accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Lancement de Docuware 7.1
21/05/2019 L'éditeur de solutions GED et workflow annonce la V7.1 de sa solution éponyme. Le principal atout de cette nouvelle version réside dans le traitement automatique des lignes de factures. En outre, la nouvelle licence util ...
La croissance organique du top 10 des ESN en ligne avec le marché
20/05/2019 teknowlogy Group vient de publier son classement 2018 des ESN. Le bilan est plutôt bon : 9 ESN du top 10 ont bénéficié d'une croissance cumulée supérieure à celle du marché, à 5,3 %.
Renaissance Numérique et Syntec Numérique appellent à se saisir de la révolution des données
15/05/2019 Les données rebattent les cartes de notre économie et de notre société et redistribuent les jeux de pouvoirs au sein de nos organisations et entre pays. Mais cette mise en données du monde est une réalité qui n'est pas t ...
Opentext prévoit de nouveaux services de gestion de contenus
15/05/2019 Ces nouveaux services cloud fonctionneront avec SAP Cloud Platform afin d'harmoniser les services de données et de contenus.
delaware présente FAST-VIM
15/05/2019 Intégrateur de solutions SAP sur le marché français, delaware France présente sa solution FAST-VIM (Vendor Invoice Management), une offre permettant aux utilisateurs d'environnements SAP de gérer leurs factures entrantes ...
Unit4 lance des migrations cloud à prix forfaitaire
14/05/2019 Toujours à l'occasion de sa conférence utilisateurs Connect à Amsterdam, Unit4 a annoncé proposer à ses clients des migrations vers le cloud au forfait, pour leur permettre de bénéficier plus rapidement d'une expérience ...
Unit4 propose son bot Wanda en standard
14/05/2019 À l'occasion de sa conférence utilisateurs Connect, qui se tient ces jours-ci à Amsterdam, l'éditeur néerlandais Unit4 a annoncé que son bot Wanda serait intégré en standard à son ERP Business World pour aider les entrep ...
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Nataïs va utiliser la blockchain pour offrir plus de transparence au consommateur
10/05/2019 Grâce à son service de blockchain, SAP, via son CO-Innovation Lab (COIL) et son partenaire STMS, aide le producteur français de popcorn Nataïs, leader européen du maïs à éclater, à numériser sa chaîne d'approvisionnement ...
Le lunetier français Morel se développe à l'international
06/05/2019 Après avoir mis en œuvre la solution Infor M3 Fashion en France et en Suisse l'an dernier, Morel poursuit le déploiement sur l'ensemble de ses filiales afin de garantir un système d'information centralisé, moderne, fiabl ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Le Groupe Lapeyre choisit Esker pour digitaliser son cycle Purchase-to-Pay
21/05/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, annonce la signature d’un contrat avec le Groupe Lapeyre™, filiale du Groupe Saint-Gobain, spécialisée dans ...
HighCo dématérialise 100% de ses factures fournisseurs avec Esker
08/04/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par le Groupe HighCo, société spécialisée dans les solutions marketing intelligentes, pour déma ...
Sans ERP : commandes fournisseur code barre Kanban par l'opérateur
04/02/2019 Avec un terminal code-barre durci (WinCe, Android) ou un simple smartphone Android, permettez à vos opérateurs de passer commande de réapprovisionnement matières directement au fournisseur depuis leur ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Top 250 des éditeurs de logiciels
 
25/10/2017 :: En collaboration avec EY, Syntec Numérique a publié récemment son Top 250 des éditeurs de logiciels français, septième du nom. Le secteur est porté par la transformation numérique et on enregistre du mieux sur de nombreux points. Mais il subsiste des zones d'amélioration, notamment le développement à l'international et le financement.

En fait, ce palmarès, basé essentiellement sur du déclaratif (enquête par questionnaire), a porté sur plus de 350 entreprises du secteur, classées en trois grandes catégories : éditeurs sectoriels, éditeurs horizontaux et éditeurs de logiciels s'adressant aux particuliers et éditeurs de logiciels de jeux. À noter que c'est l'éditeur lui-même qui se place dans telle ou telle catégorie. C'est ainsi que l'on retrouve par exemple Generix Group, essentiellement orienté supply chain, dans les éditeurs horizontaux ou Gfi ou Sopra Steria dans les éditeurs sectoriels. Quoique ce dernier figure dans deux catégories...

Autre ambiguïté : comment déterminer le caractère français d'un éditeur ? Est-ce par l'implantation de son siège social ? Le pays où il paye ses impôts ? Il subsiste là aussi un certain flou. En l'espèce, seules ont été incluses les sociétés déclarant simplement ne pas être filiales d'un groupe étranger. Autrement dit, Cegid, par exemple, qui appartient désormais à 43,5 % à un fonds d'investissement américain et à une société d'investissement anglaise, demeure bien français.

La croissance au rendez-vous

Premier constat, d'importance, la bonne santé et la croissance du secteur : avec un chiffre d'affaires en progression de 12 % entre 2015 et 2016, la filière du logiciel reste très dynamique, même si cette progression s'est un peu tassée par rapport aux 16 % enregistrés entre 2014 et 2015. Avec 36 % de croissance sur deux ans, ce sont surtout les éditeurs de logiciels sectoriels qui bénéficient de ces vents favorables, suivis des éditeurs horizontaux, à 23 %, les éditeurs de jeux ne progressant que de 5 % sur la même période.

Les pure-players de la filière ont également créé plus de 8 500 emplois en France sur ces deux années, la définition de pure-player étant, pour Syntec Numérique, un acteur générant plus de 75 % de son chiffre d'affaires total via l'activité d'édition. Ces bons chiffres existent malgré les difficultés récurrentes de recrutement dont font état les éditeurs de logiciels. Pour Jean-Christophe Pernet, associé EY en charge de l'étude, "l'édition de logiciels dans son ensemble est un secteur particulièrement porteur d'emplois, mais est confronté à de réelles difficultés de recrutement d'une part et de rétention des talents d'autre part".

Lorsqu'on observe la rentabilité des entreprises du logiciel, on s'aperçoit que celles générant plus de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires sont systématiquement rentables. La situation est déjà moins idyllique pour celles générant entre 50 et 100 millions de CA, 18 % d'entre elles affichant des pertes. Et plus d'un éditeur sur trois (34 %) est en pertes lorsque son CA est inférieur à 5 M€.


Figure 1 (cliquez pour agrandir)

En ce qui concerne le SaaS, la part du chiffre d'affaires qu'il génère est en constante augmentation depuis 2010 et atteint en 2016 32 % du chiffre d'affaires total des éditeurs du panel, soit 7 % de plus qu'en 2015. Cette tendance s'explique par le fait que les éditeurs, toutes tailles confondues, font le choix de se concentrer sur cette activité. La tendance est particulièrement forte pour les éditeurs ayant débuté récemment leur activité : près d'un éditeur sur deux ayant créé son activité depuis moins de 8 ans privilégie le modèle SaaS/services Internet (44 %). En conséquence, la part de chiffre d'affaires issue du support et de la maintenance enregistre une baisse par rapport à 2015 (cf. Figure 1). Rappelons que le modèle économique du SaaS présente de nombreux avantages, dont en particulier la récurrence des revenus. Syntec Numérique note aussi que les durées d'engagement contractuel tendent à s'accroître, 24 % des éditeurs du panel confirmant parvenir à signer avec leurs clients des contrats d'abonnement dont la durée est supérieure à 3 ans.

Là où le bât blesse

Le développement à l'international demeure toujours assez problématique, même si une part croissante du chiffre d'affaires est réalisée hors de France. Mais cette tendance à l'amélioration s'explique surtout par l'émergence de nouveaux champions, tournés dès leur création vers l'international, comme par exemple Criteo, dont 93 % du chiffre d'affaires a été réalisé à l'étranger en 2016. Le chiffre d'affaires export est généralement inversement proportionnel à la taille de l'éditeur : Dassault Systèmes et Ubisoft, arrivés premier et deuxième du palmarès, réalisent respectivement 91 % et 92 % de leur CA à l'étranger. En revanche, lorsqu'on génère moins de 5 M€ de chiffre d'affaires, on réalise 83 % de celui-ci dans l'Hexagone, les pays européens intervenant pour 12 % dans ce CA. Quant au reste du monde...


Figure 2 (cliquez pour agrandir)

Eh oui, l'Amérique fait toujours rêver : 19 % des éditeurs citent les États-Unis comme premier choix pour leur implantation à l'étranger. Mais les pays d'Europe frontalière restent aussi une destination privilégiée, à commencer par la Belgique et la Suisse. Un choix de raison, sans doute... (cf. Figure 2)

Autre point noir dans le paysage : les talents, malgré une année 2016 particulièrement riche sur le plan des recrutements, comme indiqué plus haut. Et en 2017, le recrutement demeure un enjeu majeur, conséquence directe du dynamisme du secteur : 85 % des éditeurs confirment envisager d'augmenter leurs effectifs cette année. Mais ils sont 83 % à faire état de difficultés à recruter (contre 78 % en 2015). Et 74 % considèrent que la pression est telle qu'elle constitue un frein au développement de leur activité, soit 8 % de plus qu'en 2015. Sans surprise, les développeurs restent les profils les plus recherchés par les éditeurs de logiciels.

Face à cette pénurie, il importe de retenir ses talents. Mais par quel moyen ? Salaires et primes constituent toujours le principal levier. Mais le positionnement sociétal est également utilisé : 23 % des éditeurs en ont fait leur principal levier de rétention. L'accès au capital est, en revanche, peu employé.

Préparer l'avenir

Principal fer de lance de l'innovation, la R& reste au cœur de la stratégie de développement des éditeurs : l'ensemble des éditeurs du panel y consacre 10 % de leur chiffre d'affaires, un ratio qui grimpe à 18 % pour les pure players. En termes d'effectifs, les pure players dédient 33 % à la R&D, contre 16 % pour l'ensemble du panel. À noter que 74 % des effectifs de R&D restent basés en France, cette part étant plus élevée dans les entreprises de moins de 250 collaborateurs (87 % - cf. Figure 3). En outre, les éditeurs ont massivement recours au CIR (Crédit d'Impôt Recherche) : 78 % d'entre eux déclarent y avoir fait appel en 2016.


Figure 3 (cliquez pour agrandir)

En matière de financement, "il y a une forte tendance pour les investisseurs étrangers à investir en France", souligne Jean-Christophe Pernet, même si 89 % des éditeurs déclarent toujours recourir à leurs fonds propres pour financer leur développement, ce qui en fait le premier levier utilisé. Suit l'endettement bancaire, avec 64 %. Les business angels, capital-risqueurs français et étrangers jouent également un rôle significatif dans le financement. 60 % des éditeurs déclarent y faire appel en 2016 (contre 54 % en 2015).

Enfin, la croissance externe, notamment à l'international, est un autre levier de développement utilisé. Ils sont 42 % à envisager d'investir dans des sociétés en France ou à l'international.

Ci-dessous, les 15 premiers au palmarès.

Benoît Herr


(cliquez pour agrandir)
 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
VERYSWING
ATHENEO by Mismo
FITNET MANAGER
VERO Software
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
Le RGPD un an après : ce que l'on a appris
22/05/2019 Le 25 mai, les entreprises qui traitent les données personnelles des résidents de l'UE célèbreront le premier anniversaire de l'application du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
Comment optimiser l'utilisation des données à travers une gestion intelligente de l'information ?
13/05/2019 En 2019, la quantité de toutes les données sur Terre est de 2,7 Zettabytes, ce qui équivaut à 200 milliards de films HD. Bien sûr, cet amas de données croit à une vitesse fulgurante et double tous les deux ans. À titre d ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
1er, 2 & 3 octobre 2019 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 2.2 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC, SERVEURS & APPLICATIONS Les prochains Salons Solutions vont regr ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
Le RGPD un an après ...
Les apports de l'IA ...
Connaitre les possib...
L'analytique autonom...
Comment optimiser l'...
Nataïs va utiliser l...
Commerce connecté : ...
Dépêches
Lancement de Docuwar...
La croissance organi...
Renaissance Numériqu...
Opentext prévoit de ...
delaware présente FA...
Unit4 lance des migr...
Unit4 propose son bo...
Communiqués de presse
Le Groupe Lapeyre ch...
HighCo dématérialise...
Ça bouge chez CalvaE...
Sans ERP : commandes...
Esker certifiée poin...
Hays passe à 2/3 de ...
Esker nommée dans le...
Evénements
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
Application mobile e...
Afterwork - Piloter ...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik