parviennent difficilemen ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
24, 25 & 26 septembre 2018 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont r ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2018 - tous droits réservés
Articles
Données obsolètes : ...
Cultura dématérialis...
Quatre conseils pour...
Une croissance 2018 ...
Pepper et Ipsos au F...
L'Amérique à Paris...
Des nouvelles de Wan...
Dépêches
Rappel : l'ERP Surve...
Objets intelligents ...
RGPD, mode d'emploi...
En 2017, les impayés...
Les trophées Oracle ...
Tibco Software annon...
Viseo et T-Systems s...
Communiqués de presse
ESKER partenaire du ...
Esker rend mobile le...
...
...
WorkPLAN, « véritabl...
En avant pour l'édit...
...
Evénements
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
Universités d'été 20...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik