accueil favoris newsletter 
l'information professionnelle des progiciels de gestion intégrés
ACTUALITES RUBRIQUES INTERVIEWS NEWSLETTERS OUTILS INSCRIPTIONS A PROPOS
 
 
DEPECHES    
Comarch obtient l'accréditation HDS pour l'hébergement et la gestion de données de santé
16/11/2019 Cette certification s'appuyant sur les normes internationales ISO270011 permettra à l'éditeur de stocker et de gérer des données de santé en garantissant leur sécurité et en respectant la vie privée des individus.
Salesforce lance un nouveau CMS
15/11/2019 Salesforce Content Management System (CMS) est un système de gestion de contenu hybride facilitant la création et la livraison de contenu sur n'importe quel canal ou appareil.
Les PME françaises dépensent 1 368 euros par seconde en gestion des tâches administratives
15/11/2019 26,7 % de cette somme concerne des problématiques de ressources humaines. C'est ce que révèle une enquête réalisée par YouGov pour le compte de Sage.
L'ERP industriel Open-Prod près de chez vous
15/11/2019 Paris, Aix-Marseille, Nantes, Rennes, Lyon, Toulouse, Strasbourg, Bordeaux, Lille... l'éditeur Objectif-PI se lance dans un tour de France de présentation.
Mesurer la performance du SaaS
15/11/2019 Tech In France lance un nouveau livre blanc pour permettre aux éditeurs de mieux mesurer la performance du SaaS. Le document présente les bonnes pratiques à observer autour de témoignages forts d'entreprises et d'investi ...
Hetic 3 ouvre sa 5ème agence à Bordeaux
12/11/2019 Partenaire privilégié d'Infor pour les dossiers vins & spiritueux, avec son offre M3 Vins et Spiritueux basée sur l'ERP M3 et pré-paramétrée pour les professionnels de la filière, cette filiale du groupe Helios ouvre une ...
Talentia revisite sa plateforme RH
08/11/2019 L'éditeur propose quatre nouveaux modules intégrés à sa plateforme RH : gestion du recrutement, organigrammes, analyse et révision salariale et nouveau portail collaborateur.
toutes les dépêches
 
DU COTE DES UTILISATEURS    
Arcancil Paris accélère sa croissance à l'international
15/11/2019 Pour accélérer son développement et répondre aux contraintes grandissantes de ses clients internationaux, Arcancil Paris, marque française historique de cosmétiques, s'est tournée vers la solution ERP pour PME, SAP Busin ...
Le prestataire logistique MFD déploie Reflex WMS dans son entrepôt de 90 000 m2
07/11/2019 Prestataire logistique mauricien, MFD s'est équipé de Reflex WMS pour gérer les activités très diverses de ses plus de 140 clients : textile, grande distribution alimentaire et non alimentaire, industrie de la pêche, pro ...
tous les témoignages
 
COMMUNIQUES DE PRESSE    
Algeco digitalise sa facturation clients à l’échelle européenne grâce à Esker
14/10/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, a été choisi par Algeco, leader mondial de la construction modulaire, pour automatiser la gestion de ses fac ...
Services clients et Administration des Ventes : Quels axes d’optimisation de la performance ?
01/10/2019 Esker et Citwell, avec la participation de Praxis, présentent les résultats de la première étude sur la maturité des Services Clients / Administration des Ventes en France, réalisée auprès de plus de ...
Esker présente sa technologie d’extraction de données à l’ICDAR, la plus grande conférence mondiale sur l’IA
23/09/2019 Esker, un des principaux éditeurs mondiaux de solutions de dématérialisation des documents, présentera les résultats de ses recherches sur les extractions de données lors de la Conférence Internationa ...
tous les communiqués
 
 
Articles    
Vers une pénurie de spécialistes de l'ERP
 
28/08/2019 :: À l'instar de ce que l'on a connu pour le passage à l'an 2000, il semble bien que, la transformation numérique, le cloud et les contraintes imposées par certains éditeurs aient pour corolaire une raréfaction des profils de spécialistes de l'ERP. Comment s'y préparer ?

Aujourd'hui les éditeurs et notamment les plus importants affichent une même ambition : convaincre leurs utilisateurs de basculer dans le cloud. Pour inciter les entreprises à migrer leurs ERP, certains, dont Oracle et SAP, annoncent même l'arrêt du support des outils on-premise à l'horizon 2025. Pour cette raison, les entreprises doivent faire face à des échéances courtes, auxquelles vient s'ajouter une crise potentielle liée au non-remplacement des experts.

"Les compétences qui étaient pertinentes il y a quelques mois seulement le sont déjà un peu moins aujourd'hui. Et il y a un certain nombre de compétences qui sont importantes et prédominantes, pas uniquement aujourd'hui, mais pour l'avenir. Il nous importe donc d'être particulièrement vigilants pour identifier les opportunités", explique John Brown, SVP et DRH de Blue Cross Blue Shield Louisiane. Il est vrai que les déploiements ERP ne se limitent pas à de simples considérations technologiques et prennent en compte de nombreux points métiers. Qu'il s'agisse de SAP S/4 HANA, d'Oracle ERP Cloud ou de la CloudSuite d'Infor, leurs mise en œuvre, administration et support exigent de solides compétences. À l'instar de ce responsable RH, ils sont nombreux à avoir identifié des lacunes en termes de compétences. Selon Gartner, 64 % des managers ne pensent pas que leurs collaborateurs soient en mesure de rester à niveau par rapport aux besoins à venir. Plus grave : 70 % des employés déclarent ne pas même maîtriser les compétences qui leur sont nécessaires à l'accomplissement de leur mission actuelle. Gartner suggère de passer par l'apprentissage connecté pour rester à niveau dans ce monde où les besoins en compétences évoluent quotidiennement. L'apprentissage connecté associe intérêt personnel, relations interpersonnelles et opportunités. C'est un mode d'apprentissage adapté au foisonnement d'information et de connexions sociales qui convient aux backgrounds et intérêts divers de la jeune génération. Pour cela, les organisations doivent faire évoluer leur approche du développement personnel dans divers domaines, comme l'identification des compétences, la motivation et les solutions d'apprentissage. Toujours selon Gartner, les résultats sont fulgurants, avec une courbe d'apprentissage plus rapide de 25 %, un taux de rétention dans l'entreprise multiplié par 4 et un engagement augmenté des deux tiers.

Dans le cas particulier de l'ERP, une autre étude de Gartner, parue en juillet 2018 ("Retirements and Digitalization Are Creating an ERP Skills Gap — Are You Prepared to Fill It? - Paul Schenck et Duy Nguyen) explique qu'on "ne remplace pas des spécialistes en ERP aussi simplement qu'il y a 10 ans. Les candidats extérieurs possédant les compétences nécessaires se font de plus en plus rares. La demande croissante en employés capables de gérer des projets numériques et les besoins en talents numériques des business units, ne fait qu'aggraver le manque de compétences en créant une nouvelle forme de concurrence dont profitent les ressources IT les plus performantes".

Eric Robinson, vice-président mondial et directeur général des services SAP chez Rimini Street, un prestataire de services de support tiers pour des logiciels comme Oracle et SAP, justement, estime qu'être expert en ERP est un atout de plus en plus rare. "Les acteurs du passage à l'an 2000 sont aujourd'hui des experts qui connaissent parfaitement les progiciels de gestion intégrés, mais envisagent aussi désormais de prendre leur retraite", constate-t-il. "Les éditeurs d'ERP ont beau affirmer que la prochaine vague d'innovation numérique évoluera autour de leurs plateformes, les jeunes talents boudent le monde des progiciels de gestion intégré. Difficile, en effet, de lutter contre le développement d'applications mobiles, cloud, ou de créer des modèles métier qui ignorent les limitations caractéristiques des ERP".

Et d'insister sur la pression exercée par les éditeurs sur les entreprises pour qu'elles adoptent de nouvelles plateformes telles que S/4 HANA ou Oracle ERP Cloud, qui selon lui accentue encore la pénurie d'experts en ERP. "Cette situation coïncide en effet avec un intérêt croissant pour le cloud, l'intelligence artificielle et les stratégies de transformation numérique ; autant de technologies qui exigent le recrutement de spécialistes".

La migration vers le SaaS est-elle une bonne idée ?

Eric Robinson s'interroge aussi sur le bien fondé du passage au SaaS, car "certaines entreprises cherchent à contourner les obstacles en validant cette possibilité, aux termes de laquelle la responsabilité technique est en partie assumée par le fournisseur de cloud". Mais, migrer vers le SaaS, c'est aussi se résoudre à utiliser un noyau ERP simplifié et une personnalisation réduite. "Les éditeurs ont en effet tendance à inciter les utilisateurs à certaines 'bonnes pratiques' qui ne sont bonnes que pour les entreprises auxquelles elles apportent de réelles améliorations. Cette option est en revanche moins acceptable pour certains secteurs industriels spécialisés, pour lesquels les éditeurs n'ont pas encore pris la peine de répliquer certaines fonctions spécifiques à leur activité sur la plateforme SaaS".

Si le fait d'adopter la déclinaison cloud d'un ERP supprime certains obstacles techniques, d'autres vont apparaître. "Pour mener cette stratégie à bien, les entreprises devront développer l'expertise informatique hybride nécessaire au partage des données et processus entre les systèmes locaux et le cloud. Or, de telles compétences restent difficiles à trouver. Même en engageant une armée de consultants pour accompagner la mise en œuvre d'un ERP, une entreprise aura toujours besoin d'experts pour continuer à s'en occuper après leur départ. Ces différentes pressions concernent a fortiori les plateformes dont l'éditeur a fixé la date à laquelle les anciennes versions cesseront de bénéficier d'une maintenance générale, en 2025 pour SAP ECC, par exemple".

À chacun son rythme

Eric Robinson prêche évidemment pour sa paroisse, qui est celle de la poursuite du support des installations on-premise au-delà de la date fatidique fixée par les éditeurs. Ainsi, il explique que "les entreprises ne sont pas obligées d'opérer seules cette transition, ni de se laisser imposer un calendrier. Une industrie du support 'tierce partie' se développe actuellement, dont la mission est de répondre aux attentes d'entreprises qui ont compris qu'elles n'avaient pas forcément intérêt à payer des services d'assistance dans le cadre d'un contrat de maintenance signé avec l'éditeur de leur ERP. Si une entreprise estime qu'il lui est en effet nécessaire d'adopter la dernière plateforme de son éditeur, le recours à un service d'assistance extérieur peut l'aider à diminuer le coût du support pendant la phase de transition. En revanche, si l'entreprise ne voit aucune raison d'abandonner l'implémentation actuelle, un service d'assistance tierce partie lui permettra de l'utiliser au-delà de sa date annoncée d'obsolescence".

Ainsi, les entreprises ont toujours le choix : soit moderniser leur ERP en utilisant d'autres méthodes, et en profitant éventuellement de l'économie d'échelle qu'apporte la migration vers le cloud, soit prolonger leurs capacités à l'aide de logiciels et services cloud supplémentaires. L'important est de faire le choix le plus adapté à chaque cas particulier.

Benoît Herr

 
RECHERCHE    
 
TRADUCTION
...
 
OUTILS    
Inscription Newsletter    
Deux éditions mensuelles gratuites
Inscription Annuaire    
L'annuaire des pros
Publicité    
20000 visiteurs par mois
 
ANNUAIRE  
CASTELIS
IRIUM SOFTWARE
TOPSOLID
APRODIX
E-LEARNING Lyon
Fitnet Manager
EXACT France
MISSLER SOFTWARE
CXP Group
SILOG
INCWO
VARIOPOSITIF
SYXPERIANE
VAISONET
tout l'annuaire
 
TRIBUNE LIBRE
La dématérialisation des ressources humaines en 4 points clés
15/11/2019 Le service des ressources humaines d'une entreprise est, en général, le plus gros consommateur de papier au sein de celle-ci. Il y a donc de nos jours un véritable enjeu à transformer ce service afin d'en optimiser les p ...
Cinq erreurs communes que nous faisons tous sur les réseaux sociaux
05/11/2019 D'après le rapport le plus récent, Facebook, Twitter et Instagram font partie des 10 sites Web les plus visités au monde. Des milliards de personnes passent des milliers d'heures, chaque jour, sur ces plateformes de rése ...
toutes les tribunes libres
 
 
FOCUS ENTREPRISE    
Salons Solutions
 
22, 23 & 24 septembre 2020 - Paris Porte de Versailles - Pavillon 3 EXPOSITION, CONFÉRENCES, ATELIERS ERP, CRM, BI, E-ACHATS, DEMATERIALISATION, ARCHIVAGE EN LIGNE, SDN/INFOTODOC Les prochains Salons Solutions vont regrouper 5 pôles thématique ...
fiche complète de l'entreprise
 
 
erp-infos.com - copyright groupe solutions 2019 - tous droits réservés
Articles
La dématérialisation...
Arcancil Paris accél...
Netsuite de passage ...
Bien négocier les vi...
Le prestataire logis...
Les conférences, tem...
Cinq erreurs commune...
Dépêches
Comarch obtient l'ac...
Salesforce lance un ...
Les PME françaises d...
L'ERP industriel Ope...
Mesurer la performan...
Hetic 3 ouvre sa 5
Talentia revisite sa...
Communiqués de presse
Algeco digitalise sa...
Services clients et ...
Esker présente sa te...
Maja FOSTER à la têt...
WORKPLAN, Gestion de...
Esker s’associe à B/...
ATR passe à la factu...
Evénements
SIANE 2019...
Salons Solutions Par...
Salons Solutions 201...
Web-Conférence / Dém...
28/11 Aix-en-P: 5 in...
WorkPLan au salon so...
Promotion vente lice...
erp-infos.com
inscription newsletter
inscription annuaire
qui sommes-nous ?
contacts
publicité
tarifs & conditions
mentions légales
Les autres sites Infopro
E-learning-infos
ERP-infos
Intranet-infos
Eachats-infos
Phonethik